ALGERIE - IKRAM GHIOUA : 1500 TERRORISTES DANS LA NATURE

1500 terroristes dans la nature

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
 
L'Algérie est assiégée par des pays en pleine crise sécuritaireL'Algérie est assiégée par des pays en pleine crise sécuritaire

Ces terroristes possèdent de faux passeports avec de fausses identités.

La coopération sécuritaire entre l'Algérie et Interpol a atteint aujourd'hui un grand niveau, notamment en ce qui concerne la lutte antiterroriste. Cela est vérifié tous les jours sur le terrain. Le contexte est à même de traduire l'utilité de l'Algérie pour les investigations d'Interpol. Armée d'une expérience incontestable dans la lutte antiterroriste, l'Algérie est devenue un partenaire incontournable dans la lutte contre le terrorisme et le crime organisé. L'exploitation du renseignement opérationnel algérien a démontré toute son efficacité, d'où cette coopération positive qui a conduit Interpol à mettre à la disposition de l'Algérie une liste de 1500 terroristes de différentes nationalités affiliés a ce qu'on appelle l'Etat islamique ou Daesh. A ce propos on rapporte que ces terroristes possèdent des passeports avec de fausses identités. Interpole souligne dans une correspondance destinée à l'Algérie que les porteurs des noms fichés sur cette liste comptent s'introduire en Algérie. Loin derrière la Tunisie, le Maroc et plusieurs pays européens, l'Algérie compte un maximum de 300 terroristes qui ont rejoint Daesh. Pour des sources sécuritaires, le chiffre est d'apparence banal, il n'en constitue pas moins une menace. Et pour cause, le danger est dans la composante même de Daesh, peu importe la nationalité des terroristes, estiment nos sources. Ils peuvent frapper n'importe où dans le monde, même contre ceux qui les financent et les arment. Aujourd'hui, si l'hydre terroriste a pris des proportions spectaculaires, c'est aussi grâce à la complicité de certains pays arabes et occidentaux. L'Algérie n'a pas attendu pour prendre les mesures qui s'imposent afin de prévenir la menace. Elle a même anticipé sur l'expansion du terrorisme en développant une stratégie efficace aussi bien à ses frontières qu'à l'intérieur du pays. L'Algérie avait flairé le danger depuis les prétendues révolutions ayant éclaté cycliquement dans plusieurs pays arabes, notamment en Tunisie, Egypte, Libye et Syrie, sauf que pour ce dernier pays, le jeu du complot au profit des Etats pétro-monarchiques a été démasqué à tant. C'est la Turquie qui joue un rôle primordial dans la déstabilisation des pays arabes en fournissant aides aux terroristes au même titre que l'hydre sioniste. La Turquie a même entraîné sur ses terres les éléments de Daesh et Djabhet Nosra. Tout cela est bien loin de l'Algérie. Il reste néanmoins que cette nébuleuse a trouvé refuge en Libye où elle a érigé une base à Benghazi. Ce qui semble inquiéter l'Europe et les USA. Pourtant on ne bouge pas le petit doigt, contrairement à ce qui se passe en Irak où les USA interviennent avec des opérations de pilonnage contre des bases de Daesh. L'Algérie est assiégée par des pays en pleine crise sécuritaire, la Libye n'est pas le seul Etat d'où parvient la menace. Avec les derniers évènements au Mali, la situation s'est compliquée davantage. Idem pour la Tunisie qui compte le plus grand nombre de terroristes ralliés à Daesh et dont les tentatives d'infiltration en Algérie n'ont jamais cessé. L'Armée nationale populaire qui fait un travail remarquable aux frontières avait d'ailleurs averti sur ces tentatives d'infiltration. Elle procède tous les jours à des arrestations par dizaines de contrebandiers qui, à ne pas en douter, agissent de concert avec les groupes terroristes dont l'intérêt est commun.

http://www.lexpressiondz.com/actualite/215640-1500-terroristes-dans-la-nature.html

https://www.facebook.com/ikram.ghioua?fref=tl_fr_box&pnref=lhc.friends


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau