AVEU US SUR L'USAGE DE BOMBES A FRAGMENTATION AU YEMEN

L'Arabie saoudite fait usage de bombes à fragmentation

L'Arabie saoudite fait usage de bombes à fragmentation

IRIB- Un responsable du ministère américain de la Défense a déclaré que l’Arabie saoudite s’était dérobée, jusqu’ici, à signer le traité de l’interdiction des armes à sous-munition, et qu’elle ne cessait de se servir de bombes à fragmentation "made in US", au Yémen.

Selon l’agence de presse Tasnim, le Département d’Etat américain n’a pas, encore, répondu aux questions, sur l’utilisation des bombes à fragmentation, dans l’agression contre le Yémen, mais un responsable du Pentagone, ayant requis l’anonymat, a annoncé, dans un entretien avec "USA News", que le régime des Al-e Saoud avait fait usage de bombes à fragmentation, dans ses raids aériens sur le Yémen. Le colonel Steve Warren, ancien porte-parole de l’armée américaine, avait souligné, dans une interview, réalisée en mai, que le Pentagone était en train d’examiner des rapports, selon lesquels l’Arabie saoudite aurait utilisé des bombes à sous-munition, dans son offensive contre le Yémen, appelant toutes les parties à respecter les lois internationales sur les droits de l’Homme, en vue de réduire, a minima, le nombre de victimes civiles. Les bombes à fragmentation, dans des endroits où les civils sont dispersés, pourraient faire des victimes, des années plus tard, après les attaques.
 
 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau