JOURNALISTES MAROCAINS : LA NORMALISATION MEDIATIQUE AVEC ISRAËL EST UN CRIME

tourtaux-jacques Par Le 15/06/2022 0

Dans Afrique

Journalistes marocains: « la normalisation médiatique avec Israël est un crime »

 Depuis 1 jour  14 juin 2022

Des manifestants marocains contre la normalisation avec 'Israël' (Archives)

Des manifestants marocains contre la normalisation avec 'Israël' (Archives)

 Article traduit - Maghreb - Maroc - Monde arabe

 

Rédaction du site

Des journalistes au Maroc ont affirmé, le lundi 13 juin, que la normalisation médiatique avec ‘Israël’ est un « crime contre les Palestiniens, les Marocains et l’humanité ».

Cette déclaration a été signée par des dizaines de journalistes marocains, environ deux semaines après l’annonce de l’inauguration d’un bureau d’une chaîne israélienne dans le pays.

Le communiqué dénonce l’ouverture d’un bureau de la chaîne israélienne « i24news » au Maroc et l’organisation d’une cérémonie d’ouverture, appelant à « la fermeture immédiate du bureau de la chaîne ».

Et d’ajouter:  « l’ouverture du bureau de la chaîne a provoqué les sentiments des Marocains dont le cœur est lié à la Palestine…, avant de nous provoquer en tant que journalistes partisans de la vérité ».

Fin mai dernier, la chaîne israélienne i24news a annoncé l’ouverture de deux bureaux au Maroc et organisé une cérémonie inaugurale dans le site archéologique de Chellah à Rabat.

En réaction, le gouvernement marocain a annoncé, début juin, qu’il « travaillait à mettre en œuvre tous les accords conclus avec Israël dans tous les secteurs ».

Le porte-parole du gouvernement, Mustafa Baitas, a déclaré lors d’une conférence de presse à Rabat à l’époque, que « la cérémonie d’ouverture du bureau de la chaîne israélienne (i24news) a été organisée dans le cadre de la réglementation en vigueur ».

Le 10 décembre 2020, ‘Israël’ et le Maroc ont annoncé la reprise de leurs relations. Le Maroc est devenu le quatrième pays arabe à accepter une normalisation avec l’entité sioniste, après les Émirats arabes unis, Bahreïn et le Soudan.

Des organismes et partis marocains rejettent cette normalisation.

 

Source: Traduit à partir d'AlMayadeen

    

https://french.almanar.com.lb/2353595

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire