LE PRESIDENT ARGENTIN ASSUME LA PRESIDENCE TOURNANTE DE LA CELAC

tourtaux-jacques Par Le 09/01/2022 0

Dans Amérique

9 Janvier 2022

Édité par Francisco Rodríguez Aranega
2022-01-07 19:22:25

      

Photo: Prensa Latina

Buenos Aires, 7 janvier, (RHC) Le président argentin, Alberto Fernández, a pris ce vendredi les rênes de la CELAC, la Communauté des États Latino-américains et Caribéens, avec pour mission de parvenir à une plus grande intégration au sein d'un mécanisme plus vivant que jamais.

Dans un bref discours, il a exprimé sa gratitude pour l’honneur que représente la proclamation unanime de l’Argentine à la tête de la CELAC pour le mandat 2022.

Le président Fernandez a déclaré qu'il prend cette confiance comme une reconnaissance du fait que son pays est capable d'articuler le dialogue et le consensus.

Il a signalé qu'il relevait ce défi «avec la conviction de quelqu'un qui croit que nous faisons tous partie d'une Grande Patrie, même si d’autres font tout pour nous diviser et nous soumettre facilement».

Dans son discours à l'occasion de la XXIIe réunion ministérielle de la CELAC, au palais San Martin de la capitale argentine, Alberto Fernández a souligné qu'au début du Covid-19, l'Amérique Latine et les Caraïbes étaient le continent le plus inégalitaire du monde.

Avec tant d'inégalités, la démocratie semble vide de contenu et la liberté est plus appréciée par ceux qui ont accès à la centralité sociale que par ceux qui vivent en marge de ces mêmes sociétés, a-t-il fait remarquer lors de sa présentation, dans laquelle il a appelé à ce que la région ne devienne pas seulement une expression géographique, mais aussi politique, économique, culturelle et sociale.

Le président argentin a d’autre part souligné que ce grand mécanisme régional n'est pas né pour s'opposer à qui que ce soit, ni pour affronter les institutions existantes, ni pour interférer dans la vie politique et économique d'un pays.

«Il est né, a-t-il souligné, comme un forum en faveur de nous-mêmes, qui a toujours promu le consensus et la pluralité dans un cadre de coexistence démocratique sans aucun type d'exclusion»

Le président Fernandez a eu des mots d’éloges pour le travail du Mexique à la tête du bloc régional en 2021 dans des conditions très difficiles à cause de la pandémie de Covid-19 et de la crise économique.

Après avoir fait remarquer qu'aujourd'hui la Communauté, qui est composée de 33 nations, est plus vivante et plus forte que jamais, le chef d'État a ajouté que son pays poursuivra cette tâche conjointement et, à cette fin, propose 15 objectifs, avec des buts divers tels que la santé, la relance économique et les risques dans les situations de catastrophe et la sécurité alimentaire.

Il a également remercié la CELAC pour son soutien dans les négociations que son pays mène en ce qui concerne l'encours de la dette avec le Fonds monétaire international. Il a fait état de sa préoccupation sur la question du changement climatique et a exprimé sa gratitude pour le soutien permanent de ce forum à la revendication de l’Argentine sur la souveraineté des îles Malouines.

Vers la fin de son discours, il a souligné que l'intégration ne sera réelle que lorsque la douleur de l'un d'entre nous, a-t-il dit, sera la douleur de tous, et lorsque le succès de l'un sera partagé ensemble. Il n'y a pas de limites à l'intégration, la recherche du consensus sera notre mandat principal», a-t-il souligné.

Source: Prensa Latina

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/282152-le-president-argentin-assume-la-presidence-tournante-de-la-celac

Tag(s) : #argentine

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire