LE CAMEROUN SE TOURNE VERS LA RUSSIE !

tourtaux-jacques Par Le 20/04/2022 0

Dans Afrique

Le Cameroun se tourne vers la Russie !

Une information que les médias mainstream ont omis de partager, le Cameroun se lance également dans une coopération militaire avec la Russie !

Ledit accord a été signé le 12 avril 2021 entre la République du Cameroun et la Fédération de Russie. C’est le ministre délégué auprès du ministère de la Défense, Joseph Beti Assomo qui a signé à Moscou en Russie cet accord de Défense avec le pays de Vladimir Poutine.

L’article 2 dudit accord dispose que la coopération interviendra dans les domaines précis : « l’échange d’opinion et d’information en matière de politique de défense et de sécurité internationale ; le développement des relations dans le domaine de la formation conjointe et l’entraînement des troupes (des forces), de génie, d’enseignement militaire de médecine militaire ».

Ce n’est pas la première fois que l’État du Cameroun signe un accord militaire avec la Russie. En 2015 Moscou et Yaoundé avaient signé un accord militaire de même nature. Cet accord devrait d’ailleurs être renouvelé en 2020, mais la crise sanitaire du coronavirus avait repoussé l’échéance en 2022.

En pleine guerre Occident-Russie, alors que la cheffe de la diplomatie européenne menace les pays africains qui continueront à traiter avec les Russes, Paul Biya est allé signer un accord de coopération militaire.

Comment comprendre cet accord qui intervient quelques jours après l’annonce faite par l’État-major de l’armée camerounaise sur la sécurité rétablie dans toute la partie Est du pays ?

La guerre en Ukraine a dévoilé l’importance de la Russie dans le développement des projets miniers stratégiques. Depuis 2004, bien qu’ayant encaissé plusieurs dizaines de milliards du gouvernement camerounais pour développer le projet Cobalt-Nickel –Manganese de Nkamouna, parmi les plus grandes réserves au monde, l’entreprise américaine GEOVIC n’a jamais convaincu un seul partenaire financier.

La Russie serait un plan B du projet de Nkamouna depuis l’entrée en négociation du puissant conglomérat RUSSAL, actionnaire du géant russe Norilsk Nickel, qui extrait 5 % du nickel dans le monde et n’a pas fait l’objet de sanctions. Au-delà du Nickel, il y a la bauxite, car Russal est un des plus gros partenaires de la Guinée Conakry. Dans ce registre cinq géants chinois sont déjà sur le starting block.

La Russie via Gazprom est l’unique client du gaz naturel liquéfié de KRIBI, faisant de la SNH une entreprise hautement stratégique du Cameroun.

PJSC Lukoil est le plus grand producteur russe de pétrole. En 2005, il a produit 90,16 millions de tonnes de pétrole et 7,57 milliards de m³ de gaz naturel. Il détient 37,5% dans l’un des plus gros projets gaziers du Cameroun.

Le 6 février 2020, une délégation de l’entreprise russe Lukoil a été reçue au Cameroun, les négociations portaient sur la réhabilitation de la Sonara. L’occasion de rappeler qu’en 2015, la société russe Rusgazengineering Group, basée à Moscou avait été retenue par le Cameroun pour la construction d’une deuxième raffinerie de pétrole à Kribi.

Cet acte de courage et de détermination du président Biya n’est pas nouveau, car en 2000 il était parmi les premiers chefs d’État à ratifier le projet du fonds monétaire africain, c’était en Libye à syrte.

Malgré les menaces de Georges Bush père lors du vote pour le bombardement de l’Iraq, Paul Biya avait adopté une position de neutralité, pourtant son vote était déterminant, il suffisait que deux des membres indécis s’allongent.

Plus loin en 2011 il a organisé un voyage en Chine après qu’Hilary Clinton soit venue menacer les Africains qui iraient faire affaire avec les Chinois.

Le développement des projets miniers est au cœur de la stratégie nationale 2030 (SN30). Paul Biya plus que jamais déterminé à laisser un pays prospère et non colonisé.

L’annonce de la nouvelle a provoqué un AVC dans l’Occident, particulièrement à Paris dont la plus grande crainte s’est ainsi confirmée : malgré les menaces, intimidations et pressions, le Mali a contaminé le reste de l’Afrique. D’autres pays vont suivre.

Asie, Amérique du Sud, proche et Moyen-Orient, Afrique… L’hégémonie américano-occidentale vit ses derniers jours.

http://french.presstv.ir/Detail/2022/04/20/680670/Le-Cameroun-se-tourne-vers-la-Russie--

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire