LE NICARAGUA REJETTE LA NOUVELLE INGERENCE DE L'OEA DANS SES AFFAIRES INTERIEURES

tourtaux-jacques Par Le 19/02/2022 0

Dans Amérique

19 Février 2022

Le Nicaragua rejette la nouvelle ingérence de l'OEA dans ses affaires intérieures
Managua, 18 février (Prensa Latina) La délégation nicaraguayenne au Conseil permanent de l'Organisation des États américains (OEA) a rejeté aujourd'hui de manière ferme et catégorique la convocation d'une session de ce mécanisme pour aborder la situation dans le pays.

18 février 2022
CST15:46 (GMT) -0500
La déclaration du gouvernement du Front sandiniste de libération nationale (FSLN) indique clairement que la nation centraméricaine n'est pas un élément de l'agenda idéologique des États-Unis, ni une expérience politique, ni l'arrière-cour de qui que ce soit, ni une partie du ministère des colonies.

Selon le document, le Nicaragua est la patrie digne, libre et souveraine des héros Augusto C. Sandino et Benjamín Zeledón et son autonomie et sa validation ne proviennent pas du forum régional, décrit comme agonisant et honteux, mais de la volonté du peuple.

Le texte dénonce tous les territoires qui promeuvent des résolutions et parlent des droits de l'homme et considère que la pire prison est le territoire de Guantánamo, occupé illégalement par Washington à Cuba, où se trouvent des spécialistes américains de la torture.

Quand la Commission interaméricaine des droits de l'homme s'y est-elle rendue ? Pourquoi ne demandent-ils pas une session sur les prisons d'enfants migrants humiliés et maltraités ou sur les massacres d'indigènes au Canada ? s'interrogent les représentants de l'exécutif dirigé par Daniel Ortega.

La délégation nicaraguayenne a décrit l'OEA comme un organe "totalement à genoux et prosterné aux pieds de ses maîtres", avec un plan dicté par la Maison Blanche, et a rappelé les sanctions, menaces et chantages subis par le Nicaragua, sans se plier à aucun empire.

Selon la délégation de la nation centraméricaine, le pays lutte contre la pauvreté et s'engage en faveur de l'égalité des sexes et d'une santé et d'une éducation gratuites et de qualité, ainsi que de la défense des droits des peuples indigènes et des descendants d'Africains, de la sécurité des citoyens et de l'utilisation des énergies renouvelables.

jha/dgh

source : https://www.prensa-latina.cu/2022/02/18/nicaragua-rechazo-nueva-injerencia-de-la-oea-en-sus-asuntos-internos

Tag(s) : #nicaragua#OEA

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire