Blog

PALESTINE : À L'INITIATIVE DU PARTI DU PEUPLE PALESTINIEN, APPEL COMMUN DES PARTIS COMMUNISTES ET OUVRIERS

PALESTINE : APPEL COMMUN DES PARTIS COMMUNISTES ET OUVRIERS, À L'INITIATIVE DU PARTI DU PEUPLE PALESTINIEN

 Solidarité Internationale PCF Palestine-IsraëlMouvement Communiste International Aucun commentaire

30 JUIL. 2018


Le Parti du peuple palestinien a appelé les partis communistes et ouvriers le souhaitant à signer la déclaration commune traduite ci-dessous. Dans cette déclaration, le PPP et les autres partis signataires condamnent les crimes d’Israël, qui se sont accélérés, en particulier à Gaza, depuis la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël par les États-Unis, ils condamnent aussi l'hypocrisie de l'Union Européenne.

Surtout, ils dénoncent sans équivoque la collaboration de certains partis, membres du Parti de la Gauche Européenne (PGE), avec la colonisation israélienne, en particulier Die Linke mais aussi Syriza qui, au pouvoir en Grèce, a signé en 2015 un accord militaire sans précédent avec Israël. Ces faits doivent interroger à nouveau les communistes français sur la nature du PGE. Pour le PCF, il est temps d’en sortir, de retrouver nos positions de classe, nos positions internationalistes !

Traduction NK pour Solidarité Internationale PCF


Les partis communistes et ouvriers condamnent avec fermeté les crimes commis par l'armée israélienne contre le peuple palestinien dans les territoires occupés, en particulier dans la bande de Gaza, qui a causé un bain de sang, assassinant de sang froid des manifestants non armés, hommes, femmes et enfants.

La politique agressive de l'administration Trump et la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël et la décision d'y déménager l'ambassade des États-Unis, par-dessus et contre le tollé général international, a encouragé l'agressivité d'Israël, qui continue l'occupation illégale des territoires palestiniens et continue de massacrer le peuple palestinien.

Les gouvernements des pays qui adoptent une position de d'équidistance, identifiant la victime avec le coupable, portent de grandes responsabilités ; la position de l'Union européenne selon laquelle, alors qu'un massacre organisé du peuple palestinien est en train de se produire, appelle "toutes les parties à la retenue" et améliore ses relations avec l’État d'Israël, est inacceptable.

Certains partis de gauche européens ont également une position inacceptable en faveur de l'occupation et des colonies israéliennes, en témoigne la récente visite du chef du groupe parlementaire du parti de gauche allemand Die Linke et la plantation d'un arbre dans une colonie israélienne. Dans le même temps, d'autres pays européens dirigés par d'autres partis membres de la gauche européenne ont développé des relations avec Israël, en particulier militaires. Le dernier vote de la Knesset israélienne, la loi sur la nationalité est une étape supplémentaire vers l’État d'apartheid .

Les partis communistes et ouvriers expriment leur solidarité et leur soutien au peuple palestinien et à sa juste lutte en faveur de son propre État palestinien indépendant et souverain à l'intérieur des frontières d'avant le 4 juin 1967, avec comme capitale Jérusalem-Est. Nous poursuivons notre lutte et appelons les peuples à renforcer leur solidarité avec la lutte du peuple palestinien jusqu'à la fin de l'agression et de l'occupation israélienne soutenue par l'impérialisme mondial.


Liste des partis signataires à ce jour : (maj le 02/08/18)

Parti communiste d'Albanie

Parti communiste allemand

Parti des travailleurs d'Autriche

Parti communiste du Bangladesh

Parti communiste de Belgique

Parti communiste brésilien

Parti des communistes bulgares

Parti communiste au Danemark

Parti communiste du Danemark

Parti communiste des peuples d'Espagne

Parti des communistes des États-Unis

Nouveau Parti communiste de Grande-Bretagne

Parti communiste de Grèce

Parti des travailleurs hongrois

Parti Tudeh d'Iran

Parti des travailleurs d'Irlande   

Parti communiste (Italie)

Parti communiste jordanien

Mouvement socialiste du Kazakhstan

Parti communiste de Malte

Parti communiste du Mexique

Parti communiste de Norvège

Parti communiste du Pakistan

Parti du peuple palestinien

Parti communiste palestinien

Parti communiste paraguayen

Nouveau Parti communiste des Pays-Bas

Parti communiste philippin [PKP - 1930].

Parti communiste de Pologne

Parti communiste de la Fédération de Russie (CPRF)

Parti communiste ouvrier russe (RCWP - CPSU)

Parti communiste de l'Union soviétique

Union des partis communistes - Parti communiste de l'Union soviétique

Parti communiste du Salvador

Communistes de Serbie

Parti communiste de Suède

Parti communiste du Swaziland

Parti communiste de Turquie

Parti communiste d'Ukraine

Parti communiste du Venezuela

Nouveau Parti communiste de Yougoslavie

 

http://solidarite-internationale-pcf.fr/2018/07/appel-commun-des-partis-communistes-et-ouvriers.html



 

LA RUSSIE PRETE A PARTICIPER A UN SOMMET SUR LA SYRIE AVEC LA FRANCE, L'ALLEMAGNE ET LA TURQUIE... SANS LA SYRIE POURTANT PRINCIPALE CONCERNEE

Moscou

Moscou prêt à participer au sommet sur la Syrie avec la France, l’Allemagne et la Turquie

© Sputnik . Natalia Seliverstova

INTERNATIONAL

URL courte

7264

Moscou est prêt à participer au sommet sur la Syrie organisé par Ankara entre la Russie, la France, l’Allemagne et la Turquie, mais la tenue de cette rencontre n’a pas encore été acceptée par tous les participants, a annoncé à Sputnik une source proche du dossier.

Alors que la partie turque envisage d’organiser un sommet sur la Syrie réunissant les dirigeants de Russie, de France, d’Allemagne et de Turquie, Moscou se dit prêt à participer à une telle rencontre, a annoncé à Sputnik une source proche du dossier.

«Il n’y a pas d’accord au sujet du sommet. Avec nous il y a un accord, mais avec d’autres il n’y a pas d’accord», a déclaré l’interlocuteur de l’agence.

En outre, la source a ajouté que le thème principal du sommet devrait être la coopération sur la question syrienne, notamment sur les aspects humanitaires.

 

Heather Nauert

© AP PHOTO / ALEX BRANDON

Le département d'État US commente le sommet Russie-Turquie-Allemagne-France sur la Syrie

À son tour, une autre source a déclaré à Sputnik qu'avant le début du possible sommet, le thème de la participation de la France et de l'Allemagne au règlement de la situation avec les réfugiés syriens serait discuté par des diplomates des quatre pays.

 

«Les représentants européens discuteront de leur participation avec les Turcs et avec nous en septembre. D'abord, pas au plus haut niveau», a-t-elle expliqué.

En juillet, le Président turc Recep Tayyip Erdogan avait déclaré qu'un sommet réunissant les dirigeants russe, turc, français et allemand aurait lieu le 7 septembre à Istanbul. Selon lui, au cœur de ce sommet seraient placées des questions concernant la situation en Syrie ainsi que d'autres problèmes régionaux.

https://fr.sputniknews.com/international/201808171037697600-russie-france-allemagne-turquie-sommet/


 

SUITE AUX RECENTS PROPOS D' "ISRAËL", L'IRAN MENACE DE TIRER 80 000 MISSILES CONTRE "ISRAËL" ET DE RASER TEL-AVIV ET HAÏFA

Bavar-373, Téhéran

L'Iran menace de tirer 80.000 missiles contre Israël

© AFP 2018 BEHROUZ MEHRI

INTERNATIONAL

URL courte

5729039

Cette menace fait suite aux récents propos du ministre israélien de la Défense selon lesquels Tel Aviv pourrait utiliser des armes nucléaires contre Téhéran en cas d'agression.

L'Iran tirera plus de 80.000 missiles contre Tel Aviv et Haïfa en cas d'agression israélienne, a rapporté jeudi la chaîne de télévision iranienne IRIB citant le général iranien Yahya Rahim Safavi.

"Si l'Iran est la cible d'une attaque, il rasera Tel Aviv et Haïfa. L'Iran et le Hezbollah sont assez puissants pour réagir d'une manière adéquate à l'agression sioniste (…). Le Hezbollah dispose de 80.000 missiles qu'il peut utiliser", a dit le général Safavi.

 

Ayatollah Sayed Ali Khamenei

© SPUTNIK . SERGEY GUNEEV

Khamenei: les menaces contre l'Iran mettent en danger les négociations nucléaires

Le général iranien a fait cette déclaration en réaction aux propos émis par le ministre israélien de la Défense Moshe Yaalon à Jérusalem le 5 mai dernier. A la question de savoir si les pays démocratiques pouvaient lutter contre les menaces émanant notamment de l'Iran, le ministre a déclaré qu'Israël pouvait envisager "certaines mesures" pour garantir sa sécurité. A titre d'exemple Moshe Yaalon a rappelé que le président américain Harry Truman avait préféré de bombarder Hiroshima et Nagasaki au lieu de mener une longue guerre contre le Japon.

 

Téhéran a déjà réagi aux propos de M.Yaalon. L'ambassadeur iranien à l'ONU, Gholam Ali Khoshrou a envoyé une lettre au secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon et au Conseil de sécurité des Nations unies appelant à condamner la déclaration du ministre israélien que l'Iran considère comme une menace pour la paix et les populations civiles.

https://fr.sputniknews.com/international/201505211016197392/


 

BDS : "ISRAËL" ABANDONNE SON "FESTIVAL DE LA PAIX" A EDIMBOURG !

16 août 2018

BDS : Israel abandonne son "festival de la Paix" à Edimbourg !

Les militants écossais de la campagne BDS ont eu la peau du festival organisé chaque été depuis plusieurs années par l’ambassade d’Israel en marge du grand festival culturel d’Edimbourg. "Fringe"

"Pas de trace cet année, nous écrit notre ami Mick Napier, du "Shalom Festival", après les actions répétées de boycott menées les années précédentes.

Il remercie à cette occasion les camarades de Manchester et de France qui ont fait le déplacement à Edimbourg pour venir en renfort des militants locaux en 2016, et organiser une action marathon de 10 H ! (https://www.youtube.com/watch?v=-AO-r6wCZVA)

"Nous devons poursuivre ce type d’actions BDS en y englobant un maximum de monde, car c’est efficace. Les équipes sportives israéliennes se tiennent désormais à l’écart de Glasgow, de même de les diplomates israéliens et les collecteurs de fond du KKL raciste, évitent Edimbourg", écrit Mick Napier.

"Nous avons montré qu’en nous attaquant aux troupes et groupes fiancés par le gouvernement israélien (et il ne s’agit pas de s’en prendre à des créateurs ou acteurs israéliens qui sont indépendants)

Et nous savourons cette victoire de l’abandon d’Edimbourg par le soi-disant Festival de la Paix Israélien" à l’heure où Israël massacre à Gaza et amplifie la colonisation, sous l’égide de Trump".

"Nous devons rester déterminés, comme nous l’avons été à chaque fois que le Jérusalem Quartet ou la troupe de danse israélienne Batsheva, y compris quand les partis qui se disent de gauche font preuve de frilosité et cèdent au chantage à l’antisémitisme".

Mick Napier

CAPJPO-EuroPalestine

http://www.europalestine.com/spip.php?article14580


 

LA SYRIE EST DETERMINEE A REPRENDRE LE CONTROLE DE TOUT POUCE DE SON SOL

Miqdad : La Syrie est déterminée à reprendre le contrôle de tout pouce de son sol

Damas /    Le vice-ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, Fayçal Miqdad, a affirmé que la Syrie est déterminée à reprendre le contrôle de tout pouce de son sol pour poursuivre les succès qu’elle avait réalisés dans sa guerre contre le terrorisme, notamment les accomplissements réalisés par l’armée arabe syrienne partout en Syrie, dont récemment dans la région sud.

Recevant aujourd’hui une délégation du Parti unioniste démocratique et socialiste mauritanien, présidée par le secrétaire général du Parti, Mahfoud Wild Laaziz, Miqdad a insisté sur l’importance des relations nouées entre les deux peuples, syrien et mauritanien, dans tous les domaines, remerciant la délégation pour son soutien « ferme et de principes » à la Syrie.

De son côté,  Wild Laaziz et les membres de la délégation se sont dits fiers des victoires réalisées par l’armée arabe syrienne sur les terroristes grâce à la sagesse de la direction du président Bachar al-Assad et à la fermeté du peuple syrien.

R.F. / A. Chatta

https://sana.sy/fr/?p=128219


 

APRES LA TRAGEDIE DU VIADUC DE GENES, CONSTAT ALARMANT EN FRANCE AVEC 14 000 PONTS DANGEREUX DONT 840 RISQUENT DE S'EFFONDRER

Un pont, image d'illustration

Après Gênes, constat alarmant en France: «14.000 ponts dangereux»!

CC0 / Pixabay/ Ermerspik

FRANCE

URL courte

Oxana Bobrovitch

Dossier:

Effondrement d’un viaduc en Italie (14)

1938

Après la catastrophe du viaduc de Gênes, la France s’interroge sur l’état de ses propres infrastructures. 840 ponts présentent un «risque d’effondrement», selon un rapport! Mais celui-ci ne comprend que les ouvrages d’art directement gérés par l’État. La réalité serait bien plus grave, selon un professionnel du Génie civil interrogé par Sputnik.

«Ce n'est pas certain que tous les ponts s'effondreront demain, mais si l'on ne fait rien, on va à la catastrophe évidente»,

déclare à Sputnik France Christian Tridon, président depuis 2002 du Syndicat national des entrepreneurs spéciaux pour la réparation et le renforcement des structures d'ingénierie (STRRES). Un peu plus d'un mois auparavant, le ministère des Transports présentait un rapport d'audit externe du réseau routier national. Selon ce document, 30% des 12.000 ponts que compte le réseau routier non concédé à des sociétés privées sont à réparer, et 7% d'entre eux présentent même un «risque d'effondrement» à terme, soit environ 840 ouvrages.

 

Effondrement du pont à Gênes

© REUTERS / LOCAL TEAM VIA REUTERS TV

Les infrastructures vieillissantes sont «un problème commun pour l’ensemble de l’Europe»

Pour Christian Tridon, les chiffres annoncés sont loin de rendre compte de l'ampleur du problème à l'échelle nationale: «La France dispose de 200.000 ponts routiers pour un million de kilomètres de routes. Seuls 12.000 ponts à la charge de l'Etat figurent dans le rapport. Les autres sont à la charge des collectivités locales, les maires et les départements».

 

«Je suis d'accord avec l'estimation de 7%, mais elle doit être extrapolée au nombre total, soit 7% des 200.000 ponts routiers de France. Ainsi, nous n'obtenons non 840, mais 14.000 ponts dangereux. Si nous ne faisons rien, la situation va devenir encore plus grave.»

Dominique Bussereau, ancienne secrétaire d'État chargée des Transports, également présidente de l'Assemblée des départements de France, évoque le manque de moyens pour assurer la maintenance des ouvrages d'art:

«Ces dernières années, on a dépensé 700 millions d'euros par an pour l'entretien des infrastructures, alors qu'il en faudrait 1,3 milliard.»

 

Le viaduc Morandi de Gênes

© PHOTO. ILARIA/TWITTER

Après le viaduc de Gênes, deux autres ponts du même architecte risquent de s’effondrer

Une solution pour Dominique Bussereau réside dans la restauration de l'écotaxe, supprimée à l'époque par Ségolène Royal, qui permettait de faire payer les usagers de la route pour son entretien. 
Christian Tridon se rallie à cette opinion: il considère que la taxe aiderait financer la réparation des installations. Dans le cadre de la Fédération nationale des travaux publics de construction, le STRRES attendait 800 millions d'euros par an de cette écotaxe. Pour le Président du Syndicat, l'annulation de la taxe fait surtout souffrir l'Alsace, qui est étouffée par le transit de camions étrangers — conséquence directe de l'introduction de l'écotaxe par l'Allemagne, contrairement à la France.

 

«Je crois qu'une taxe environnementale devrait être introduite et utilisée pour réparer les ponts», soutient le représentant des professionnels du génie civil.

 

L'effondrement meurtrier de Gênes

© AP PHOTO / VIGILI DEL FUOCO

Effondrement d’un viaduc en Italie: pourquoi la tragédie a-t-elle été possible?

Après la tragédie du viaduc de Gênes, Élisabeth Borne, ministre des Transports, a souligné «l'importance» d'un entretien régulier des routes, ponts et tunnels français. Son engagement est de présenter à la rentrée un projet de loi de programmation des infrastructures. Pourtant, l'audit ministériel précise qu'un pont «n'est réparé que 22 ans après l'apparition des premières dégradations».

 

Pour Christian Tridon, le maintien de l'état des ponts n'est pas simplement un problème de financement. Il croit nécessaire de sensibiliser les collectivités locales et d'impliquer l'opinion publique, ce à quoi travaille son organisation. «Il y a vingt ans, existaient en France des agents spéciaux de la direction départementale de l'équipement (DDE). Aujourd'hui, le maire est le seul qui est responsable de l'état des ouvrages de génie civil», se désole le président du Syndicat:

«Le maire est laissé seul avec ses problèmes, l'État ne l'aide pas. Tous les maires ne comprennent pas suffisamment l'importance de la question pour allouer des fonds à une vérification de "son" pont par un spécialiste.»

D'après Christian Tridon, une solution existe pour pallier la nécessité de surveiller étroitement des structures de haute technologie: créer en France un «Carnet de maintenance du pont», un document qui n'existe pas aujourd'hui. Dans ce «carnet de santé» de l'ouvrage d'art, on trouverait une fiche technique et l'identité du pont, un carnet d'entretien et les dates d'inspection.

«Le maire doit avoir des informations précises sur son pont. S'il ne dispose pas de fonds suffisants pour une enquête professionnelle de son État, il doit s'adresser au département ou à l'État. Si le maire a de gros doutes sur l'état du pont, il doit avoir la volonté politique et décider de le fermer à la circulation.»

https://fr.sputniknews.com/france/201808161037689138-france-pont-danger/


 

SELON UN ECONOMISTE, L'ECONOMIE CHINOISE MAINTIENDRA UNE CROISSANCE STABLE ET POSITIVE

L'économie chinoise maintiendra une croissance stable et positive (économiste)

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2018-08-16 à 18:49
 

 

BEIJING, 16 août (Xinhua) -- L'économie chinoise possède des bases solides pour maintenir une tendance stable et positive, malgré un environnement interne et externe complexe.

 

La qualité de la croissance de l'économie chinoise s'est considérablement améliorée avec une résilience et une durabilité renforcées, a déclaré Zhang Liqun, chercheur du Centre du développement et de la recherche du Conseil des Affaires d'Etat, dans un article publié jeudi dans le Quotidien du Peuple.

 

La Chine a établi une tendance de croissance économique stable, alors que la hausse du PIB est restée dans une fourchette comprise entre 6,7% et 6,9% pendant 12 trimestres.

 

La tendance à la reprise de l'économie mondiale étant devenue claire, les exportations chinoises maintiendront leur dynamisme de croissance avec certaines fluctuations, malgré la montée du protectionnisme commercial et en matière d'investissement.

 

M. Zhang a aussi cité les progrès de l'urbanisation, l'augmentation de l'utilisation de la capacité industrielle, la hausse de la rentabilité d'entreprise et le dynamisme de la consommation intérieure comme facteurs permettant de soutenir la croissance économique stable et positive de la Chine.

 

"Les défis tels que les changements de l'environnement interne et les difficultés de financement des entreprises perdurent. Cependant, ils ne modifieront pas la tendance stable et positive, et les risques financiers sont contrôlables alors que les politiques de contrôle macro-économique prendront progressivement effet", a-t-il noté.

 

A l'avenir, la Chine doit continuer de favoriser un nouvel élan de croissance, renforcer l'innovation, augmenter la compétitivité des entreprises, approfondir la réforme, élargir l'ouverture, améliorer le contrôle macro-économique et maintenir une liquidité raisonnable et abondante, a-t-il ajouté.

http://french.xinhuanet.com/2018-08/16/c_137395623.htm


 

LA RUSSIE IMPLANTE UNE SECONDE BASE MILITAIRE EN SYRIE

La Russie a mis en place une deuxième base militaire sur le sol syrien

Thu Aug 16, 2018 6:31PM

Moscou a créé une deuxième base militaire en Syrie. ©Sputnik

Moscou a créé une deuxième base militaire en Syrie. ©Sputnik

Des sources dignes de foi ont fait part de l’installation par la Russie d’une deuxième base militaire près de la ville de Souran dans le nord de la province de Hama.

Citant des sources dignes de foi, le site d’information Arab21 a annoncé que cette base s’étend sur une superficie de 5 000 mètres carrés, une zone située entre les régions contrôlées par le gouvernement syrien et celles qui sont occupées par les groupes terroristes.

Selon ce rapport, les forces russes sont en train d’y installer des équipements. Plusieurs membres de la police militaire russe y seront déployés et seront placés sous l’autorité de la base aérienne de Hmeimim dans la province de Lattaquié.

Les forces qui doivent être déployées seront transférées de la ville de Masyaf avec le train de la ville de Hama.

La police militaire russe est actuellement chargée de la gestion du point de passage de Hama et du district de Souran.

Le général Youri Youtochinko, chef de ce centre dont le siège est à Hmeimim dans la banlieue de Lattaquié (ouest de la Syrie), avait fait part dans un communiqué il y a plus de deux mois de l’expansion du territoire où est présente l’armée russe au sud de Damas.

« Ces forces seront déployées dans le cadre des efforts pour ramener la situation à la normale dans la banlieue de Damas ainsi que les autres régions de la Syrie », a expliqué Yuri Yutochinko.

La police militaire russe et les forces de sécurité syriennes poursuivent leurs efforts visant à prévenir les provocations et assurer la sécurité des citoyens syriens dans les deux cités d’al-Rastan et de Talbissa dans la province de Homs.

Syrie : la Russie a intercepté 45 drones

Durant le mois dernier, 45 drones appartenant aux groupes terroristes ont été interceptés alors qu’ils survolaient des zones proches de la base aérienne de Hmeimim.

La Russie fait partie des alliés du gouvernement et du peuple syriens qui se battent aux côtés de la Résistance islamique pour assurer la sécurité de la Syrie.

https://www.presstv.com/DetailFr/2018/08/16/571384/Syrie-Russie-base-militaire-Hama-Souran-Hmeimim-Lattaqui-police-militaire-russe-point-de-passage-alRastan-Talbissa-Homs-Masyaf


 

DON DE 20 MILLIONS $ DE LA CHINE A LA SYRIE REPRESENTANT DES APPAREILS DE SCANNER ET 100 AUTOBUS

Signature des lettres échangées entre la Chine et la Syrie sur un don de 20 millions $

Damas / Des lettres échangées sur les dons octroyés par le gouvernement chinois à la Syrie et qui englobent des appareils de scanner et des autobus d’un coût de 20 millions $ ont été signées aujourd’hui dans l’organisation de la planification et la coopération internationale.

Dans un point de presse, le président de l’organisation de la planification et de la coopération internationale, Imad Sabouni,  a fait savoir que les lettres échangées s’inscrivent dans le cadre du don octroyé par la Chine et qui regroupe 100 autobus.

Sabouni a remercié la Chine qui s’était tenue aux côtés du peuple syrien aux deux niveaux, économique et politique.

De son côté, l’ambassadeur chinois à Damas a affirmé que la Chine continuera à soutenir le peuple syrien, notamment dans la phase de reconstruction.

R.F. / L.A.

https://sana.sy/fr/?p=128243



 

MISE EN GARDE DU GENDARME US AUX PHILIPPINES CONTRE L'ACHAT D''EQUIPEMENTS MILITAIRES RUSSES

Les Philippines ont été mises en garde contre l’achat d’équipements militaires russes

Thu Aug 16, 2018 3:25PM

Un Su-34 de l'armée de l'air russe. ©Sputnik

Un Su-34 de l'armée de l'air russe. ©Sputnik

Le secrétaire adjoint américain à la Défense a mis en garde les Philippins contre l’achat d’équipements militaires à la Russie.

« À mon avis, ils devraient réfléchir avant de prendre cette décision », a déclaré Randall Schriver, secrétaire adjoint américain à la Défense pour les affaires de sécurité en Asie-Pacifique.

Randall Schriver, secrétaire adjoint américain à la Défense. ©Wikipédia

« S’ils continuent d’acheter des équipements à la Russie, cela ne sera pas très bénéfique pour notre alliance avec les Philippines, et je pense que nous pouvons être un meilleur partenaire que les Russes pour les Philippines », a précisé Randall Schriver en réponse à une question sur le plan du ministère philippin de la Défense d’acheter des équipements lourds russes, dont des sous-marins.

Les Philippines cherchent à moderniser leurs forces de défense, raison pour laquelle elles cherchent à acheter des sous-marins à plusieurs pays, dont la Corée du Sud et la France.

Le ministère philippin de la Défense a également indiqué que son pays achèterait fort probablement à la Russie les sous-marins dont il a besoin.

La Russie arme les Philippines

Depuis l’élection de Rodrigo Duterte en juin dernier, les Philippines se rapprochent de plus en plus de la Russie.

Randall Schriver estime que les Philippines, plus ancien allié des États-Unis en Asie, doivent acheter leurs armes à Washington, car les forces de défense des deux pays ont toujours agi de concert jusqu’à présent.

« Les Philippines sont déterminées à poursuivre la coopération avec la Russie dans le domaine militaro-industriel en dépit des sanctions éventuelles des États-Unis, a fait savoir le ministre philippin des Affaires étrangères Alan Peter Cayetano, dans des propos rapportés par Sputnik le 2 août 2018.

https://www.presstv.com/DetailFr/2018/08/16/571365/Philippines-EtatsUnis-Russie-Randall-Schriver-quipements-militaires-sousmarin