MANLIO DINUCCI : COLONIALISME ENERGETIQUE AU MOZAMBIQUE

tourtaux-jacques Par Le 09/07/2022 0

Dans Afrique

Colonialisme énergétique au Mozambique

 

Manlio Dinucci

 

  Visite d’État du président de la République italienne Mattarella au Mozambique, dont l’Italie commencera à importer à l’automne du gaz naturel liquéfié pour remplacer, avec le GNL provenant des États-Unis et d’autres pays, celui qu’elle importe actuellement de la Russie à travers des gazoducs.

  

  Depuis qu’en 2010 ont été découverts de grands gisements de gaz au large de Cabo Delgado, ont afflué au Mozambique les grandes multinationales énergétiques : les étasuniennes Exxon Mobil et Shell, la française Total, la britannique BP, l’italienne Eni et autres. Elles se sont accaparé de lucratifs contrats pour l’exploitation pluri-décennale des gisements. Les milliards de dollars provenant de ces contrats sont en train d’enrichir l’élite qui est au pouvoir, pendant que la majorité de la population voit sa situation empirer.

 

  Particulièrement dramatique est la condition des habitants de la province du Cap Delgado. La population côtière, qui jusqu’à présent vivait de la pêche, est obligée de partir à 10-15 km à l’intérieur des terres pour laisser la place aux sites industriels pour la liquéfaction du gaz destiné à l’exportation. Et la pauvreté augmente en conséquence. L’environnement côtier se trouve de plus en plus pollué, avec des dommages environnementaux très graves. Les habitants restés dans la zone côtière sont attaqués et massacrés par des groupes armés. Tout cela est caché par le courant dominant politico-médiatique italien (et autres, ndt).

 

  Celui-là même qui est en train de cacher les véritables raisons de la fermeture des puits pétrolifères libyens. Ces raisons nous sont expliquées ce soir par Michelangelo Severgnini dans une interview à Abdullah al-Zaidi, syndicaliste et journaliste économique libyen. Les puits ont été bloqués par des mouvements populaires pour empêcher la rapine continue du pétrole libyen dans la guerre que l’OTAN a poursuivie après la démolition de l’État libyen en 2011. L’OTAN cherche par tous les moyens à empêcher les élections politiques (qui auraient dû avoir leur en décembre 2021), dont naîtrait le nouvel État libyen.

 

Bref résumé de la revue de presse internationale de vendredi soir 8 juillet 2022 de Pangea Grandangolo sur Byoblu

https://www.byoblu.com/2022/07/08/colonialismo-energetico-grandangolo-pangea/ 

Reçu de l’auteur et traduit par M-A P.
Manlio Dinucci étant géographe de formation, le visionnage de l’émission est particulièrement conseillé aussi pour les cartes, photos et images de la superbe région du Mozambique.

Les émeutes et sabotages qui ont éclaté en Libye le 1er juillet évoquent, comme souvent, moins un soulèvement populaire que des manipulations pour mettre fin à la grève qui bloque les puits de pétrole.

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire