EXPLOSION PRES DE L'AEROPORT DE KABOUL. IL S’AGIRAIT D’UNE ATTAQUE SUICIDE. IL Y AURAIT PLUSIEURS VICTIMES

tourtaux-jacques Par Le 26/08/2021 0

Dans Afghanistan

Explosion à proximité de l'aéroport de Kaboul, des victimes à déplorer

 

2 images 

People wait to be evacuated at Kabul's Hamid Karzai Airport © 2021 Anadolu Agency

 Publié à 15h57

    

Une explosion s'est produite jeudi à l'extérieur de l'aéroport de la capitale afghane, Kaboul, a confirmé le porte-parole du Pentagone, John Kirby, dans un tweet. Selon des sources officielles américaines citées par CNN, il s'agirait d'un attentat suicide.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK

Selon l'AFP, il y aurait au moins 5 morts et une dizaine de blessés.

Selon des témoins, au moins 11 personnes ont été tuées et plusieurs blessées dans l'explosion à l'aéroport de Kaboul. C'est ce qu'a rapporté la chaîne d'information al-Jazeera jeudi. L'explosion qui s'est produite jeudi à proximité de l'aéroport de Kaboul a fait "des victimes", a indiqué le porte-parole du Pentagone John Kirby. "Nous pouvons confirmer que l'explosion près de l'Abbey Gate de l'aéroport de Kaboul a causé un nombre inconnu de victimes", a-t-il tweeté, sans préciser si l'explosion avait fait des morts.

L'explosion survenue à l'extérieur de l'aéroport de Kaboul a fait au moins 13 morts, dont des enfants, et de nombreux taliban sont blessés, a déclaré jeudi un responsable taliban.

Des médias ont rapporté que des coups de feu avaient été tirés. Selon la BBC, l'explosion a eu lieu près de l'entrée de l'Abbey Gate, où sont stationnées les troupes britanniques. Il s'agit de l'une des trois entrées fermées après des alertes de menace terroriste.

Dans la nuit, les États-Unis, l'Australie et le Royaume-Uni avaient émis simultanément des mises en garde très précises et presque identiques sur des menaces d'"attentat terroriste" dans la zone de l'aéroport, à l'approche de la date butoir prévue pour le retrait des forces américaines d'Afghanistan, le 31 août.

menace très élevée d'attentat terroriste

La diplomatie australienne avait parlé d'une "menace très élevée d'attentat terroriste". Et Londres avait appelé ses ressortissants se trouvant près de l'aéroport à le quitter "pour un endroit sûr" en attendant "d'autres instructions, ou pour ceux qui peuvent partir d'Afghanistan par d'autres moyens, à le faire "immédiatement".

Quelques minutes avant cette explosion, John Kirby avait démenti des informations selon lesquelles les évacuations d'Afghanistan pourraient se terminer plus tôt que prévu en raison de ces menaces. "Nous continuerons à évacuer autant de personnes que possible jusqu'à la fin de la mission", avait-il tweeté. "Les opérations d'évacuation de Kaboul ne vont pas prendre fin dans 36 heures", assurait-il.

Les soldats américains, qui sécurisent l'aéroport de la capitale afghane, doivent avoir quitté l'Afghanistan d'ici mardi, date butoir de leur retrait total fixée et confirmée par le président Joe Biden. Le retrait, pour être achevé à ce moment-là, devra commencer avant, rendant plus complexes les évacuations d'étrangers et d'Afghans considérés en danger depuis la prise du pouvoir par les talibans mi-août.

Le rythme des départs, qui n'avait cessé de s'accélérer ces derniers jours, a commencé à ralentir.

Selon un bilan de la Maison Blanche jeudi matin, 13.400 personnes ont été évacuées au cours des 24 dernières heures (5100 à bord de 17 avions militaires américains et 8300 sur 74 avions de la coalition). Depuis le début du pont aérien le 14 août, les Etats-Unis ont contribué à l'évacuation d'environ 95.700 personnes.

De nombreux pays alliés des Etats-Unis ont annoncé la fin imminente de leurs propres opérations. Certains, comme le Canada, ont déjà cessé leurs évacuations.

Boris Johnson convoque une réunion de crise

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a convoqué jeudi après-midi une réunion interministérielle de crise à la suite de l'explosion qui s'est produite à proximité de l'aéroport de Kaboul, où l'armée britannique mène des opérations d'évacuation, a indiqué Downing Street.

"Le Premier ministre a été informé de la situation à l'aéroport de Kaboul et va présider une réunion COBR (de crise, ndlr) plus tard dans l'après-midi", a indiqué son porte-parole.

Un avion de transport militaire italien a été la cible de tirs

Un avion de transport militaire italien a été la cible de tirs ce jeudi alors qu'il décollait de l'aéroport de Kaboul, rapporte l'agence Reuters sur la base d'une source du ministère italien de la Défense.

L'avion n'a subi aucun dommage. Un journaliste italien qui a volé avec l'avion a déclaré à la chaîne de télévision Sky 23G que l'avion transportait près de 100 civils afghans lorsqu'il a été la cible de tirs quelques minutes après son décollage.

    

Facebook

Twitter

Pinterest

LinkedIn

Email

https://www.rtbf.be/info/monde/detail_explosion-a-proximite-de-l-aeroport-de-kaboul-au-moins-11-morts-selon-un-responsable-taliban?id=10830322

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire