L'ARABIE FINANCIEREMENT AU PLUS BAS DEPUIS 2011

 

Les réserves financières de l'Arabie saoudite ont atteint leur plus bas niveau en quatre ans, après des retraits massifs pour combler le déficit budgétaire qui s'est creusé avec la chute des prix du pétrole, indique un rapport publié mardi.

Le premier pays exportateur mondial de pétrole a vu ses réserves baisser à 611,9 milliards de dollars à la fin 2015, leur niveau le Arabie: les réserves financières au plus bas depuis 2011plus bas depuis 2011. Elles atteignaient 732 milliards de dollars il y a un an, précise la Saudi Jadwa Investment. Le rapport prévoit une baisse de ces réserves à 500 milliards de dollars à la fin de 2016 avec la chute de 75% du prix du baril depuis la mi-2014.

Deuxième producteur mondial de pétrole après la Russie, l'Arabie saoudite a enregistré en 2015 un déficit budgétaire record de 98 milliards de dollars après la baisse de 60% de ses revenus pétroliers à 118 milliards de dollars. Riyad a aussi adopté un budget 2016 en déficit de 87 milliards de dollars, mais Jadwa estime qu'il atteindra plutôt 107 milliards.

Pour atténuer ces déficits, l'Arabie saoudite a pris des mesures d'austérité. Les prix des carburants ont augmenté de 80% et ceux de l'électricité, de l'eau, du gaz et d'autres produits ont également progressé.

Le gouvernement a en outre emprunté à hauteur de 30 milliards de dollars sur le marché intérieur. Jadwa prédit un taux d'inflation de 3,9% en 2016 contre 2,2% en 2015. Le Fonds monétaire international (FMI) a récemment abaissé à 1,2% la prévision de croissance pour 2016 contre 3,4% en 2015.

Source : AFP

02-02-2016 | 14:38
 
 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau