L'ARABIE AIDE DAESH A EXTERMINER LES MUSULMANS CHIITES

 

L’Arabie aide Daesh à exterminer les chiites, selon un ancien du MI6
L’équipe du site

L’Arabie saoudite a donné un coup de main à la milice wahhabite takfiriste Daesh pour qu’elle prenne le contrôle du nord de l’Irak, dans le cadre d’une grande opération visant à exterminer les chiites, a révélé l’ex-chef du service des renseignements britannique (MI6) Richard Dearlove.
 

Lors d’une intervention prononcée la semaine passée à l’Institut royal des services unies (Royal United Services Institute) , rapportée par le quotidien britannique The Independant, mais boudée par les medias, Dearlove a indiqué tenir cette information de l’ancien chef des renseignements saoudiens Bandar Ben Sultane.

Avant les attentats du 11 septembre à New York,  il lui avait dit littéralement que « le jour où un milliard de sunnites rendront leur compte aux Chiites ne devrait plus tarder au Moyen-Orient ».

« L’heure de la mort promise aux chiites par Bandar Ben Sultane a sonné. Non seulement à  travers des opérations d’extermination globales via les attentats suicides, sachant que près d’un million de chiites ont succombé par les voitures piégées et les attentats-suicides depuis 2003. Surtout lorsque l’Arabie saoudite a aidé Daesh à prendre le contrôle du nord de l’Irak (Ninive et Mossoul) et lorsque Daesh a tué les femmes et les enfants chiites et yazidis , sans compter le massacre des étudiants de la faculté aérienne (la base Spiker) le 10 juin dernier» , a dit Dearlove.

Et de poursuivre : « à Mossoul les mausolées et les mosquées chiites ont été détruits. Dans une ville turcomane proche de Talafar, Daesh s’est emparée de 4000 maisons comme butins de guerre. C’est ainsi que la vie des Chiites en Irak, des Alaouites en Syrie et chrétiens et des autres minorités est devenue beaucoup plus en danger que celle des juifs dans les régions qui ont été contrôlées par les nazis en 1940.

Selon Dearlove, nul doute qu’il y a eu un financement énorme et continu à Daesh de la part de l’Arabie saoudite et du Qatar et qui a joué un rôle important pour qu’ils puissent s’emparer des régions sunnites irakiennes. Ce genre de choses ne se passe pas spontanément et la coopération entre la majorité des sunnites d’Irak et Daesh n’aurait pu se faire sans directives et sans fonds de la part des pays du Golfe.

D’après The Independant, le scoop de l’ancien chef du MI6 réside surtout dans ce qu’il a dit sur Daesh et l’Occident, estimant que sa menace était exagérée.
« Contrairement à Al-Qaïda, qui s’est concentré sur la menace des intérêts occidentaux, Daesh s’est surtout focalisé sur l’exécution du plan de Bandar Ben Sultane en tuant tous ceux qui ne sont pas considérés comme des musulmans mais des renégats de point de vue de la doctrine wahhabite », a-t-il dit.

« La pensée stratégique saoudienne est basée sur deux fondements profondément enracinés. Les Saoudiens pensent que tout défi qui mette en question leur statut de tuteur des lieux saints de l’Islam ne peut en aucun cas être admis de leur part. Ils pensent que le wahhabisme est la véritable religion islamique et la plus pure, alors que toutes les autres écoles sont hérétiques », poursuit l’ancien responsable de l’intelligence britannique, devenu professeur à la Faculté de Pembroke à l’université de Cambridge.

S’agissant des allégations saoudiennes sur leur lutte contre le terrorisme, Dearlove a assuré que les saoudiens répriment les « djihadistes » lorsqu’ils se retournent à l’intérieur de l’Arabie saoudite, mais les exhortent à agir à l’extérieur, et surtout à tuer les chiites, en fonction des préceptes de l’école wahhabite.
 

 

Source: Médias

08-12-2015 - 13:25 Dernière mise à jour 08-12-2015 - 13:25 | 818 vus
 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau