QUAND LES INTERNAUTES NARGUENT L'ARABIE "saoudite"

#SueMeSaudi: quand les internautes narguent l’Arabie saoudite
 

Le hashtag #SueMeSaudi (Arabie saoudite, poursuis-mois en justice) gagne en popularité sur Twitter après que le ministère saoudien de la Justice a menacé de traduire en justice toute personne qui comparerait le pays au groupe terroriste Daech (Etat islamique).

Les menaces du ministère ont été publiées par le journal progouvernemental Al Riyadh. Les fonctionnaires ont été indignés par le post d'un utilisateur de Twitter (dont le nom n'est pas précisé) qui affirme que les activités de l'Arabie saoudite n'ont aucune différence avec celles de Daech. Le blogueur a commenté ainsi la sentence de mort prononcée à l'encontre du poète palestinien Ashraf Fayad pour avoir renoncé à l'islam. "Les doutes quant à l'équité du tribunal signifient des doutes quant à celle du Royaume et de son système judiciaire, fondé sur le droit musulman", a déclaré le ministère.

Par la suite, les internautes de différents pays se sont mis à donner de nouveaux exemples du système judiciaire du pays, dont la cruauté ne cède en rien aux méthodes pratiquées par les djihadistes. Ces posts sont accompagnés du hashtag #SueMeSaudi.

​ De nombreux utilisateurs ont en outre diffusé la caricature de Peter Brookes du magazine The Times, qui compare les exécutions réalisées en Arabie saoudite à celles pratiquées par les terroristes.

 

 

Source: Sputnik

02-12-2015 - 12:56 Dernière mise à jour 02-12-2015 - 12:56 | 591 vus

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau