CHINE ET PAKISTAN SECOURENT L’AFGHANISTAN. L’OCCIDENT AGONISANT S’INTERROGE…

tourtaux-jacques Par Le 12/09/2021 2

Dans Afghanistan

 

Situation en Afghanistan après le retour des talibans* au pouvoir, août 2021

Chine et Pakistan secourent l'Afghanistan, l'Occident s'interroge

© Sputnik . Stringer

INTERNATIONAL

20:18 12.09.2021URL courte

Par 

Dossier:

Retour des talibans au pouvoir en Afghanistan, août 2021 (140)

 0 30

S'abonner

Alors que les donateurs internationaux se réunissent lundi à Genève pour discuter de l'aide humanitaire à l'Afghanistan sous le régime taliban*, la Chine et le Pakistan voisins ont déjà fourni une aide au pays et engagé avec lui des discussions en vue d'un futur soutien.

Face à une économie afghane en berne qui risque de se doubler d'une crise humanitaire, les États-Unis et d'autres pays occidentaux sont réticents à fournir des fonds aux taliban* jusqu'à ce que le mouvement islamiste s'engage à respecter les droits humains, et plus particulièrement ceux des femmes.

Les quelque 10 milliards de dollars d'actifs étrangers du pays, hors de ses frontières, sont par ailleurs gelés.

"Le but compréhensible est de refuser ces fonds à l'administration de facto des taliban*", a déclaré cette semaine Deborah Lyons, représentante spéciale du secrétaire général de l'ONU pour l'Afghanistan, au Conseil de sécurité des Nations unies.

"Cependant, l'effet inévitable sera un grave ralentissement économique qui pourrait plonger de nombreux millions de personnes dans la pauvreté et la faim, générer une vague massive de réfugiés afghans et faire reculer l'Afghanistan pour des générations."

L'autre effet potentiel serait de rapprocher l'Afghanistan de ses voisins et alliés proches, le Pakistan et la Chine, qui ont déjà envoyé dans le pays des avions pleins de ravitaillement et se sont dits prêts à en faire plus.

La Chine a ainsi annoncé qu'elle expédierait pour 31 millions de dollars de vivres et de fournitures médicales en Afghanistan et le Pakistan a envoyé la semaine dernière des fournitures telles que de l'huile de cuisson et des médicaments aux autorités de Kaboul.

Le ministre des Affaires étrangères du Pakistan a aussi appelé la communauté internationale à fournir une assistance sans conditions et à dégeler les avoirs afghans.

Islamabad entretient des liens étroits avec les taliban* et a été accusé de soutenir le groupe alors qu'il combattait le gouvernement soutenu par les États-Unis à Kaboul pendant 20 ans.

La Chine et les ressources minérales afghanes

Pékin, forte d'une alliance avec le Pakistan, s'est également engagée avec les taliban*, certains analystes estimant que la Chine lorgne les ressources minérales de son voisin, y compris ses importantes réserves de lithium, un composant clé des véhicules électriques.

Pékin a également exprimé sa préoccupation face au militantisme qui pourrait déborder de l'Afghanistan vers son propre territoire et compte sur les taliban* pour l'aider à le contenir.

Au-delà de l'aide humanitaire, certains experts et responsables de la région jugent que l'initiative chinoise dite de "la Ceinture et la Route" (Belt and Road Initiative, BRI) pourrait donner à l'Afghanistan une viabilité économique à long terme.

L'Afghanistan pourrait ainsi rejoindre le corridor économique Chine-Pakistan (CPEC), élément central de la BRI, en vertu duquel Pékin a promis plus de 60 milliards de dollars pour des projets d'infrastructure au Pakistan, en grande partie sous forme de prêts.

"Les taliban* seraient ravis de rejoindre le CPEC, la Chine serait également très heureuse", a déclaré Rustam Shah Mohmand, ancien ambassadeur du Pakistan en Afghanistan.

La Chine n'a fait aucun commentaire sur la BRI, mais le ministre des Affaires étrangères Wang Yi a déclaré que Pékin était prêt à discuter activement de la reprise du trafic de trains de marchandises entre la Chine et l'Afghanistan et à faciliter les interactions entre Kaboul et l'étranger, en particulier son accès aux fournitures humanitaires. 

*Organisation terroriste interdite en Russie

https://fr.sputniknews.com/international/202109121046127041-chine-et-pakistan-secourent-lafghanistan-loccident-sinterroge/

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires

  • Tourtaux

    1 Tourtaux Le 14/09/2021

    Brice Bikie
    Les afghans ont le droit d.avoir des partenaires économiques et militaires dans le monde entier et comme ça n.a pas marché avec les américains et occidentaux là en ce moment ils sont obligés d.aller voir ailleurs

    Jacques Tourtaux
    Les talibans ne sont pas obligés d'aller voir ailleurs. Ils vont là où sont les intérêts du pays. Ce n'est pas d'hier qu'ils sont en relation avec la Chine qui est une autre pointure que les USA qui ne sont plus une des plus grandes puissances mondiales.
  • Tourtaux

    2 Tourtaux Le 13/09/2021

    Amir Jamal Meziani
    SEQUESTRER 10 MILLIARDS DE DOLLARS APPARTENANT AU PEUPLE AFGHAN ALORS QUE SES BANQUES SONT À SEC C'EST AFFAMER LA POPULATION. LES AFGHANS ONT BESOIN DE MANGER POUR VIVRE MÊME SOUS UNE DICTATURE .

Ajouter un commentaire