LA SAOUDIE AUTORISE LES « OPERATIONS SUICIDES »

L'Arabie saoudite a autorisé les "opérations-suicides"

Thu Jul 7, 2016 1:46PM

Les opérations dite "de sacrifice" sont permises par l'Arabie saoudite. ©Fars News

Les opérations dite "de sacrifice" sont permises par l'Arabie saoudite. ©Fars News

L'Arabie saoudite, qui a publié et diffuse à grande échelle un livre sur les opérations-suicides, les qualifie d'opérations "de sacrifice" et les considère comme licites au regard du droit musulman.

Depuis quelques années, l'Arabie saoudite diffuse un livre écrit par Sami ben Khaled al-Mahmoud et intitulé "Opérations de sacrifice", qui porte sur la jurisprudence relative aux opérations-suicides et considère ces opérations comme étant permises (mubah), a-t-on appris de Fars News.

Ce livre est en effet une thèse soutenue à la Faculté de la formation des enseignants du département culturel de l'Université du roi Saoud à Riyad.

Pour ce qui est des opérations-suicides, l'auteur de ce livre a écrit : "Ces opérations sont menées de différentes manières. Le combattant se rend avec sa voiture piégée, son sac d'explosifs ou sa ceinture d'explosifs dans les lieux où les ennemis se rassemblent ; ou bien il les accompagne dans leur véhicule, avion ou train ; ou bien il feint de se rendre et au moment opportun il se fait exploser tout en sachant qu'il fera partie des victimes car il est la personne la plus proche de l'explosif."

La plupart des personnes qui se sont livrées ces dernières années à des opérations-suicides dans le monde sont des Saoudiens ou des personnes inspirées par la pensée wahhabite.

Et ce alors que Salmane ben Abdelaziz, le roi saoudien, a déclaré mercredi à l'occasion de l'Aïd al-Fitr : "Le danger le plus grave qui menace nos jeunes, ce sont les pensées extrémistes qui sont en contradiction avec la nature humaine, les principes de la religion de l'islam et les hautes valeurs de la société islamique."

"L'Arabie répondra d'une poigne de fer à tous ceux qui ont pris pour cible la pensée de nos jeunes", a ajouté le roi saoudien.  

  • http://presstv.com/DetailFr/2016/07/07/474045/LArabie-autorise-les-Oprationssuicides

  •  

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

hamid benzekri
  • 1. hamid benzekri | 08/07/2016

Et si la France de Hollande était complice de la barbarie?
Les victimes directes des opérations terroristes et/ou leurs proches ont droit à la vérité.
Droit de savoir pourquoi cette barbarie ?
qui en est le vrai responsable auprès de qui il faut exiger « réparation »?
et comment, surtout, mettre un terme à ces opérations -cyniquement - préparées contre les peuples pour faire diversion et semer la terreur…? Opérations fomentées à chaque fois que les mouvements sociaux et les luttes des peuples se développent pour dénoncer les injustices du monde capitaliste et/ou pour remettre en cause la domination, les pillages et les ingérences néocolonialistes et impérialistes?
Et qu’on arrête avec cette tarte à la crème nommée « théorie du complot ». Les guignols de l’info qui ne sont pas des « révolutionnaires» ont fait la démonstration qu’il s’agit bel et bien d’un complot contre les peuples et non d’une théorie (voir leur émission…).
Trop facile de braquer les projecteurs des médias/propagande sur « des loups solitaires », « des barbus fanatiques » « des monstres sans foi ni loi », « des extrémistes haineux », « des islamo-fascistes »…« des barbares » comme Merah, les frères Kouachi, Coulibaly…
-pour ne parler que du cas de la France- tous liquidés sans que l’on sache la vérité ; de chercher à enterrer la vérité avec des rapports bidons qui rejettent la responsabilité des massacres sur le manque de coordination des services de « sécurité »…
Quel rôle joue la Turquie et pour servir les intérêts de qui ? Cet état dictatorial au service de l’Otan, passeur/grand profiteur de ce commerce de la mort, commence à subir la terreur des « monstres » qui se sont sentis lâchés et trahis par Erdogan.
Qui les a formés, armés, laissés passer et commettre « ce qu’ils ont commis » ?
Al Qaida, l’organisation Etat Islamique… sont-elles «créés par des Etats-Unis » avec d’autres complices comme l’affirme Hillary Clinton et le confirment de très hauts gradés de l’armée française devant le Sénat ?
La France du président monarque absolu est-elle complice ? Pourquoi la Commission des affaires étrangères à l’Assemblée nationale, présidée par Elisabeth Guigou, adopte-t-elle cette position étrange qui consiste à refuser une enquête indépendante pour savoir qui manipule, arme et finance Daesh, par exemple ?
En une phrase, si Al Qaida, AN Nosra, Daesh et autres exécutants sont « les monstres » qui est Frankenstein pour répondre de ses crimes… ?
Les victimes ont droit à la vérité et à une réparation à la hauteur des crimes abominables qui fauchent à chaque fois des vies humaines en toute impunité.
Et les peuples s’ils veulent vivre en paix et se débarrasser définitivement de ce terrorisme low cost, qui ne sert qu’à cacher le terrorisme des Etats, ont intérêt à chercher la vérité pour tarir à la source ces crimes contre l’humanité.
Ne nous laissons pas distraire par ces « monstres » manipulés ; occupons-nous du docteur Frankenstein…
Assez de vie fauchées et assez de ce système liberticide qui tente de se maintenir en se cachant derrière cette scandaleuse mascarade sécuritaire (Vigipirate, état d’exception, interdiction ou restriction de manifester, d’exercer son droit de grève, d’exprimer une opinion contraire à la pensée unique…).
Je refuse de me rendre complice par mon silence face à ces criminels qui nous gouvernent.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau