BOLIVIE : DES MILLIERS DE PARTICIPANTS CONTINUENT A SE JOINDRE, A LA MARCHE EN SOUTIEN AU GOUVERNEMENT DU PRESIDENT LUIS ARCE

tourtaux-jacques Par Le 25/11/2021 0

Dans Bolivie

25 Novembre 2021

Édité par Reynaldo Henquen
2021-11-24 16:13:30

 

 

La Paz, 24 novembre (RHC) Des milliers de nouveaux participants continuent à se joindre, le long  des 225 kilomètres du parcours, à la marche bolivienne entre Oruro et La Paz pour la défense du Gouvernement qui entre aujourd’hui dans sa deuxième journée.

Les secteurs sociaux de cette ville se joindront à la Marche pour la patrie entre les deux départements, entreprise lundi pour arriver à La Paz, la capitale, le 29 novembre, a informé le député et représentant des régions, Andrés Flores.

Une caravane pacifique se joindra à la mobilisation à son arrivée ce jour-là au siège du gouvernement pour soutenir le président Luis Arce et le vice-président David Choquehuanca, a-t-il ajouté.

Le législateur du Mouvement vers le socialisme (MAS) a rappelé que des milliers de participants à la marche sont partis la veille de la municipalité de Caracollo, à Oruro, dans une action qui défend la démocratie et conteste «toute tentative de déstabilisation».

Le président Arce, le vice-président Choquehuanca et le dirigeant du MAS-Instrument politique pour la souveraineté des peuples, Evo Morales, sont à la tête de la marche.

Flores a précisé que parmi les entités qui guident la mobilisation figurent la Centrale ouvrière bolivienne et le Pacte d’unité, formé par des organismes comme la Confédération syndicale unique des travailleurs paysans.

La marche comprend également la Confédération nationale des femmes paysannes autochtones originaires-Bartolina Sisa et la Confédération syndicale des communautés interculturelles originaires, en accord avec l’Agence bolivienne d’information.

La liste des institutions sociales qui composent la Marche pour la patrie, précise la source, comprend le Conseil national d’Ayllus et de Markas del Qullasuyu et la Confédération des peuples autochtones de l’Est bolivien.         

Arce a appelé les Boliviens, en particulier ceux qui forment la marche massive Oruro-La Paz, à préserver l’unité face aux agressions de l’opposition.

Le président a averti que la droite travaille pour diviser le pays et les organisations et a affirmé que cette mobilisation montrera la cohésion populaire.

Le président a confirmé le pari démocratique pour résoudre les problèmes et les différends par le vote, comme ce fut le cas lors des élections d’octobre 2020 avec la formule Arce-Choquehuanca, qu’il a gagné avec plus de 55 pour cent des suffrages.

Arce a rejeté lors de la marche une proposition de fédéralisme du gouverneur de Santa Cruz, Luis Fernando Camacho, et a dénoncé que la droite brandit ainsi un autre type de projet pour diviser le peuple.

Le politicien de droite a présenté à la presse une initiative en ce sens pour le pays andin et a annoncé qu’il entamerait un processus de socialisation et de consultation de cette idée auprès des départements, municipalités, universités et secteurs sociaux.

 

Source Prensa Latina

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/278060-des-milliers-de-nouveaux-participants-continuent-a-se-joindre-le-long-des-225-kilometres-du-parcours-a-la-marche-bolivienne-entre-oruro-et-la-paz

 

Tag(s) : #Bolivie

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire