VERS UN DIVORCE DE LA COALITION EMIRATS/ARABIE FISSUREE

Info
 

IRIB-Le site al Massala revient sur le rapprochement  des Emirats avec la Russie et le soutien d'Abou Dhabi à l'intervention russe en Syrie, ce qui a provoqué une fissure au sein de la coalition pro Riyad au Yémen.  

Les frappes russes contre Daech ont été  implicitement soutenues par les Emirats qui ont qualifié Daech d'ennemi commun de Moscou et d'Abou Dhabi.

Cette position des Emirats s' oppose à celle d'autres pays arabes et surtout à celle de Riyad.

Il faudrait surtout demander quelles sont les conséquences de cet alignement?

Alors que Riyad et Doha tout comme Londres, Washington et Paris ont signé la déclaration appelant la Russie à mettre fin à ses raids contre la Syrie , les Emirats, eux, ont refusé de signer le texte.

Le ministre délégué des AE des Emirats est allé même jusqu'à affirmer que personne n'est mécontent des frappes russes qui sont dirigées contre "Daech notre ennemi commun".

Si les informations faisant état de l'accord secret de l'Egypte, des Emirats et de la Jordanie avec la Russie autour de l'opportunité des raids contre la Syrie s' avèrent vraies cela veut dire tout bonnement que la coalition pro Riyad finira par se polariser.

En d'autres termes les Emirats s' orienteraient droit vers un divorce avec l'Arabie avec en toile de fond le refus de rester sous l'ombrelle protectrice saoudienne. 

Selon abdellah al nafissi, les Emirats la Jordanie et l'Egypte reconnaissent la nécessite de la lutte contre le terrorisme takfiriste ce qui les a rapprochés de Moscou.

L'Egypte soutient l'intervention militaire de la Russie et ses medias l'annoncent tres clairement.  

Or la Ligue arabe ne peut se positionner contre la Russie sans l'appui de l'Egypte et l'Arabie ne peut trop tolérer ce rapprochement Doha Le Caire.

Pour revenir aux relations Russie-Emirats, celles-ci dépassent le seul domaine economique et elles sont entrés dans le domaine militaire, quelques jours apres le début des frappes russes, le prince-héritier emirati s' est rendu à Moscou où il a recu  la promesse moscovite de quelques 7 milliards de dollars d'investissement. prennent aussi une dimension economique. l'emirati s' est d'ailleurs félicité de la hausse du nombre des touristes russes aux Emirats . Signe que les Emirats sont prêts à aller encore de l'avant dans leurs relations avec la Russie  : les Emirats ont dénoncé l'abattage d'un Sukhoi russe par la Turquie à titre d'acte terroriste. Les Emirats viennent ainsi de s' eloigner encore plus de la Turquie dirigée par l'AKP qu'ils considèrent comme etant une milice terroriste.

Dec 04, 2015 17:52 UTC

http://francophone.sahartv.ir/infos/chronique-i11477-vers_un_divorce_emirats_arabie_!


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau