RUSSIE : LES ANCIENS MILITAIRES AFGHANS ONT REJOINT LES GROUPES ARMES EN UKRAINE ET DAECH EN IRAK ET EN SYRIE

tourtaux-jacques Par Le 16/08/2022 0

Dans Afghanistan

Russie : les anciens militaires afghans ont rejoint les groupes armés en Ukraine et Daech en Irak et en Syrie

 Depuis 3 heures  16 août 2022

militaires_afghans

 Amérique et Europe - Article traduit - Russie

 

Rédaction du site

L’envoyé spécial du président russe en Afghanistan et directeur du deuxième département Asie du ministère russe des Affaires étrangères, Zamir Kabulov, a annoncé que des membres des anciennes forces spéciales afghanes avaient rejoint des groupes armés pour combattre en Ukraine.

Dans une interview accordée à l’agence russe Novosti, Kabulov a déclaré : « une partie des soldats issus des forces spéciales, ont rejoint Daech et combattent en Irak et en Syrie. C’est normal à mon avis, car c’est une répétition du scénario irakien qui a abouti à l’émergence de Daech ».
Il a ajouté : « l’autre partie de ces ex-militaires ont rejoint les nationalistes ukrainiens en tant que mercenaires, c’est-à-dire en échange d’argent, car ils ont besoin d’argent, mais sans aucun lien avec les talibans. »

Selon Kabulov « les membres des forces spéciales de l’ancien régime qui ont fui l’Afghanistan attendent l’autorisation de se rendre aux États-Unis ».
« Mais les États-Unis, semble-t-il, n’ont pas l’intention d’autoriser leur entrée », a-t-il soutenu, estimant que c’est « une manière très grossière des Américains ».

Par ailleurs, Kabulov a indiqué que « Moscou ne veut pas que les avions de combat des anciennes forces afghanes qui ont été transférés vers les pays voisins apparaissent en Ukraine ».

« Il est important pour nous que des dizaines d’hélicoptères et d’avions, avec lesquels des chefs militaires et des soldats afghans ont fui vers les pays comme l’Ouzbékistan et du Tadjikistan, n’apparaissent pas en Ukraine », a-t-il ajouté, dans un communiqué à l’agence russe Sputnik.
Il a souligné qu' »il y a environ 60 avions et hélicoptères au Tadjikistan et entre 40 et 50 en Ouzbékistan ».

En août 2021, après la prise de contrôle de l’Afghanistan par les talibans, des dizaines de pilotes militaires de l’ancien gouvernement afghan ont fui à bord d’hélicoptères et d’avions militaires américains vers les pays voisins.

Plus tard, l’Ouzbékistan a refusé les demandes des talibans de remettre les avions qui ont atterri dans ses aéroports.
Les autorités ouzbèkes ont déclaré que des dizaines d’avions pilotés par leurs pilotes vers son territoire sont la propriété des États-Unis, et qu’ils ne seront pas restitués au gouvernement intérimaire formé par les talibans à Kaboul.

Pour sa part le magazine spécialisé Jeans Defense, q a publié des images satellites, d’une quarantaine d’avions de l’armée de l’air afghane qui ont atterri en Ouzbékistan a indiqué que 26 hélicoptères, dont 5 UH-60 Black Hawks, 16 hélicoptères soviétiques Mi-17 et cinq J-25, ont été repérés à l’aéroport de Termez, dans le sud de l’Ouzbékistan, ainsi que 21 avions d’attaque, dont 11 C-208 et 10 Avion A-29 Super Tucano.

https://french.almanar.com.lb/2408474

Source: Médias

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire