MALI : BARKHANE DANS LE VISEUR DES FAMA !

tourtaux-jacques Par Le 14/05/2022 0

Dans Afrique

Mali : Barkhane dans le viseur des Famas !

L'extraordinaire au Mali, c'est cette capacité de l'État largement soutenu par le peuple de déjouer à distance les plans du clan occidental : A peine deux jours après que la justice malienne a convoqué l'ex-ministre français de la Défense, Le Drian, pour son rôle dans le pistonnage des sociétés bretonnes pour mieux piller les richesses maliennes, les rues de Bamako s'enflamment ; ils sont des milliers à manifester, et de l'aveu de RFI qui choisit pour illustrer son reportage une photo mettant en scène l'effigie de Poutine brandi par les manifestants, ce sont les Russes qui poussent les Maliens à manifester! L'argument qui ne convainc plus dans la mesure où l'offensive malienne contre l'occupation française tend à prendre une dimension particulièrement complexe où la justice, l'armée et la diplomatie maliennes agissent sous un front uni : aux manifs géantes pro-État et anti-Occident sanctionneurs s'ajoute l'action en justice pour réparer les dégâts de 8 ans d'occupation et au besoin exiger des réparations et des récompenses et le tout se combine avec cette diplomatie active qui a si brillamment agi et que RFI titre ainsi : « Les Maliens de France partagés sur le soutien aux autorités de transition à Bamako ».

On se rappelle fort bien comment la France et d'autres pays membres de l'OTAN opèrent pour manipuler la diaspora africaine contre leur propre pays et institution et en faire un levier de pression à l'adresse des États concernés pour les faire chanter : c'est le cas du Cameroun, du Burundi et de beaucoup d'autres pays qui se font presser par la France via cette diaspora. Or le sensationnel succès de l'État malien consiste à diviser cette diaspora même, et en France les Maliens semblent devenir peu à peu un levier de pression contre la force d'occupation. C'est ce genre de succès qui s'est manifesté dans les manifestations de vendredi que commente, mort dans l'âme, RFI de cette manière : 

« Une manifestation de soutien aux autorités de transition a eu lieu, ce vendredi après-midi 13 mai, place de l'indépendance à Bamako, à l'initiative des organisations proches du gouvernement. Le mot d'ordre officiel était « opération Espoir », en soutien aux Forces armées maliennes (FAMa) qui, selon le discours officiel, remportent ces derniers temps des succès contre les groupes terroristes. Les participants portaient massivement les couleurs du drapeau national et, pour un certain nombre, les t-shirts siglés d’un E majuscule pour« opération Espoir ». C'est le signe du soutien aux FAMa, promues par le M5-RFP du Premier ministre Choguel Maïga et le collectif pour la défense des militaires, dont Mahamad Oumar Dembélé est le porte-parole ».

Dans ce contexte, Barkhane peut-il rester ? Et comment? Intense activité sournoise en ce moment même dans des zones opérationnelles sensibles où les Fama mènent des opérations de nettoyage avec beaucoup de succès. Voici comment en parle Opex360, site de l'armée française :

« Dans son dernier compte-rendu des opérations, l’EMA a en effet indiqué que, le 3 mai, soit au lendemain de l’annonce faite par la junte malienne, une unité française [« Task Unit » ou TU] du « Task Group » [TG] n° 2 franco-tchèque de Takuba, a effectué une mission de reconnaissance aux abords de la RN 20, qui, dans le Liptako malien, relie Ansongo à Anderanboukan, en passant par Ménaka, où est implanté la dernière base opérationnelle avancée tactique [BOAT] de Barkhane ».

Tout ce va et viens prouve que Barkhane refuse de se rendre à l'évidence et cherche à mener son œuvre sournoise. Surtout que les régions où Barkhane continue ses opérations comme si de rien était sont des régions stratégiques ; la région du Liptako-Gourma est située à cheval sur les frontières communes du Burkina, du Mali et du Niger.

Aux dernières nouvelles, la France en est à fournir des drones aux terroristes. En effet, ces dernières semaines, les opérations des FAMa ont enregistré des succès phénoménaux, mais les Fama ont également fait des découvertes assez surprenantes.

« Le 29 avril 2022, les frappes ont ciblé un important dépôt logistique opérationnel des terroristes situé entre les localités de Niasso-Sebé et Sossobé- Togoro. Cette cache des terroristes a été détruite grâce à la précision des renseignements et au choix des points visés ayant occasionné de grandes et multiples explosions en différents points du dépôt. Les puissants incendies observés après les frappes confirment la destruction du site contenant divers matériels de guerre y compris des explosifs, des drones, des armes et des munitions », précise l’État-major général des armées du 29 avril 2022. Tout ceci est-il destiné à armer les terroristes de drones à l'effet de faire face aux FAMa? Il y a peu le Mali s'achetait un radar 3D et il semble que c'est en ce sens que la France se prépare sans se douter un seul instant que le Mali aussi se prépare militairement... cette fois c'est le clash pur et dur pour mettre à la porte l'occupation !

Guinée/Mali : une alliance qui surprend !

Il semblerait qu’en Guinée, où un coup d’État renversant le président souverainiste Alpha Condé avait ravivé les espoirs au sein de l’axe US-OTAN de pouvoir recontrôler le pays, les choses ne vont pas dans le sens souhaité de cet axe déstabilisateur, loin de là ; la Guinée est en train de devenir un nouveau Mali !

Alors que malgré toutes les pressions de part et d’autre, le président de la transition guinéenne, le Colonel Mamadi Doumbouya, le Conseil national de la transition (CNT), l’organe législatif ont adopté le mercredi 11 mai 2022, un délai revu à la baisse de 36 mois pour venir à bout du processus transitionnel enclenché par le CNRD, il semblerait que les machinations des Occidentaux à faire marcher la Guinée sur leurs pas n’aient pas marché et que dans une démarche de plus vers le renforcement des coalitions interafricaines, et ce, au grand dam des forces d’occupation, plusieurs dizaines de camions se sont rendus ce 13 mai à la frontière malienne, afin de livrer du gazole et ainsi soulager le pays.

En effet selon les informations, après réception de la moitié du gazole en provenance de la Guinée voisine, le Mali doit réceptionner les 2 millions restants ce vendredi 13 mai 2022, selon la chambre de Commerce et d’Industrie malienne.

« Toutes les dispositions sont prises pour ravitailler le pays en produits pétroliers par le secteur privé et l’État qui sont engagés à trouver des moyens très rapidement avec les pays amis ». Cette déclaration est du président de la Chambre du Commerce et de l’Industrie du Mali (CCIM) M. Youssouf Bathily. Il l’a faite le jeudi 12 mai 2022 à l’occasion de la cérémonie de réception d’une importante quantité de gazole en provenance de la Guinée voisine, rapporte Bamako.net.

Depuis le début de la décision de la CEDEAO et de ses acolytes occidentaux de mettre des pressions et donc des sanctions contre le Mali, solidaire d’Assimi Goïta et des autorités de transition maliennes, la junte guinéenne de Mamadi Doumbouya a gardé ses frontières avec le Mali ouvertes et entend en profiter pour réhabiliter le corridor entre les deux pays.

L’ère des sanctions sévères visant à isoler les pays est révolue. Même si apparemment tout pays ayant gardé ses liens avec le Mali, se trouve dans le viseur occidental, comme cela est le cas du Togo.

En effet, une attaque terroriste perpétrée dans le nord du Togo, dans la nuit de mardi à mercredi, a coûté la vie à au moins huit militaires. Treize autres soldats ont été blessés au cours de l’assaut, une première dans le pays.

L’axe US-OTAN menace désormais et clairement les pays du Golfe : « Le chef de la diplomatie de l’UE, Josep Borrell, avait déclaré mercredi que cette attaque ‘montre que la menace terroriste se propage vers les pays du golfe de Guinée’. Les efforts doivent être redoublés pour l’arrêter avant qu’il ne soit trop tard ».

Mais les menaces et mises en garde n’ont plus de sens pour les Africains. Une coalition et union interafricaine sans précédent est en train de naître et de s’étendre à une vitesse inimaginable.

http://french.presstv.ir/Detail/2022/05/14/682079/Mali--Barkhane-dans-le-viseur-des-Famas--

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire