AFGHANISTAN : BHL DEBARQUE!

tourtaux-jacques Par Le 19/08/2021 1

Dans Afghanistan

Le scénario US/Israël a du plomb dans l'aile?

Thursday, 19 August 2021 6:18 PM  [ Last Update: Thursday, 19 August 2021 6:18 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Bernard Henri Lévy à côté d'Ahmad Massoud dans la vallée de Panjshir @ https://bernard-henri-levy.com/

Pas de bain de sang à base religieuse ou ethnique, pas d’afflux de réfugiés en direction des frontières iraniennes ou pakistanaises et surtout pas de heurts qui permettent aux terroristes de Daech de s’y glisser et d’insécuriser les frontières irano-russes. Pire, des millions de chiites afghans ont célébré ce jeudi l’Achoura lors des cérémonies dont la sécurité a été superbement assurée par les talibans. On a même eu droit en ce deuil de l’Achoura aux premières déclarations du dirigeant du Hezbollah d’Afghanistan qui s’est félicité de la sécurité qui règne depuis la chute de la capitale ou sa libération dans les villes afghanes. Décidément le scénario US visant à plonger l’Afghanistan dans les affres de la guerre civile a du plomb dans l’aile, forces USA/OTAN s’étant pour l’heure fait piéger dans un aéroport où les liaisons aériennes se trouvent dans le viseur des missiles Tow des taliban. Que faire sinon sortir du chapeau le lobby sioniste qui en planifiant un retrait chaotique des USA d’Afghanistan comptait sur le chaos généré et son extension en Iran et son impact sur la totalité de l’axe de la Résistance ? 

Bernard Henri Lévy, lobbyiste sioniste notoire vient de se profiler à horizon dans l’espoir d’inverser la donne. 

Dans une interview accordée à RTL, BHL s’est exprimé sur les récents développements en Afghanistan avec la claire mission d’embraser la célèbre vallée de Pantsir contre les talibans.

Personne n’a prêté attention aux avertissements d’Ahmad Massoud (fils d'Ahmad Chah Massoud) lors de sa rencontre avec le président français, Emmanuel Macron, en avril. Ce scénario a été annoncé par lui il y a longtemps, dit-il. En clair le fils du grand commandant reçu par le Rotschildien Macron ramerait dans le sens du chaos souhaité par l’axe USA/OTAN/Israël. 

« On doit soutenir sa """"résistance"""" dans la vallée du Panjshir visant à protéger l’Europe. En cas du retrait complet des Américains de l’Afghanistan, quelques jours suffisent pour le retour d’Al-Qaïda ou de Daech dans ce pays, selon Bernard Henri Lévy.

« L’aide de la France [à Ahmad Massoud] peut renforcer la “” “résistance” “” dans la vallée de Panjshir et notre territoire sera ainsi protégé face au barbarisme et aux attaques contre l’Europe ».

Afghanistan: Pékin chassera Biden?

Afghanistan : Pékin chassera Biden ?

La Chine et l’Afghanistan ont besoin l’une de l’autre, ce qui rapproche les deux pays plus que jamais.

C’est sans doute un lapsus pour ce vieil agent sioniste, et figure cynique du « Printemps arabe » et de ses guerres en Libye en Syrie en Afrique du Nord. 

L’année dernière, Levy " s’est concentré " sur l’Afghanistan et Ahmad Massoud, fils d’Ahmad Chah Massoud.

Lire aussi : Les talibans s’emparent des aéroports, des avions, des hélicos, des drones et des missiles anti-avions...

 Il s’est rendu à plusieurs reprises en Afghanistan. Il a nommé le 27 avril 2021 une rue près des Champs-Élysées en hommage à Ahmad Chah Massoud lors d’une cérémonie commémorative auquel ont assisté le fils d’Ahmad Chah Massoud, Abdallah Abdallah, et Hamed Karzaï. 

Talibans: où va l’Afghanistan ?

Talibans : où va l’Afghanistan ?

En Afghanistan, les talibans poursuivent leur avancée implacable, conquérant Lashkar Gah après Hérat et Ghazni et se rapprochant encore de Kaboul la capitale.

Alors que les talibans contrôlent désormais pratiquement tout l’Afghanistan, y compris la capitale du pays, Kaboul, une région, la vallée du Panjshir, reste en dehors de l’emprise du groupe. Et puis Amrallah Saleh, premier vice-président de Ghani en fuite dit vouloir y piloter une Armée afghane libre pour reprendre le contrôle de l’Afghanistan.....Mais à vrai dire ces appels à la mobilisation risquent de rester inaudibles, le peuple n’étant pas d’humeur au bout de 20 ans d’occupation à jouer à ce jeu. Une armée de 300 000 effectifs s’est disloquée en quelques heures sous les yeux alors que les libérateurs US prenaient la fuite foulant au pied les corps déchiquetés des jeunes Afghans. Alors BHL qu’il aille apprendre à résister chez lui où une dictature consolide rapidement ses bases au nom de faire imposer le passe sanitaire.

Lire aussi: Pas d'avions, pas d'helicos russes, pas de pilotes... signés USA

http://french.presstv.ir/Detail/2021/08/19/664752/Afghanistan--L%C3%A9vy-derri%C3%A8re-Ahmad-Massoud

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires

  • Tourtaux

    1 Tourtaux Le 20/08/2021

    Baya Abdelwahab
    Le va t en guerre.le pyromane ! Drôle de philosophe.

    Jacky Domerego
    Ah ben , v’là l’rigolo en pleine action , comme d’hab….

    Jean-Louis Othily
    Le rigolo en question fut un promoteur du libéralisme, années fin '70, en France, au service de VGE sous les appellations "Nouvelle droite" et "Club de l' horloge"... Il reste donc fidèle à lui-même et à ses maîtres, rien d'étonnant à le voir ressortir de sa boite

Ajouter un commentaire