LA BOLIVIE DENONCE DES PLANS DE COUP D'ETAT DE LA DROITE DEVANT LE GROUPE DE PUEBLA

tourtaux-jacques Par Le 01/12/2021 0

Dans Bolivie

1 Décembre 2021

Édité par Reynaldo Henquen
2021-11-30 16:16:57

 

 

Mexico, 30 novembre (RHC) Le président de la Bolivie, Luis Arce, a dénoncé aujourd’hui les plans putschistes de la droite dans son pays lors de son intervention à la VIIe Rencontre du Groupe de Puebla, qui se tient dans la capitale mexicaine.

Arce a insisté sur le fait que l’opposition, à laquelle sont intégrés les groupes radicaux protagonistes du coup d’État de 2019, cherche à briser l’ordre constitutionnel et à prendre le pouvoir par la confrontation.

Il a noté que ces groupes et comités civiques tentent d’user l’administration au pouvoir et de créer les conditions pour justifier un nouveau coup d’état.

Le président a indiqué que ces forces cherchent à déstabiliser le gouvernement démocratiquement élu en ignorant la volonté de la majorité des Boliviens et remettent en cause la légitimité des élections d’octobre 2020, auxquelles le Mouvement pour le socialisme (MAS) s’est imposé avec plus de 55 pour cent des voix.

Il a rappelé que le processus électoral s’est déroulé selon les règles du gouvernement de facto, chargé de désigner les autorités électorales et également les candidats à des postes publics aux urnes, et que cependant le vote populaire a favorisé le modèle de développement du MAS.

À cet égard, il a souligné les résultats positifs de ce modèle qui, pendant les 13 années de gestion de l’ancien président Evo Morales (2006-2019), a fait de la Bolivie le pays des meilleurs indicateurs économiques de la région.

Arce a insisté sur le fait que, malgré les obstacles dressés, la nation sud-américaine retrouve les indices de développement antérieurs au coup d’État.

"Heureusement pour les Boliviens, nous commençons à obtenir des résultats très encourageants. De moins de 11 % de croissance négative l’année dernière, nous passons à un indicateur supérieur à 9 %", a-t-il déclaré.

Sur d’autres sujets, le Président bolivien a mis en garde contre la situation sanitaire mondiale avec l’apparition d’Ómicron, la nouvelle variante du coronavirus SARS-CoV-2, et la nécessité d’articuler des politiques globales pour relever ce défi avec efficacité.

Source Prensa Latina

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/278671-la-bolivie-denonce-des-plans-de-coup-detat-de-la-droite-devant-le-groupe-de-puebla

 

Tag(s) : #Bolivie

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire