DEBANDADE DES SOLDATS EN COUCHES CULOTTES DU GROS PORC SAOUDIEN

dimanche, 10 mai 2015 13:07

Les forces de l’armée et les gardes-frontières saoudiens en débandade

 
IRIB- Suite aux attaques de forces tribales yéménites contre le sol saoudien, les gardes-frontières et les militaires saoudiens se sont enfuis.
Selon le journaliste de la chaîne de télévision libanaise Al-Mayadeen, en riposte aux tirs d’obus de chars depuis l’Arabie saoudite contre le territoire yéménite, les tribus qui habitent entre Saada et Hadja, dans le nord du Yémene, ont progressé vers les positions saoudiennes, contraignant les forces de l’armée et les gardes-frontières saoudiennes à battre le retraite. Les forces tribales du Yémen ont visé deux blindés militaires de l’armée saoudienne et ouvert le feu sur leurs positions. « Les raids aériens de l’Arabie saoudite contre Saada se poursuivent, et ce sont les zones d'habitation qui ont été prises pour cible ce dimanche », a dit le journaliste d’Al-Mayadeen. Certaines régions dont « Razeh », « al-Zaher », « Hossama » à Saada et la région d’Al-Mazraq à Hodja ont fait l'objet d’attaques aux missiles. Le bilan des tués et des blessés n’est pas encore été établi, et l’Arabie saoudite mène des frappes aériennes à l’aveuglette sur ces régions, visant les maison, les immeubles, les marchés et les rues.
 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau