A COUPS DE PETRODOLLARS L’ARABIE S’ACHETE DES ALLIES

Riyad développe son action anti-iranienne

Sun Jun 5, 2016 3:26PM

  1. Accueil
  2. Moyen Orient

L'Arabie saoudite est en train de "s'acheter des alliés" dans le cadre de sa politique anti-iranienne. (Photo d'archives)

L'Arabie saoudite est en train de "s'acheter des alliés" dans le cadre de sa politique anti-iranienne. (Photo d'archives)

Reuters vient de publier un article sur les efforts de l’Arabie saoudite en dehors du monde arabe dans le cadre de sa politique d’hostilité contre la République islamique d’Iran.

Cette fois-ci indépendamment de ses alliés occidentaux, Riyad est en train de contrer l’influence de l’Iran dans certaines régions du monde, comme en Asie, en Afrique et Amérique latine.

Le rapport souligne que l’Arabie saoudite a intensifié sa politique anti-iranienne depuis que Téhéran et les six grandes puissances (Etats-Unis, Grande-Bretagne, France, Russie, Chine et Allemagne) sont parvenus à accéder à un accord nucléaire.

A partir de cette date, l’Arabie saoudite essaie d’obliger les gouvernements et les organisations islamiques à interrompre leurs relations avec l’Iran.

Dans le même temps, le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Joubeir, a été chargé de mener une vaste campagne diplomatique contre Téhéran, en accusant l’Iran de soutenir le terrorisme, accusations que Téhéran a toujours démenties.

Au Liban, les Saoudiens craignent l’influence du Hezbollah. Quand le gouvernement libanais n’a pas accepté de condamner l’attaque contre l’ambassade d’Arabie saoudite à Téhéran, Riyad a annulé toutes ses aides militaires et financières à Beyrouth.

L’article de Reuters ajoute que les diplomates saoudiens travaillent maintenant sur un projet similaire qui vise à créer une coalition anti-iranienne en convainquant les pays comme le Pakistan ou la Malaisie d’adopter des positions hostiles contre l’Iran.

L’auteur de l’article ajoute que certains pays arabes et africains ont accepté la demande de Riyad, en échange des pétrodollars saoudiens. Mais l’article prévient que les dirigeants saoudiens doivent rester prudents, car dans les relations internationales, il est parfois possible de « louer » des alliés, mais il est difficile de faire confiance à ces alliances basées uniquement sur l’argent. 

http://www.presstv.ir/DetailFr/2016/06/05/469059/Riyad-dveloppe-son-action-antiiranienne


 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau