IKRAM GHIOUA : CONSTANTINE NOUVELLE CIBLE DES TERRORISTES?

 

TROUBLANTE DÉCOUVERTE DE CASEMATE ET D'ARMES DE GUERRE

Constantine nouvelle cible des terroristes?

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Constantine s'interrogeConstantine s'interroge

Que se passe-t-il réellement à Constantine? La découverte d'une importante quantité d'armes et de munitions ne laisse personne indifférent.

Cette découverte intervient alors que la ville millénaire vit un évènement internatio-nal dans le cadre de «Constantine, capitale de la culture arabe».
Des centaines de touristes aussi bien arabes, qu'européens passent régulièrement par la ville des Ponts, alors que la cité antique s'apprête à célébrer la journée du «Soldat disparu» le 11 novembre prochain en présence d'une délégation allemande et française. Serions-nous en mesure de dire que les groupes terroristes préparent des attentats à Constantine? Existe-t-il une entreprise du crime organisé et structurée dans le but de déstabiliser le pays? Surtout que ces découvertes ne sont signalées qu'à Constantine pour ainsi dire, d'autres wilayas comme Bouira sont ciblées.
En effet, une opération de recherche et de ratissage déclenchée par les forces combinées de l'Armée nationale populaire relevant du secteur opérationnel de Constantine/5ème Région militaire, un détachement a découvert et détruit près d'El-Khroub, le 02 novembre dernier, 16 mines, un détonateur et des câbles électriques pour détonation. 24 heures plus tard une autre quantité de mines, 13 selon des sources bien informées, seront détruites par un détachement de l'Armée nationale populaire relevant du secteur opérationnel du commandement de la 5e Région militaire à Constantine.
En tout, ce sont 29 mines. Comment les terroristes sont-ils parvenus à rassembler ce matériel? Quelle est sa provenance? Selon nos sources, les forces de sécurité sont en opération d'investigation pour démanteler ce réseau, lequel implique forcément d'autres wilayas limitrophes des frontières Est. La neutralisation du bras droit de Mokhtar Belmokhtar à Tébessa n'est pas un fait anodin, un lien n'est pas à écarter d'autant plus qu'il existe 300 cellules terroristes en Tunisie, terrées non loin des frontières algéro-tunisiennes. Ces cellules sont de plus en plus mobiles depuis l'immigration de 500 à 600 terroristes depuis la Syrie vers la Libye, après l'intervention de la Russie. Cela dit, Constantine de par sa proximité des wilayas limitrophes des frontières reste difficile d'accès aux groupes terroristes vu sa situation géographique, mais peut être considéré comme une ville de transit pour acheminer des armes et munitions vers les villes internes comme Skikda, Jijel et Béjaïa connues pour leurs nombreuses caches, et la végétation dense de leurs maquis.
D'ailleurs, comme rapporté dans une précédente édition, le tristement célèbre Abdel Malek Droukdel a trouvé refuse dans ces maquis où se déroulent des opérations militaires. Mais Constantine n'est pas la seule ville à s'inquiéter de sa sécurité. Bouira qui a longtemps subi les affres du terrorisme a fait également l'objet de ce genre de découvertes. Un communiqué du ministère de la Défense nationale souligne: «Un détachement relevant du secteur opérationnel de Bouira a découvert et détruit deux refuges contenant des explosifs, des denrées alimentaires et d'autres objets.» Ces investigations de l'ANP sont menées parallèlement aux opérations militaires qui entrent dans le cadre de la sécurisation des frontières contre les infiltrations des groupes armés, mais aussi des activités de la contrebande qui agit de concert avec les terroristes. Au moins 2000 litres de carburant et 3000 sachets de tabac ont été saisis. L'ANP est parvenue au niveau de la 6e Région militaire et a intercepté trois contrebandiers et deux véhicules tout-terrain chargés de 1800 litres de carburant, indique-t-on, également, alors que quatre autres contrebandiers ont été arrêtés à El Oued.
L'opération s'est soldée aussi par la saisie de deux véhicules touristiques, 200 kilogrammes de tabac et des téléphones portables. Ce qui est saisissant ce sont les découvertes de bombes, de mines antichars, des armes de guerre, détonateur et des câbles électriques pour détonation, par l'ANP à El Khroub dans la wilaya de Constantine les 2 et 3 du mois courant.
Encore que le premier du mois l'ANP a découvert sur l'axe Constantine-Skikda deux abris aménagés. A l'intérieur on a découvert des armes et des munitions.



 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau