IKRAM GHIOUA : LA GUERRE EN SYRIE ET LES MEDIAS DU MENSONGE

DES SITES DE PROPAGANDE CIBLENT DE NOUVELLES RECRUES EN ALGÉRIE

La guerre en Syrie et les médias du mensonge

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Les Algériens semblent être la bonne cible pour de nouvelles recrues qu'on veut allier à DaeshLes Algériens semblent être la bonne cible pour de nouvelles recrues qu'on veut allier à Daesh

Les événements en Syrie sont couverts d'une manière unilatérale et caricaturale par de grands médias occidentaux et arabes.

Une nouvelle campagne de désinformation est lancée contre la Syrie. Cela se passe au moment où ce berceau de la civilisation est en train de gagner la guerre multinationale déclenchée contre lui depuis 2011.
Si l'Arabie saoudite est intervenue pour bloquer le processus de paix parrainé par la Russie et soutenu par l'Iran en exécutant un des opposants les plus redoutables au régime d'Al Saoud, le premier à vouloir abattre le gouvernement syrien, d'autres instigateurs misent sur des méthodes plus malignes et technologiques, en lançant des sites sous prétexte de sauver le peuple syrien de la famine pour collecter des dons au profit des organisations terroristes, devant leur permettre aussi de recruter de nouveaux éléments pour renforcer leurs rangs.
Les Algériens semblent être la bonne cible pour de nouvelles recrues, qu'on veut allier à Daesh et Djabhat Al Nosra. Deux organisations terroristes soutenues par l'Arabie saoudite et d'autres pays du Golfe. L'un des sites qui active d'une manière vertigineuse se fait appeler Syria Charity, il est animé par des Marocains et Tunisiens.
Avec l'objectif de collecter 100.000 euros, le site détient au moment où nous mettons sous presse 89.170 euros pour soidisant sauver la population de Madaya et des quartiers assiégés. Un premier convoi d'aide a pourtant été détourné au profit des terroristes. Il y a quelques jours la chaîne de télévision Al Jazeera, partie prenante du complot contre la Syrie, diffusait une photo d'une petite fille, avant et après avoir été atteinte par la famine.
Une image qui s'avère mensongère, puisque les parents de la petite fille décident de faire toute la vérité par le biais de la chaîne Al Manar libanaise, en diffusant une vidéo de leur enfant en très bonne santé.
La petite fille réside dans une demeure au Sud Liban avec ses parents. Sur le site Info-Syrie on pouvait lire: «Une jeune femme a démystifié les images utilisées attribuées à la ville syrienne de Madaya et a été choquée quand elle a vu sur une des photos sa fille illustrant l'état précaire des enfants. Mariana, la petite fille, vit à Tair Falsieh dans le Sud Liban avec ses frères et est en bonne santé! Des poursuites judiciaires vont être entamées contre l'ONG Syria Charity qui a relayé ces images et utilisé l'image de la petite pour la propagande.»
Jusqu'où peuvent aller ces médias du mensonge? Ces sites qui insistent à répandre de fausses informations? Les autorités syriennes avaient averti sur cette nouvelle campagne de désinformation et notamment sur ces sites qui prétendent sauver le monde, mais en réalité travestissent les faits et font du tort à l'humanité.
Ces sites manipulent l'opinion publique, agissent au profit des organisations terroristes et deviennent des sources de financement et de recrutement.
La propagande contre la Syrie est nourrie par des médias du commerce de l'information avec une proportion inouïe.
Les événements en Syrie sont couverts d'une manière unilatérale et caricaturale par des grands médias occidentaux et arabes. Même chez les grands médias des affairistes, notamment dans tous les pays qui font partie de l'Otan et celle du conseil de coopération du Golfe. Tout indique que le complot médiatique est bien ficelé.

http://www.lexpressiondz.com/actualite/233180-la-guerre-en-syrie-et-les-medias-du-mensonge.html

https://www.facebook.com/ikram.ghioua?fref=ts


 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau