LE PRESIDENT ORTEGA SOULIGNE LA LUTTE DES TRAVAILLEURS AU NICARAGUA

tourtaux-jacques Par Le 01/05/2022 0

Dans Amérique

1 Mai 2022

Le président souligne la lutte des travailleurs au Nicaragua

Managua, 1er mai (Prensa Latina) Le président nicaraguayen Daniel Ortega a souligné la lutte des travailleurs nationaux qui étaient menacés ici pendant les gouvernements néolibéraux, une attitude qui a changé avec l'arrivée au pouvoir du Front sandiniste de libération nationale (FSLN).
1er mai 2022
CDT02:04 (GMT) -0400
Lors d'une cérémonie marquant la Journée internationale des travailleurs, qui est célébrée ce 1er mai, M. Ortega a rappelé que ces administrations ont commencé à jeter à la rue des milliers de travailleurs de différents secteurs.

En ce sens, il a mentionné la constitution du Front national des travailleurs dans ce pays d'Amérique centrale, à travers laquelle ont été défendus le droit au travail, le droit à la terre pour les paysans et le droit à la propriété.

"Et pendant ces 17 années, le Front national des travailleurs et le Front sandiniste ont été maintenus avec toute la force de l'unité qui donne l'engagement d'être révolutionnaire, comme l'ont dit notre Comandante Borges et notre Comandante Carlos Fonseca", a-t-il rappelé.

Lors de la commémoration, qui a également rendu hommage à Tomas Borge, l'un des fondateurs du FSLN, le chef de l'État a évoqué les actions des gouvernements américains visant à détruire Cuba, le Venezuela et le Nicaragua.

En ce qui concerne la plus grande des Antilles, le dirigeant nicaraguayen a souligné la résistance du peuple cubain à un blocus imposé par les États-Unis qui dure depuis plus de six décennies.

"Ils n'ont pas été capables et ne seront jamais capables de vaincre Cuba", a souligné le leader sandiniste. Il a également évoqué le Venezuela et rappelé comment ils ont encouragé et provoqué le coup d'État contre Hugo Chávez en 2002 afin de détruire la révolution bolivarienne.

À cet égard, M. Ortega a déclaré qu'ils ont volé l'État vénézuélien et qu'ils le font, a-t-il dit, par des gouvernements qui se prétendent démocratiques.

Dans son discours, le leader du FSLN a commenté le récent retrait du Nicaragua de l'Organisation des États américains (OEA), tout en rappelant que cette organisation a été utilisée par les États-Unis pour envahir des pays.

"Il n'y a pas de peuple qui accepte l'imposition quand elle a de la dignité", a-t-il souligné.

Il a également affirmé que le Nicaragua est un petit peuple mais avec la vigueur de Rubén Darío et la combativité de la folle petite armée du général Sandino.

"Nous sommes prêts à nous battre contre Goliath si Goliath nous attaque. Nous ne nous vendrons pas et nous ne nous rendrons pas", a souligné le président.

mem/ybv
source : https://www.prensa-latina.cu/2022/05/01/presidente-destaca-lucha-de-los-trabajadores-en-nicaragua

Tag(s) : #nicaragua#1deMayo#Ortega#FSLN

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire