3 PRINCES MILLIARDAIRES SAOUDIENS ANTI REGIME "DISPARAISSENT"

 

Trois princes saoudiens opposés au régime disparaissent mystérieusement
L’équipe du site

Selon le quotidien britannique The Guardian,  trois princes saoudiens ont disparus de la circulation , dans des circonstances mysterieuses après avoir déclaré leur opposition au régime des Saoud, selon l'agence d'informations Mersad news agency.

Citant l’un des proches du prince Sultan Bin Turki, opposé au régime au pouvoir en Arabie, The Guardian a écrit que le prince Sultan bin Turki a été transféré contre son gré de l’Europe en Arabie et qu'il se trouve actuellement dans une situation difficile.

La source a affirmé  que le prince saoudien Sultan bin Turki a disparu alors qu'il quittait Paris sur un avion privé censé se rendre au Caire. Or, en dépit,  de la protection spéciale qui l'entourait,  le sultan a disparu en Février 2003.

 « Le prince Sultan Ben Turki avait l’intension de se rendre le février dernier au Caire depuis Paris à bord d'un avion privé dans le but de rendre visite à son père  Turki ben Abdul Aziz en Egypte, mais il n'est jamais arrivé dans la capitale égyptienne», précise The Guardian.

Toujours selon le quotidien, un des employés de Sultan ben Turki, a confirmé que ce dernier a été enlevé et qu'il a été conduit de force à Riyad où il est placé sous résidence surveillée. Cet employé a porté plainte contre plusieurs membres de la famille royale des Saoud concernant ce genre d'affaires au tribunal suisse en 2003.

Selon ce rapport, outre Sultan ben Turki, deux autres princes critiquant   le régime des Saoud ont été portés disparus l’an dernier. Le Prince Turki Ben Bandar Ben Mohammed Ben Abdulrahman est allé pêcher au Maroc et a disparu!

Et avant lui,  le Prince Turki ben Bandar ben Mohammed ben Abdulrahman et le Prince Saoud ben Saif Al-Nasr ben Saoud ben Abdulaziz ont également disparu.

Les observateurs estiment que ces disparitions"mystérieuses" sont le sort de chaque prince qui déclarent son divorce avec la famille royale.

Par crainte d'affrontements meurtriers entre les membres du clan au pouvoir, des princes saoudiens ont pris ainsi la fuite dans d’autres pays arabes, dont le Maroc, et des pays occidentaux, notamment la France et la Grande-Bretagne.

Des membres du clan des Saoud sont mécontents de la structure du nouveau régime dirigé par Salmane, roi malade, ayant confié les affaires du pays à son fils et à son neveu, Mohammed ben Nayef.

Des milieux politiques ont déjà prévu que certains princes saoudiens, notamment ceux qui s’occupent des postes-clés, forment des groupes armés et commettent des attentats à la bombe, sèment la terreur et attisent le feu dans le pays et ils accusent ensuite le régime au pouvoir d’être incapable de gérer les affaires du pays et de veiller sur sa sécurité.

Le prince Turki ben Bandar était un officier de police avant de mener sa propre campagne d'opposition sur l'héritage, une campagne qui l'a forcée à se réfugier en France.

En 2009, il a dirigé une campagne d' opposition depuis Paris, appelant à des réformes politiques.

En Mars 2011, il a commencé à publier des vidéos sur YouTube critiquant le régime des Saoud. La dernière vidéo a été publié en Juillet l'an dernier.

Le Prince Saoud ben Saif Al-Nasr a déclenché son opposition il y a deux ans et a rapidement  réussi à s'imposer comme l'un des plus  éminents opposants à Mohammed ben Salman. Son militantisme s'est activé sur "Twitter", avant que son compte ne s'arrête brusquement le 9 Septembre.

Un ami du prince Saoud a rapporté au quotidien que le prince Saoud  avait l'intention de rencontrer un groupe de travail russo-italien, qui lui avait envoyé un avion privé pour l'emmener en Italie, mais il n'est jamais arrivé à destination.

Les autorités saoudiennes n'ont pas commenté sur le sujet de la disparition de ces "princes opposants ."

 

 

Source: Médias

02-04-2016 - 01:20 Dernière mise à jour 02-04-2016 - 01:20 | 859 vus

 

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=295327&cid=76&fromval=1&frid=76&seccatid=141&s1=1


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau