CONSEQUENCES DES ACHATS D'ARMEMENTS PAR L'ARABIE ET ISRAEL

Causes et conséquences des achats d’armements de Riyad et de Tel-Aviv

 

Nov 12, 2015 06:07 UTC  

IRIB- Selon le dernier rapport de l’Organisation de « Transparence internationale », l’Arabie saoudite et le régime sioniste figurent à la tête de la liste des plus gros acheteurs d’armements et d’équipements militaires dans le monde.

Ce rapport précise que 17 pays du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord ont payé plus de 135 milliards de dollars en 2014 pour acheter des armes, chiffre qui indique une hausse de 25% des budgets militaires secrets dans cette partie du monde.
Certes, le Moyen-Orient est la région la plus tendue et la plus instable du monde, mais il faut souligner que la course aux armements aggrave, à son tour, ces tensions liées en grande partie à l’insécurité due aux activités des groupes et des organisations terroristes dans plusieurs pays de cette région.
La plupart des pays du Moyen-Orient essaient de renforcer leur capacité de défense, en achetant des armes modernes que leur offrent les grands producteurs d’armements dans les pays développés.
Dans cette course aux armements, l’Arabie saoudite et le régime sioniste occupent la tête de la liste des achats militaires.
De 2004 à 2014, l’Arabie saoudite a augmenté son budget militaire de 280% pour arriver au chiffre fou de 81 milliards de dollars en 2014, ce qui veut dire le quatrième grand budget militaire du monde.
Le régime sioniste n’a pas les puits de pétrole des Saoudiens pour s’acheter des armes, mais ce régime est l’allié principal de l’Occident dans la région, ce qui permet à Tel-Aviv à continuer à acheter de plus en plus d’armes à ses alliés occidentaux. Mais pourquoi Riyad et Tel-Aviv sentent-ils un si vif besoin d’armements ? Ces régimes corrompus se sentent obligé d’acheter de plus en plus d’armes aux pays qui les soutiennent, afin de s’assurer de la poursuite de cette protection étrangère. En même temps, alors que les Israéliens utilisent ces armes contre les Palestiniens et les autres nations de la région, un régime comme celui de l’Arabie saoudite acheter ces armes dans la perspective de leur usage contre ses propres citoyens au cas d’une insurrection générale. Il suffira d’évoquer, dans ce sens, le cas de Bahreïn ou de l’Egypte.
En outre, les armes que l’Arabie saoudite et le régime sioniste ont stockées dans leurs dépôts, font partie de l’arsenal des groupes terroristes comme Daech qu’ils soutiennent généreusement depuis des années.
 
 
 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau