BOLIVIE : LA FSM DÉNONCE LE DÉCRET DE LA PUTSCHISTE J. ANEZ QUI ACCORDE L'IMPUNITÉ A LA POLICE ET A L’ARMEE POUR RÉPRIMER LE PEUPLE

Par Le 20/11/2019 0

Dans Bolivie

Bolivie : La FSM dénonce le décret de la présidente putschiste qui accorde l'impunité à la police et aux forces armées pour réprimer le peuple.
19 nov. 2019
La Fédération syndicale mondiale (FSM), seule centrale syndicale internationale de ce type réunissant 97 millions de travailleurs dans 130 pays des cinq continents, dénonce de la manière la plus catégorique le décret fasciste pris samedi dernier par J. Áñez, "présidente" autoproclamée et pantin de l'impérialisme en Bolivie.

Ce décret qui exonère les Forces armées (FFAA) et la police de toute responsabilité pénale dans la répression contre les manifestants protestant contre le coup d'Etat impérialiste, est le véritable visage de la "démocratie" que les impérialistes, les Etats-Unis et l'OEA veulent promouvoir en Amérique latine et dans le monde.

Une fois de plus, il est clair que l'Etat bourgeois n'hésitera pas un instant à massacrer son propre peuple, la classe ouvrière et la paysannerie pour assurer sa stabilité politique et économique, comme en témoignent déjà les dizaines de morts et de blessés en Bolivie.

C'est pourquoi la FSM est solidaire des travailleurs boliviens, des paysans, des peuples indigènes et des femmes qui luttent pour leur droit à déterminer librement leur présent et leur avenir contre les putschistes et les ingérences impérialistes.

La FSM, en tant qu'alliée permanente et fixe de tous les peuples et travailleurs du monde qui luttent contre l'exploitation capitaliste, appelle le peuple bolivien à ne pas s'incliner, à poursuivre sa lutte pour annuler les plans de l'impérialisme.

Le Secrétariat de la FSM

 

source :  http://www.wftucentral.org/bolivia-fsm-denuncia-decreto-de-la-presidenta-golpista-que-otorga-impunidad-a-la-policia-y-ffaa-para-reprimir-al-pueblo/?lang=es

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire