LE HEZBOLLAH LIBANAIS : C'EST LA PREMIERE DEFAITE SAOUDIENNE AU YEMEN

Cheikh Kassem : c’est la première défaite saoudienne au Yémen
L’équipe du site

Le vice-secrétaire général du Hezbollah Cheikh Naïm Kassem a qualifié de première défaite saoudienne contre le peuple yéménite la décision saoudienne de mettre fin à son offensive Tempête décisive contre ce pays.

«  Nous avons vu aujourd’hui le grand fiasco de l’Arabie saoudite au moment ou les mouvement Ansarullah , l’armée yéménite et les comités populaires contrôlent la majeure partie du territoire yéménite , dont la ville d’Aden et comment la collaboration se poursuit entre le sud- du Yémen et son nord », a-t-il dit durant une cérémonie organisée dans une école dans la banlieue sud de Beyrouth.

« Plus cette bataille dure, plus l’Arabie perdra jour après jour », a-t-il ajouté.

Selon le numéro deux du Hezbollah, la solution politique est le seul parcours valable pour mettre fin à la crise yéménite.

« Laissez donc le Yémen à son peuple. Sinon il n’y a aucune différence entre l’offensive (israélienne) contre la Bande de Gaza et ses civils et l’offensive saoudienne contre le Yémen et les yéménites », a-t-il constaté.

Et de s’interroger en s’adressant aux Arabes: «  aujourd’hui, Israël menace tout le monde arabe et islamique. Où est alors votre soutien à la Palestine ? Où sont vos avions et votre dignité ? »

Sur le plan libanais interne, s’adressant à ceux qui attendent un accord irano-saoudien, cheikh Kassem a répliqué : « cette question est compliquée et ne perdez pas votre temps, nous avions dit pour ceux qui misaient sur l’accord nucléaire que le Liban ne se trouve pas dans le calendrier des négociateurs. Il en est de même pour ceux qui misent sur le changement en Syrie, la Syrie résiste et le monstre takfiriste ne vous sera pas utile, il se retournera un jour contre vous ».

«  Pour ceux qui célèbrent la Tempête décisive, la défaite de l’Arabie saoudite n’en sera que plus flagrante. L’apparition d’Al-Qaïda en raison de l’offensive commence à se manifester … les gens du 14-Mars qui attendent les ordres saoudiens pour décider de la présidence (au Liban) misent sur des calculs perdants, dans lesquels Ryad s’est engouffrée en Syrie et dans la région et partout ailleurs », a-t-il conclu.    

Source: Al- Manar TV

25-04-2015 - 18:31 Dernière mise à jour 25-04-2015 - 18:31 | 1339 vus

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau