L'AXE USA-OTAN : LE TOGO FRAPPE FORT!

tourtaux-jacques Par Le 21/07/2022 0

Dans Afrique

L’axe USA-OTAN : le Togo frappe fort !

Plus le Togo s’engage dans sa politique de renforcement des liens avec le Mali, plus l’axe Occident est en panique et tente le tout pour le tout de mettre des bâtons dans les roues de ce pays de l’Afrique de l’Ouest situé dans le golfe de Guinée. 

En effet alors qu’une réunion de travail s’est ouverte ce mercredi à Lomé entre le Togo et le Mali pour discuter de la crise malienne et travailler, d’après Abdoulaye Diop, chef de la diplomatie malienne, pour « lever les obstacles afin de pouvoir faciliter la vie des Maliens et des Maliennes, mais également, renforcer la solidarité entre nos populations », les informations font état des déstabilisations au nord du Togo. Il semblerait que l’axe USA-OTAN cherche à travers ces déstabilisations à appliquer le même schéma qu’il a produit au Burkina Faso et au Bénin, à savoir provoquer l’exode de la population afin d’y établir des bases et faciliter le déploiement de ses soldats.

« Après les dernières attaques dans le nord du pays, la situation devient préoccupante : les populations continuent à quitter leurs villages pour les villes ou d’autres endroits qu’ils estiment moins dangereux. La situation est prise au sérieux, les autorités multiplient les initiatives et le président Faure Gnassingbé est retourné dans la région mercredi 20 juillet où il a rencontré les diverses couches de Dapaong, ville située à l’extrême nord du pays ».

Mais alors que jusqu’ici le Togo était l’un des alliés des USA et entretenait de bonnes relations avec les USA, et que ce pays a été adhéré à un programme international de prévention des conflits, avec les USA, ces attaques revêtent d’une importance particulière.

En effet, le Togo se trouvait entre autres à l’abri des attaques perpétrées par des terroristes interposés, mais comme par hasard et dès que ce pays commence à changer de stratégie et de renforcer ses liens avec le Mali, la situation change et les déstabilisations commencent !

Ces attaques dont le chef du DSGE avait promis il y a quelques mois d’un ton sarcastique, quand il avait affirmé que selon ses évaluations fin 2021, début 2022, la violence terroriste arriverait à la côte depuis le Sahel, étaient donc assez attendues.

Il est également important de savoir que le Togo est l’un des premiers pays à être intervenu dans le bras de fer du Mali avec l’Occident et à l’avoir épaulé dans ce bras de fer.

Récemment, le Togo a annoncé avoir accepté d’aider le Mali à régler son différend avec Abidjan autour des 49 militaires ivoiriens détenus à Bamako. Le ministre togolais des Affaires étrangères, Robert Dussey, était ce lundi 18 juillet à Bamako. Il a été reçu par le président de la transition malienne. Selon le communiqué conjoint publié après la rencontre, le colonel Assimi Goïta « s’est réjoui de l’accompagnement fraternel et sans relâche du Togo » et « a salué l’engagement personnel » du président Faure Gnassingbé « pour la réussite de la transition et le retour à l’ordre constitutionnel au Mali ».

Le Togo se trouve clairement dans le viseur de l’axe USA-OTAN et devrait se tenir prêt de nouveaux actes de sabotages contre le pays. Mais il est sûr que la donne a changé en Afrique et une coalition et union interafricaine sans précédente est en train de naître et de s’étendre à une vitesse inimaginable.

http://french.presstv.ir/Detail/2022/07/21/686004/L-axe-US-OTAN--le-Togo-a-frapp%C3%A9-fort--

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire