LES AL SAOUD UTILISENT LE HAJJ POUR COUVRIR UN TRAFIC DE DROGUE

Le régime des Saoud utilise le Hajj pour couvrir un trafic de drogue
L’équipe du site

Le scandale du trafic de drogue des responsables saoudiens refait surface encore une fois, pour impliquer des membres de la famille régnante ou des associés régime des alSaoud. 

Selon un rapport du quotidien britannique The Daily Telegraph, cité par le quotidien libanais alAkhbar,  le ministère de l'interieur saoudien a capturé , contre son gré, un personnel de la sécurité  "après avoir dévoilé que de hauts-responsables dirigent un large trafic de drogue sous  couvert de pèlerinage".

Le quotidien a rapporté que « le major Hamza al-Rashidi ben Turki, un responsable au sein de la division de lutte anti-drogue, a déclaré qu'un réseau de personnes puissantes,  proches du régime a récolté des milliards de dollars issus de trafic de drogue en Arabie Saoudite, de différentes manières».

Rashidi a expliqué dans une série de messages audio , diffusés sur le site YouTube, que " les opérations de trafic de drogue s'effectuaient surtout durant le Hajj, via ce qu'il a appelé "les bus doubles" : un "bus propre" qui transporte des pèlerins vers La Mecque pour accomplir le Hajj, enregistré à la douane, et "un bus sale"  qui transporte de la drogue et qui pour passer la douane , utilise les mêmes documents du bus propre mais enregistré sous une date ultérieure afin de permettre au "bus sale" d'entrer dans le  Royaume saoudien.

 Il a souligné que "pour éviter la capture du bus sale, tous les bus sont identiques en termes de fabrication,  de modèle, même le tissu utilisé sur les sièges est identique. Les conducteurs sont munis de faux passeports et de faux noms". 

Rashidi a souligné que " ce genre  de trafic a lieu depuis des décennies, à l'aide de centaines d'autobus, effectuant des milliers de navettes". Il a  ajouté que l'argent provenant de ce trafic  est enregistré dans le système bancaire sous couvert des bénéfices récoltés du Hajj ".

Dans ses vidéos Rashidi s'interroge: «Combien de personnes sont impliquées dans ce processus?  Combien de sites requis pour le stockage de ces drogues? Combien de banques faut-il pour  laver tout cet argent? »

Et de poursuivre : "Ces opérations se sont poursuivies pendant plus de 30 ans, mais personne ne les a dénoncé, en les révélant je m'expose au danger de mort".

Dans ces vidéos, il  demande  au roi Salman de le protéger, sauf que le 9 mai , dans l'un de ses enregistrements audio il affirme avoir  été arrêté et jeté dans l'une des voitures.

 

Source: Journaux

07-07-2016 - 16:06 Dernière mise à jour 07-07-2016 - 16:06 | 337 vus

 

Source: Journaux

07-07-2016 - 16:06 Dernière mise à jour 07-07-2016 - 16:06 | 337 vus

 

 

 

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=313454&cid=76&fromval=1&frid=76&seccatid=141&s1=1


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau