ALGERIE : TROIS TERRORISTES ABATTUS PAR L'ANP A AÏN DEFLA

AÏN DEFLA

Trois terroristes abattus par l'ANP

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
 
Trois terroristes abattus par l'ANP

Les éléments de l'ANP interviennent de jour comme de nuit pour la sécurisation des frontières et la sauvegarde de l'intégrité du territoire national.

Agissant sur la base de renseignements, les forces de l'Armée nationale populaire ont réussi à mettre hors d'état de nuire trois terroristes hier à Aïn Defla. Les criminels sont tombés tête baissée dans une embuscade dressée par l'ANP, près de la commune de Hammam Righa, vers 1h du matin. Lors de cette opération, les forces de l'ANP ont saisi «trois pistolets-mitrailleurs de type kalachnikov, onze grenades, une paire de jumelles grand modèle, huit chargeurs garnis, huit téléphones portables et d'autres objets», indique un communiqué du ministère de la Défense nationale. Qualifiée de qualitative, cette opération a été possible après exploitation de renseignements vérifiés et recoupés. «Elle atteste une fois encore de la détermination et de la persévérance de nos forces armées à poursuivre les groupuscules terroristes et les anéantir», ajoute la même source. Par ailleurs, les autorités militaires viennent de lancer une opération d'envergure au Sud appelée «opération militaire du printemps». Celle-ci couvre pratiquement toutes les régions Est et Sud-Est. Supervisée par de haut cadre de l'ANP, cette opération a été lancée sur la base de renseignements devant permettre de resserrer l'étau sur les terroristes qui tentent de s'introduire en Algérie via les frontières Est avec la Tunisie et Sud-Est avec la Libye. Son lancement intervient après une coordination avec la Tunisie mais aussi après les importants lots d'armements découverts par les forces de sécurité. Cette opération déclenchée a priori depuis une semaine a permis de découvrir d'importants abris dont les groupes armés usent pour cacher les lots d'armes. Dans ce contexte justement, le 16 avril dernier, un détachement de l'Armée nationale populaire relevant du secteur opérationnel de Tindouf, 3e Région militaire, a mis en échec, une tentative d'introduction d'une quantité d'armes et de munitions. Dans un communiqué du MDN il est souligné: «L'opération qui a eu lieu suite à une patrouille de reconnaissance menée par les éléments de l'ANP près de la localité frontalière de Chenachène au sud-est de Tindouf s'est soldée par la découverte d'une cache contenant un pistolet-mitrailleur de type Kalachnikov, un fusil-mitrailleur de type FMPK, un pistolet de type Falcon et dix chargeurs garnis contenant cent-cinquante-cinq balles.» C'est encore la vigilance et le professionnalisme de l'Armée nationale populaire qui prend les devants de la scène. Considérées comme un leader dans la lutte antiterroriste, les forces de l'ANP ont fait preuve de détermination, notamment que cette opération concourt avec celle menée deux jours avant près de la bande frontalière à Tiririne au niveau de la 6e Région militaire. Celle-ci, souligne le MDN, «s'est soldée par la découverte d'une cache contenant un important lot d'armements, de munitions et d'explosifs». L'opération du printemps a permis la découverte de caches et démontre la qualité du travail des éléments de l'ANP, qui interviennent de jour comme de nuit, aussi bien pour la sécurisation des frontières que pour la sauvegarde de l'intégrité du territoire national.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

mehdi mountather
  • 1. mehdi mountather | 20/07/2015

Ces criminels de Daech Aqmi et Boko Haram des marionnettes de la franc maçonnerie sioniste et des chiens de satan si ces criminels ne posent pas leurs armes normal la fin du monde si la fin du monde aux non musulmans de convertir a l'islam immédiatement pour éviter la panique l'enfer et pour éviter ces criminels les francs maçons les dictateurs arabes et leurs idole pharaon a l'enfer

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau