YEMEN : HAUSSE SIGNIFICATIVE DES COOPERATIONS ENTRE RIYAD ET TEL AVIV

Mohammad ben Salman, un jeune prince avide de pouvoir

Mohammad ben Salman, un jeune prince avide de pouvoir

 

Dec 01, 2015 16:02 UTC  

IRIB- Le centre israélien d'étude pour la sécurité reconnaît une hausse significative des coopérations entre Riyad et Tel-Aviv.

Le centre de la sécurité interne d’Israël a souligné que l’Arabie a subi un échec cuisant; dans la guerre au Yémen.

Le centre s'inquiète de l’accumulation  des défis auxquels s'opposent Riyad, en affirmant que Riyad a échoué, dans sa guerre, au Yémen.

Mais quels sont ces défis? Ils se présentent, à 2 niveaux, extérieur et intérieur : à l’ombre des évolutions régionales et de la baisse du prix du pétrole, le tournant historique actuel s’avère important et sensible, pour l’Arabie saoudite.

En plus, des changements plutôt dramatiques et fâcheux ont eu lieu, au cours de ces derniers temps au sein de la famille régnante, et une nouvelle génération s'est emparée du pouvoir, à Riyad.

Tous ces défis perturbent la stabilité, dans ce pays. Les problèmes domestiques se ,multiplient, au sein de la famille des Al-eSaoud.

Alors que le pouvoir de Mohammad Ben Salman, jeune prince inexpérimenté, s'élargit, le prince Mohammad Ben Nayef perd de son influence.

Les médias se concentrent, abusivement, sur les relations orageuses Arabie/Iran, dans le contexte, où la querelle, au sein de la famille royale, érode les fondements du pouvoir. Il y a quelques mois, le prince Mohammad ben Salman a été nommé ministre de la Défense et successeur du prince héritier, au détriment de certains proches du Roi Abdallah, ancien Roi d’Arabie, qui sont restés à l’écart de tous les centres décisionnels.

Ces boulversements ont poussé certains princes à tenter de renverser le Roi Salman. Et ce fait est inédit, dans l’histoire de la vie politique saoudienne.

Mais qu'en est-il de la situation sécuritaire interne, en Arabie, en particulier, dans l'Est du pays?

Daech a mené des attaques contre les Chiites, à l’Est de l’Arabie, ce qui a engendré de nouveaux problèmes, pour le régime régnant.          

En effet, la famille régnante devra assumer une partie de la responsabilité des attaques de Daech contre les Chiites.

En outre, les milieux religieux, en Arabie, utilisent, toujours, une littérature hostile aux Chiites saoudiens, en les accusant d'être des agents de l’Iran.

Sur fond de ces tensions, le prix mondial du pétrole a chuté de 50%, ces 12 derniers mois, et la politique d’Arabie a été prise pour cible de nombreuses critiques .

De même, les politiques économiques de Riyad posent un grand danger, pour la stabilité du régime saoudien, dans le contexte, où les dépenses militaires ont augmenté, à la suite de la guerre contre le Yémen.

Malgré les menaces étrangères, Riyad devra répondre aux revendications sociales et satisfaire, au moins, de facon relative, ses opposants. Le rapport revient, ensuite, sur la guerre, au Yémen, et ses objectifs, qui "ne sont pas transparents".

 L’Arabie se débat, désormais, dans le bourbier yémenite.

Les frappes aériennes saoudiennes contre Ansarallah, dans le Nord du Yémen, n’ont rien donné. Les attaques menées par les forces de la coalition pro-Riyad contre les zones montagneuses, au Nord du Yémen, se sont avérées inutiles, provoquant, dans leur foulée, les critiques internationales.

Si l’Arabie met un terme à la guerre contre le Yémen, elle ne saura instaurer la stabilité, sur son territoire, car même en cas d'entente avec les Houthis, ce  groupe est, toujours, considéré comme une menace, nichée dans le Sud de l’Arabie. L’accord signé entre l’Iran et les 5+1, sur la question nucléaire, a permis à l’Iran de jouer un rôle plus ample, dans les conflits du Moyen-Orient, surtout, dans la regipn du golfe Persique. L’Arabie reste, par ailleurs, à la tête des pays arabes hostiles à l’Iran.

Selon la conclusion, les défis internes et externes, ainsi que les évolutions régionales, pourront changer l’image de l'Arabie saoudite, dans la région.

 Ces changements influeront sur les rapports de force, au Moyen-Orient, et Israël devra prévoir les évolutions à venir, en coopérant davantage avec Riyad.

http://francophone.sahartv.ir/infos/chronique-i11198-y%C3%A9men_le_jeu_se_complique_pour_riyad....

 


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau