TIZI-OUZOU : L'ANP ALGERIENNE FAIT AVORTER UNE REUNION DE TERRORISTES

 
 
 

TIZI-OUZOU

L'ANP fait avorter une réunion de terroristes

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
L'ANP fait avorter une réunion de terroristes

Les terroristes devaient organiser une rencontre avant d'être pris en chasse par les forces de sécurité.

Grâce à l'exploitation efficace du renseignement opérationnel, les forces de l'ANP ont réussi à faire avorter une rencontre entre bandes criminelles à Tizi-Ouzou. Mais pas seulement, puisque c'est à ce moment-là même que les forces de sécurité affichaient une dizaine de portraits de terroristes qui activent à Sidi Bel Abbès.
Les terroristes dont les noms ont été communiqués à tous les services de sécurité ont été derrière plusieurs assassinats. Ils devaient également organiser une rencontre avant d'être pris en chasse par les forces de sécurité suite à une opération militaire lancée il y a quelques jours entre les wilayas de Saïda et Sidi Bel Abbès sur la base de renseignements. Tant que la situation demeure tendue au niveau des pays en crise qui assiègent l'Algérie, les forces de sécurité ne cesseront d'appliquer des mesures aussi préventives que défensives pour faire face à toute éventualité qui menacerait la sécurité du pays. Des mesures de sécurité supplémentaires ont été prises par les forces de sécurité, tous corps confondus. Des instructions fermes ont été données par l'état-major et la Dgsn pour renforcer le dispositif sécuritaire dans toutes les wilayas. Ces injonctions interviennent relativement à l'attaque terroriste enregistrée il y a quelques jours à Bouira, mais aussi au moment d'une montée vertigineuse de l'activité terroriste en Tunisie et en Libye. Pour l'Algérie, la menace vient aussi bien de l'extérieur que de l'intérieur, d'où la révision systématique de la stratégie et du dispositif entrepris par les forces de sécurité. Le vice-ministre de la Défense et chef des armées Gaïd Salah a multiplié ses sorties durant le mois de Ramadhan. Il inspectera toutes les Régions militaires, donne des instructions et encourage ses troupes à rester vigilantes et efficaces. Pour le vice-ministre, le contexte est critique aux frontières, d'où aussi cette inquiétude qui, en fait, n'a fait que renforcer la détermination des services de sécurité à défendre le pays de toutes menaces. Le moral des troupes bat son plein et l'Etat a mis tous les moyens à leur disposition.
Pour l'ANP, c'est une question de souveraineté et de sécurité du pays et les ennemis sont de plus en plus nombreux à l'ombre d'une recrudescence des actes terroristes dans des pays voisins. Mais ce n'est pas la seule menace par laquelle on tente de déstabiliser le pays. On cherchera aussi à insuffler l'esprit séparatiste pour couper le pays en plusieurs petits pays maîtrisables. Ça sera plus facile de piller ses richesses. Un complot s'est dessiné voilà des années pour remodeler la carte de l'Algérie en créant des guerres entre les tendances religieuses.
Pour l'Algérie, ce n'est pas différent du terrorisme, ce terme étant un mot non encore défini, permet d'être utilisé sous plusieurs formes pour détruire les seuls pays qui demeurent debout face à l'impérialisme occidental. Le Premier ministre a été bien clair sur cette question. Et souvent ce sont les pays qui prétendent à un partenariat exemplaire avec l'Algérie qui sont les premiers complices dans le projet de sa destruction.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau