ALGERIE - IKRAM GHIOUA : PLUS DE 40 TERRORISTES ABATTUS PAR L'ANP

ILS ONT ÉTÉ NEUTRALISÉS DEPUIS LE DÉBUT DE L'ANNÉE

Plus de 40 terroristes abattus par l'ANP

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
 
Plus de 40 terroristes abattus par l'ANP

Les opérations militaires contre les terroristes, interviennent parallèlement aux opérations contre la contrebande.

Les unités de l'Armée nationale populaire relevant du secteur opérationnel de Aïn Defla, ont réussi à mettre hors d'état de nuire un terroriste au courant de la journée du samedi. L'opération indique un communiqué du ministère de la Défense nationale a eu lieu au douar Sidi Khlifa lors de laquelle l'ANP a également procédé à la récupération d'un pistolet-mitrailleur de type Kalachnikov et deux chargeurs de munitions. L'ANP avait le mois d'avril dernier abattu quatre terroristes à Boudouaou. L'opération qualitative a été possible grâce à la vigilance et la détermination de l'ANP pour éradiquer les dernières poches de terroristes qui sévissent encore au niveau de certains maquis. Dans ce contexte, le ministère de la Défense nationale avait indiqué que «suite à l'exploitation de renseignements, un détachement de l'Armée nationale populaire relevant du secteur opérationnel de Boumerdès au niveau de la 1ère Région militaire, a abattu quatre terroristes, jeudi dernier, près de la localité d'Oued Ouakser, commune d'El Kharrouba, daïra de Boudouaou». L'intervention des forces de l'ANP n'a pas été sans peine puisque le groupe a été abattu lors d'une opération de poursuite qui avait permis la saisie de «deux pistolets-mitrailleurs de type Kalachnikov, un fusil semi-automatique de type Simonov, un pistolet automatique de type Beretta, deux appareils radio sans fil, une paire de jumelles, une importante quantité de munitions, des moyens de détonation, trois téléphones portables, 21 puces téléphoniques et d'autres objets». Lors d'un ratissage après cette intervention, les forces de l'ANP ont découvert un abri dont usaient les terroristes neutralisés, lequel a été complètement détruit pour éviter sa réutilisation par d'autres irréductibles. L'abri en question souligne le MDN, contenait «une quantité de munitions et d'approvisionnements et une ceinture explosive». Plus d'une trentaine de terroristes ont été mis hors d'état de nuire depuis le début de l'année, sachant que plusieurs ont été arrêtés. «Vigilance et disponibilité», c'est le serment de l'ANP. Résolue à en finir avec les résidus des groupes terroristes, l'Armée nationale populaire avait aussi réussi au courant du mois de février à mettre hors d'état de nuire deux terroristes et l'arrestation d'un autre au niveau de la 1ère et 5e Régions militaires. Les deux opérations menées par des détachements des deux secteurs opérationnels ont permis la récupération d'armes et de munitions. Entre le 2 et le 25 du même mois les forces de l'ANP ont détruit 12 casemates qui servaient d'abri aux terroristes au niveau de la 1re, 2e, 3e, 4e, 5e et 6e Régions militaires. Lors de ces opérations, des armes et des munitions ont été récupérées dont des AK47 et des fusils semi- automatiques, ainsi que des paires de jumelles et 2002 téléphones portables. Près d'une quarantaine de terroristes ont été neutralisés depuis le début de l'année.
Ce bilan traduit la grande expérience de l'ANP sur le terrain, mais certainement sa force d'intervention à chaque fois. Les opérations militaires contre les terroristes, interviennent parallèlement aux opérations contre la contrebande. C'est dire que la mission est lourde pour une armée qui assume parfaitement ses engagements renouvelant à qui veut l'entendre son contrat pour lutter contre toutes les menaces en promettant de relever les défis quel qu'en soit le prix.
La digne héritière de l'ALN agit dans la continuité de son ancêtre.

Une tentative d'introduction d'armes avortée à Bordj Badji Mokhtar
Au niveau de la 6ème Région militaire, un détachement de l'Armée nationale populaire relevant du secteur opérationnel de Bordj Badji Mokhtar a mis en échec, avant-hier, une tentative d'introduction d'une quantité d'armements et de munitions près de la localité frontalière de Tinzaouatine. Cette opération a permis de récupérer six pistolets-mitrailleurs de type Kalachnikov, onze grenades offensives et défensives et 1872 balles pour divers armements. Par ailleurs et dans le cadre de la lutte contre la contrebande, un autre détachement relevant du même secteur opérationnel a intercepté sept contrebandiers et a saisi un véhicule tout-terrain, neuf détecteurs de métaux, deux téléphones portables, 86 grammes de mélange d'or et d'autres objets.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau