LE COUP AERIEN DU MALI CONTRE BARKHANE

tourtaux-jacques Par Le 01/04/2022 0

Dans Afrique

Mali: une Armée de l'air malienne? 

C'est curieux cette coïncidence entre cet article de RFI où il fait involontairement l'éloge de l'armée malienne qui agit puissamment contre les terroristes recrutés par les services secrets franco-occidentaux pour perpétuer la guerre et la violence au Mali et au Sahel, article où l'auteur ne peut s'empêcher de mentir encore et encore pour tenter de faire peser sur les Famas le soupçon d'exaction et de crime et cet autre article, toujours de RFI, où Le Drian est cité et où il parle de Wagner, la bête noire des pays occidentaux en Afrique car cette force est utilisée depuis son introduction en RCA comme un vecteur d'exercice des droits souverains des pays africains qui aspirent de plus en plus à se soulever contre le colonialisme nouveau format de l'Occident qui se manifeste par le prétexte de la lutte contre le terrorisme.

Que dit le premier article ? "L'armée malienne dit mener des "opérations aéroportées" "au cœur du dispositif des terroristes" depuis samedi dernier à Moura, dans le cercle de Djenné, dans la région de Mopti. Une zone où les djihadistes du Groupe pour le soutien de l'islam et des musulmans (GSIM) sont connus pour être actifs. L'armée n'a pas donné plus de détails sur l'action en cours et a promis un bilan détaillé plus tard.

Mais de nombreuses sources sécuritaires et civiles, maliennes et internationales, déplorent le fait que les frappes aient eu lieu un jour de marché. Elles dénoncent également les exécutions sommaires commises par les soldats maliens et leurs supplétifs russes.

Manifestement, quelque chose dérange la France : l'introduction de l'élément aéroporté dans l'armée malienne, cet élément qui a longtemps servi de facteur de supériorité à la force d'occupation Barkhane pour bombarder des villes et villages maliens entiers au nom de la lutte contre le terrorisme, cet élément dont le Mali prive la France depuis des semaines maintenant que le ciel malien est fermé à l'aviation d'occupation. Il est évident que Paris ne peut soutenir cette voie que le Mali a empruntée et qui conduit directement à l'émergence d'une force aérienne malienne forte et de systèmes de DCA capables de contrer les puissances occupantes.

Ce n'est pas sans raison que l'Amérique a placé ses B-52 à Agadez, une base qu'elle détient au Niger et qui est dédiée aux drones. Ce B-52 est l'expression de la crainte de l'Occident que le ciel du Sahel soit bientôt fermé à ses ennemis, comme l'a été celui du Mali.

RFI tente de rendre la Russie responsable de cette révolution, ne serait-ce que pour refuser de reconnaître le réveil des peuples du Sahel et leur demande d'exercer leur droit à la souveraineté.

 D'où ces flèches de M. Le Drian en direction des Russes et de Wagner qu'il accuse de détourner les ressources maliennes ! Le Drian pousse le bouchon encore plus loin en qualifiant la junte malienne d'otage de Wagner....

"Au Mali, la junte au pouvoir est "otage" des mercenaires de la société russe Wagner, affirme le ministre français des Affaires étrangères, qui rappelle que les relations entre Paris et Bamako sont au point mort". Jean-Yves Le Drian a également évoqué l'avenir des militaires français au Niger", rapporte RFI à ce sujet.

Mais cela est compréhensible : ce que l'État-nation malien a fait a créé un précédent et est sur le point de se répandre dans toute l'Afrique. La France est terrorisée et ses commanditaires et partenaires le sont aussi... 

http://french.presstv.ir/Detail/2022/03/31/679459/Mali--la-France-terroris%C3%A9e

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire