POURQUOI LES USA N’OSENT PLUS BOMBARDER L’AFGHANISTAN A COUPS DE B-52?

tourtaux-jacques Par Le 30/08/2021 0

Dans Afghanistan

Pourquoi les USA n'osent plus bombarder l'Afghanistan à coups de B-52?

Monday, 30 August 2021 12:45 PM  [ Last Update: Monday, 30 August 2021 12:55 PM ]

 30 

Le B-52 US (illustration)

Cette confusion volontaire entretenue à l'aéroport de Kaboul avec en toile de fond des citoyens afghans, collabo ou pas dans le rôle des figurines à abattre, ces vols militaires depuis le Qatar ou l'
USS Donald Reagan qui se font de plus en plus rares puisque visiblement le trafic d'agents daechistes de la CIA en provenance des prisons et des bases de Hassake et de Deir ez-Zor que le Hezbollah a royalement filmé et dont les vidéos commencent à envahir la toile  tend à tarir,  les "terroristes" au sol étant désormais bien installés et en pleine mission en Afghanistan ne parviennent pas à le cacher : il y a un véritable malaise aérien US quelque part.. depuis le second alerte lancé par Biden sur l'imminence d'une attaque terroriste visant cette foire d'empoigne qu'est l'aéroport de Karzai, trois faits aériens se sont produits avec chaque fois et de façon parfaitement étrange roquettes et drones au centre. Il y a eu d'abord et en réaction à la tuerie du jeudi 25 août à l'aéroport, un raid au drone que The Drive décrit comme ayant impliqué les MC-9 US encore largement présents a l'aéroport.

Coup de Daech-K: qui est visé?

Coup de Daech-K: qui est visé?

Et c’était une bataille pour garder un carré US dans le ciel désaméricanisé du Moyen-Orient?

Les Yankee ont dit y avoir vengé les 13 marines US puisque les planificateurs de la frappe y auraient été tués. Puis un second raid au drone, contre un véhicule bourré, dixit The Drive, de kamikazes ou d'explosifs. Ce raid là, impliquant lui aussi les drones s'est avéré dans la foulée avoir visé une maison dans le nord de Kaboul, qui au lieu d'abriter des chefs de "Daech-K", nouvelle créature CIA/services secrets occidentaux, a éliminé  9 civils dont 4 enfants. Mais les raids "préventifs" américains dans la foulée des sept explosions quasi simultanées du jeudi à l'aéroport décimé mine de rien quelques 170 afghans n'en sont pas restés là, les Yankees ayant annoncé avoir intercepté "avec succès" et à l'aide des systèmes  connus des lecteurs de ce site, des C-RAM cinq roquettes hostiles tires contre l'aéroport. 

Or le malaise aérien est là : comment se fait il qu'en Afghanistan l'US Air Force et l'US Army réussissent à faire ce qu'elles ratent en Irak? Car aux dernières nouvelles, le système C-RAM américains, déployés dans la zone verte, à Ain al Asad, à Balad, à Harir dans le Kurdistan irakien n'a jamais réussi à avoir, face aux roquettes de la Résistance et en deux ans d'attaques ouvertes anti US a avoir un taux de succès supérieur à 1%!  Quand aux drones que ces mêmes roquettes Arash-4 de 122 mm de la Résistance irakienne ont réussi partout à traquer et à bousiller alors qu'ils se croyaient à l'abri dans leurs hangars "erbilois" ou "ain al-asadiens", on se demande si réellement, leur mission en Afghanistan est bien autre chose que de donner de l'Amérique l'image d'une puissance "dronesque" capables en Asie de l'ouest comme en Somalie de mener des frappes précises sans trop de dommages collatéraux.

Révélation choc: le E-11 A abattu par..?

Révélation choc: le E-11 A abattu par..?

Au fait le malaise renvoie à cet effondrement d'un des piliers de la doctrine militaire US qui consistait  à présenter son armée de l'air comme capable de gagner des guerre, piliers que drones et roquettes de la Résistance ont bousillé, quiite à pousser l'Amérique en Irak en Syrie et au Yémen à déclarer forfait.  Reste que cette tentative de restitution de la suprématie aérienne d'antan qui s'accompagne au sol avec la prolifération d'agents terroristes en Afghanistan, ce, aux portes de l'Iran, de la Russie et de la Chine et qui pourrait bien s'inscrire dans la durée comporte déjà deux aveux d'impuissance . Depuis 4 jours et alors même que les Etats Unis n'ont cessé d'envoyer au monde entier par satellite interposé des images de B-52 et de F18 Hornet, pullulant dans le ciel afghan, aucun des raids dits anti terroristes n'a encore impliqué ces gros avions.

 

Vidéo: l'attaque au drone US contre un véhicule piégé/Twitter

Ont-ils peur d'éventuel missiles intercepteurs des talibans , genre ceux qui ont descendu un certain janvier 2020 un E-11 A US dans le ciel de Ghaznie avec à son bord des hauts officiers de la CIA et qu'à l'époque le Pentagone a décrit comme un incident aérien ayant été causé par une panne technique? E-11 A en question que d'aucuns disent s'être transformés en un cimetière pour le super agent Mike D'Andrea qui depuis n'a donné aucun signe de vie, en était pourtant à sa 10 000 ème mission dans le ciel afghan qu'il connaissait comme la paume de sa main. Le refus US d'activer ses B-52 dans le ciel afghan, ses efforts visant à faire croire à une activation de ses drones dans le ciel afghan chercheraient à dissimuler là encore une perte, celle de ses capacités aériennes en Afghanistan. Dire que ce qui a causé cette perte pourrait être des TOW des talibans, comme l'a supposé le ministre russe de la Défense, Choïgou qui affirme que le groupe en possède quelque centaine, c'est peu convaincant. Mais l'avenir nous en apprendra davantage. 

Les B-52 US bombarderont Kaboul?

Les B-52 US bombarderont Kaboul?

Mais il y a plus : cette promotion totalement ridicule d'une DCA made in US dont le Moyen Orient est devenu d'abord un terrain d'essai, puis un terrain de mise à l’épreuve pour en être enfin le vrai tombeau: Selon Avia.pro, le fameux C-RAM de l'aéroport de Kaboul que le Pentagone dit avoir détecté et détruit avec succès les "cinq roquettes inconnus" d'hier soir, a encore bien raté sa mission et cette défaite est d'autant plus cuisante que les roquettes ont été tirées non pas par la Résistance irakienne  mais belle et bien et dans le cadre d'un "false flag" par les agents du Pentagone eux-mêmes! 

 

 

Vidéo: Attaques aux roquettes que les C-Ram US auraient interceptées!/Avia

Avia écrit : Selon des sources afghanes, l'armée américaine a perdu des systèmes de défenses aériennes avancées sur ses deux bases militaires en Afghanistan. Or ce sont, prétendument, les complexes C-RAM, qui auraient été utilisés par l'armée américaine pour repousser les frappes de missiles et vaincre les véhicules aériens sans pilote lancés lundi contre l'aéroport de Kaboul.  Mais les talibans ont déjà affirmé qu'il n'existe plus aucun C-RAM opérationnel en Afghanistan.  De deux choses une : où les USA tentent de réhabiliter une batterie de DCA, aussi incapable d'intercepter qu'une dinde, ou alors il y a tout un autre système qui serait à l'origine de cette prétendue interception". 

Afghanistan: 1ere infiltration anti-russe!

Afghanistan: 1ere infiltration anti-russe!

Kaboul bientôt bombardée, explosion dans une base kazakhe

Mais quoi qu'il en soit, les Etats-Unis d'Amérique se trouvent en pleine opération de leurre à l'adresse de leurs adversaire. Et ce suivant un plan par étape:  la monumentale défaite aérienne US au Moyen Orient qui a commencé par le  tir de 13 missiles Qiam du CGRI contre Ain al Asad en janvier 2020 pour se poursuivre par plus de deux ans attaques aux roquettes et aux drones de la Résistance irakienne contre convois logistiques, bases, QG secret en Irak avant d'atteindre son apogée à Gaza où des dizaines de tonnes de JDAM et de GBU ont été vaincus par 4000 missiles tirés contre Israël en mai, ont donné lieu à un misérable plan B : le retrait du golfe Persique et le repli en Jordanie où les unités terrestres et aériennes US cherchent non pas tellement comme annoncé précédemment à s'attaquer à la Résistance, puisqu'elles en sont de moins en moins capables, mais à éviter ses attaques.  

L’Amérique perdra le ciel afghan!

L’Amérique perdra le ciel afghan!

Une somalisation de l’Afghanistan aux portes de l’Iran et de la Russie impossible

Puis ce retrait terrestre d'Afghanistan qui au lieu d'élargir le champ d'action aérien US, semble très paradoxalement le contraindre. L'US Air Force n'est plus sûre de rien du tout, ni de ses B-1, ni de ses B-52 ... sinon elle n'aurait jamais eu autant de peur pour son corridor aérien que les Talib menacent de viser mais qui de report en report ne vise pas ... Reste Daech-K, un énième scénario par procuration qui à défaut de réussir en Irak ou au Yémen vient d'échouer en Afghanistan. Mais les USA sont-ils sûrs que ce plan B marchera et que ceux qui ont aidé les Talib à abattre un E-11 A ne l'aideraient pas à nouveau pour rallier définitivement l'Afghanistan à l'axe anti-US?  Même une "zone tampon" à l'aéroport de Kaboul telle que la propose Jupiter ou un déploiement turc à la libyenne ou à la sud caucasien ne seraient utiles.  The Game's over  "aussi " en Afghanistan.  

http://french.presstv.ir/Detail/2021/08/30/665457/Attaque-contre-l%E2%80%99aeroport-international-Hamed-Karzai-de-Kaboul

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire