ARABIE : LE CLAN DES PORCS S'EFFONDRE !

Arabie : le clan d'Abdellah s' effondre!
 
 
IRIB- Le nouveau monarque saoudien a tourné le dos à toutes les traditions et conseils de ses prédécesseurs : pour la première fois, dans l’Histoire de la dynastie saoudienne, un prince devient le prince héritier.

Selon l’agence de presse Fars, Malek Salmane, nouveau monarque de l’Arabie saoudite, a iimposé, mercredi matin, par un décret, des refontes de principe, dans les fonctions d’Etat, des refontes, considérées par certains, comme un tour de force manifeste contre la tradition monarchique, en Arabie saoudite.

Le décret du souverain Salmane fait l’objet d’une note, dans le journal "As-Safir", qui le considère comme un tour de force, déjà, entamé après le décès d’Abdallah Ben Abdelaziz et parachevé par le dernier décret de Malek Salman. «Quatre mois se sont écoulés depuis la mort de Malek Abdallah et la montée en puissance de Malek Salman, quand ce dernier a retiré à Muqren Ben Abdelaziz sa position de prince héritier, l’a destitué de son poste du vice-président du cabinet et a présenté Mohammed Ben Nayef, comme nouveau prince héritier. Mohammed Ben Salmane a été, également, désigné en tant que prince héritier adjoint.

Par ailleurs, le souverain saoudien a annoncé que Saoud Al-Fayçal, ministre des Affaires étrangères, depuis 40 ans, avait été destitué, lui aussi, de son poste. Adel Al-Jabir, ambassadeur d’Arabie saoudite, aux Etats-Unis, remplacera Saoud al-Fayçal. Il est à noter que Mohammed Ben Salman est chargé de l’opération militaire, au Yémen, tandis qu'Adel Al-jabir assume la responsabilité des affaires politiques.

Voici une partie du décret émis par Malek Salmane : «Malek Salman a émis ses décrets, conformément au respect de la tradition du regretté roi, pour désigner les personnes dignes et aptes à asumer des fonctions gouvernementales».

L’intéressant est que Malek Salman n’a fait aucun cas du vote du Conseil d’allégeance, un conseil chargé par Malek Abdallah, de déterminer la succession au trône d'Arabie saoudite. Ne faisant aucune attention à la tradition de la monarchie saoudienne, Malek Salman a destitué Muqren Ben Abdelaziz et l’a remplacé par Mohammed Ben Nayef. Conformément à la tradition et au testament de Malek Abdelaziz, père fondateur de la dynastie saoudienne, les enfants et les princes ne sont pas autorisés à assumer le poste du roi, tant que les frères sont en vie. C’est, donc, ainsi, que Malek Salman a complété son coup d’état contre la dynastie de Malek Abdallah. Pire encore, Malek Salman a annoncé, dans son décret, que les membres du Conseil d’allégeance avaient, déjà, donné leur feu vert à la désignation de Mohammed Ben Nayef, en tant que prince héritier, et Mohammed Ben Salman, en tant que prince héritier adjoint ! Cela signifie la marginalisation entière du Conseil d’allégeance, un Conseil qui prenait, en premier, les décisions, ne fait, maintenant, que donner un feu vert à des décisions, déjà, prises ! Malek Salman appelle, aussi, tous les princes et les responsables saoudiens à prêter allégeance aux nouveaux désignés.

http://french.irib.ir/info/item/367427-al-safir-salmane-ach%C3%A8ve-son-coup-d%E2%80%99%C3%A9tat


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau