BOLIVIE : LE PRESIDENT LUIS ARCE ABROGE LA LOI MERE EN FAVEUR DE LA PAIX ET DE LA STABILITE EN BOLIVIE

tourtaux-jacques Par Le 15/11/2021 0

Dans Bolivie

15 Novembre 2021

Édité par Francisco Rodríguez Aranega
2021-11-14 19:30:14

 

Le président Arce a annoncé l'abrogation de la loi Mère au cours d'une réunion avec des maires du département de Cochabamba.

La Paz, 14 nov. (RHC)- Le président bolivien, Luis Arce, a annoncé l'abrogation d’une loi anti-corruption afin d’encourager l'activité professionnelle et la réactivation de l'économie.

Lors d'une réunion samedi avec divers syndicats et secteurs de la société bolivienne, Luis Arce a déclaré qu'il avait pris la décision d'abroger la loi 1386, également connue sous le nom de «loi mère», utilisée par des groupes extrémistes pour déstabiliser le pays.

«Nous avons pris la décision d'abroger la loi 386, afin de préparer le terrain pour qu'il n'y ait plus aucun prétexte pour continuer à maltraiter et à paralyser notre économie», a-t-il déclaré.

Selon Arce, bien que le débat sur la loi ait été convoqué par les mouvements sociaux, il est néanmoins utilisé par des groupes extrémistes pour semer le chaos et l'instabilité.

La loi 1386 sur la stratégie nationale de lutte contre la légitimation des profits illicites et le financement du terrorisme a été adoptée en août dernier et visait à poursuivre le blanchissement d'argent.

Plusieurs représentants syndicaux (paysans, transporteurs et ouvriers) ont exprimé leur soutien à la démocratie et à la constitutionnalité du pays, tout en avertissant que les soi-disant comités civiques (dirigés par des membres de l'extrême droite) tentent d'organiser un nouveau coup d'État, raison pour laquelle, disent-ils, ils resteront attentifs aux appels à la violence des groupes extrémistes.

Source: HispanTv

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/277121-luis-arce-abroge-la-loi-mere-en-faveur-de-la-paix-et-de-la-stabilite-en-bolivie

 

Tag(s) : #Bolivie

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire