EN VISITE A CONSTANTINE GAÏD SALAH REUNIT LES COMMANDANTS DE SECTEURS

EN VISITE HIER À CONSTANTINE

Gaïd Salah réunit les commandants de secteurs

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le chef d'état-major (à gauche) voulait un contact direct avec ses éléments et collaborateursLe chef d'état-major (à gauche) voulait un contact direct avec ses éléments et collaborateurs

Cette visite intervient dans un contexte sécuritaire très tendu et a nécessité une alerte des services de sécurité tous corps confondus.

Avec l'enlisement de la situation sécuritaire en Libye, et la Tunisie toujours en convalescence, la frontière Est du pays est devenue une réelle source d'inquiétude. Hier, le général de corps d'armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'ANP, était à Constantine où il a réuni les principaux acteurs de la Sécurité nationale au niveau de la 5e Région militaire. C'est ce qu'a rapport un communiqué du ministère de la Défense nationale envoyé hier, à notre rédaction. Un conclave jugé de très sérieux au vu de la menace sécuritaire de plus en plus puissante à l'Est. Le chef d'état-major voulait un contact direct avec ses éléments et collaborateurs. Il a présidé une réunion en présence des cadres de la Région, des commandants des secteurs opérationnels, des unités et des structures de formation. Pour assainir le travail, affiner les stratégies et conforter les points de vue, «le chef d'état-major a tenu une deuxième réunion avec les commandants des secteurs opérationnels et les commandants d'unités, où il a donné des instructions concernant la poursuite des efforts de lutte contre les résidus des groupuscules terroristes jusqu'à totale éradication de ce fléau de notre pays», a ajouté le même communiqué. Saisissant cette opportunité, le général de corps d'armée Ahmed Gaïd Salah a rappelé les missions constitutionnelles de l'ANP et qui consistent en premier lieu à la défense du territoire national. «(...) nous veillons à ce qu'il réponde aux exigences de la sécurité de l'Algérie et de sa défense nationale et à ce qu'il soit conforme à l'exécution des missions constitutionnelles, qui sont principalement; préserver l'indépendance de l'Algérie, défendre sa souveraineté et son intégrité territoriale et assurer l'unité de son peuple», a rapporté le communiqué du MDN. Ce rappel étant fait, le chef d'état-major s'est enquis de la situation des unités opérationnelles qui par la conjoncture régionale se trouvent dans une région frontalière très vulnérable au plan sécuritaire. Celle-ci est très tendue à en croire les informations en provenance de la Tunisie et la Libye. Selon des sources bien informées, des groupes terroristes, affiliés à ce qu'on appelle l'Etat islamique plus connu sous le nom de Daesh, tentent de s'infiltrer sur les territoires limitrophes de la Libye. Néanmoins, les mêmes sources rassurent que la situation à l'intérieur du pays est sous contrôle. Le déplacement du vice-ministre de la Défense est routinier devant lui permettre. de mieux s'informer sur les derniers développements. Il ne manquera pas cependant d'appeler ses troupes à faire preuve de vigilance et à être disponibles contre toute éventuelle menace. L'Algérie est un pays assiégé par des pays en pleine crise politico-sécuritaire, raison qui explique la visite du général de corps d'armée Ahmed Gaïd Salah après celle effectuée il y a un peu plus d'une semaine par le chef de la Gendarmerie nationale Ahmed Bousteila, qui a eu lui aussi une réunion avec les hauts gradés de la Région. Cette visite intervient dans un contexte sécuritaire très tendue et a nécessité une alerte des services de sécurité tous corps confondus. Les responsables de la sécurité, craignent qu'il y ait des représailles en ce mois de Ramadhan de la part de l'organisation terroriste Daesh qui a été presque décimée par l'ANP en mai dernier. L'Armée a réaffirmé sa détermination à oeuvrer «sans relâche» afin d'assurer la défense des frontières nationales et poursuivre son combat contre le terrorisme jusqu'à son éradication définitive. «L'ANP qui a déployé d'importants moyens humains et matériels, demeurera mobilisée, prête, vigilante et déterminée à oeuvrer sans relâche afin de faire échec à toutes les tentatives d'infiltration des criminels à travers nos frontières et ce, jusqu'à l'éradication définitive des résidus du terrorisme», souligne la revue El Djeich dans son édition de juin. Les efforts «colossaux» consentis par l'ANP afin de préserver la souveraineté nationale et défendre les frontières, constituent «un devoir national découlant de l'essence même des missions constitutionnelles de nos forces armées», estime la revue selon laquelle «il est du droit de nos valeureux djounoud d'en être fiers». La détermination et l'abnégation démontrées par l'ANP dans l'accomplissement de ses missions le sont avec discipline et rigueur, poursuit la même revue.

http://www.lexpressiondz.com/actualite/218908-gaid-salah-reunit-les-commandants-de-secteurs.html

https://www.facebook.com/ikram.ghioua?fref=tl_fr_box&pnref=lhc.friends.unseen


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau