FUITE EN AVANT DES SOLDATS SAOUDIENS QUI DESERTENT MASSIVEMENT

 
vendredi, 08 mai 2015 06:52

Les militaires saoudiens désertent les casernes

 
IRIB- Avec la fuite d'officiers et de snipers saoudiens, la base militaire de Jalah, située dans la province de Najran, est tombée entre les mains des combattants de la tribu yéménite Hamadan.

Avec la progression des combattants des tribus yéménites vers la province de Jizan, en Arabie, bon nombre de militaires de l'armée saoudienne ont déserté les bases frontalières, a indiqué Al-Alam.

"8 bases militaires ont été prises par les tribus yéménites et 4 snipers saoudiens ont été capturés", a affirmé le site d'information Al-Manar, avant d'ajouter : "La plupart des casernes ont été désertées".

Auparavant,  les sources yéménites avaient annoncé que l'une des casernes saoudiennes était tombée, mercredi soir, entre les mains d'hommes de tribus, dans la localité de Najran, dans le Sud de  l'Arabie, et que les tribus yéménites  avaient réussi à prendre  la base de la 7ème brigade de l'armée saoudienne, avec tous ses équipements. Auparavant, les combattants des tribus yéménites étaient entrés, depuis Bekil, dans les territoires saoudiens, avant de s'emparer de 6 casernes de l'armée saoudienne. D'autre part, en réaction à la prise en otage de ses soldats et de la prise de ses casernes, l'armée saoudienne s'est mise à  bombarder, de manière démentielle et aveugle, les zones frontalières. L'armée syrienne a, également, mené 2 raids ariens contre les  localités d'Al-Qofl et d'Al-Salaa, dans la banlieue de Saada.

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/368414-les-militaires-saoudiens-désertent-les-casernes


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau