BOLIVIE : LA NOUVELLE CONSTITUTION APPORTE LA SOUVERAINETE, SOULIGNE LE PRESIDENT LUIS ARCE

tourtaux-jacques Par Le 09/02/2022 0

Dans Bolivie

8 Février 2022

Édité par Reynaldo Henquen
2022-02-08 10:08:26

      

La paix, 8 février (RHC) Le président Luis Arce a affirmé aujourd’hui que la refonte de la Bolivie avec une nouvelle Constitution a enraciné la construction de l’État plurinational avec la souveraineté, la dignité, plus de chances et le contrôle national des ressources naturelles.

"Aujourd’hui, cela fait 13 ans que la nouvelle Constitution politique de l’État plurinational a été promulguée. Avec la souveraineté et la dignité, les Boliviens ont décidé de refonder une #Bolivie libre, inclusive, avec plus d’opportunités et propriétaire de ses ressources naturelles. ! Félicitations Bolivie!" a écrit Arce sur son compte Twitter.

L’arrivée à la présidence d’Evo Morales le 22 janvier 2006 et la majorité parlementaire atteinte par le Mouvement pour le socialisme ont entraîné un remaniement politique, économique et social dans le pays, qui est devenu l’un des plus dynamiques d’Amérique latine et des Caraïbes.

Parmi les premières mesures, il convient de souligner la nationalisation des ressources naturelles et des entreprises stratégiques et la mise en œuvre d’un modèle appelé « Economique Social Communautaire Productif », qui a donné naissance à une économie plurielle, qui reconnaît l’égalité de tous les acteurs dans ce domaine.

Avec le décret suprême 28701 du 1er mai 2006 signé par Morales, les ressources en hydrocarbures ont été nationalisées avec une règle selon laquelle l’État contrôle 82 % des bénéfices de ce secteur stratégique.

Ainsi la rente pétrolière et gazière a comencé à favoriser comme jamais auparavant la construction de routes, d’écoles, d’hôpitaux, de postes sanitaires, de terrains de sport et d’autres infrastructures.

Cette redistribution de la richesse nationale, l’industrialisation de l’hydrocarbure, du lithium et d’autres minéraux, l’intégration de la structure routière de la nation et l’entrée dans l’ère satellitaire ont caractérisé le processus mené par le MAS, qui a abouti à la promulgation de la nouvelle Constitution le 7 février 2009.

Dans ce contexte, le nouveau modèle économique a été consolidé et a encouragé la mise en œuvre de politiques de protection sociale par le biais d’obligations, l’accès et la production souveraine de denrées alimentaires, le soutien de fonds pour les petits producteurs, la promotion du logement et d’autres services de base, ainsi qu’un meilleur accès au financement, selon des sources officielles.

Les principales réalisations constitutionnelles ont été les autonomies autochtones rurales et les autonomies territoriales, qui ont décentralisé les ressources et le pouvoir politique vers les territoires, conformément à la lettre de la grande charte.

L’une des réalisations les plus profondes de l’État plurinational a été la reconnaissance de l’existence précoloniale des nations et peuples autochtones originaires paysans et de leur domination ancestrale sur leurs territoires, ce qui a concrétisé la présence de cette partie de la société dans la structure du pouvoir étatique.

Source Prensa Latina

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/285443-la-nouvelle-constitution-de-la-bolivie-a-apporte-la-souverainete-souligne-le-president

Tag(s) : #Bolivie

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire