BRÉSIL : LULA CONDAMNE LE COUP D’ÉTAT CONTRE EVO MORALES EN BOLIVIE

Lula condamne le coup d'Etat contre Evo Morales en Bolivie
 
Brasilia, 10 novembre (Prensa Latina) L'ancien président brésilien Luiz Inácio Lula da Silva a condamné aujourd'hui le coup d'État perpétré en Bolivie contre le chef de l'État bolivien, Evo Morales, qui a démissionné pour chercher la paix dans son pays.

Je viens d'apprendre qu'il y a eu un coup d'Etat en Bolivie et que le camarade Evo Morales a été contraint de démissionner ", a écrit l'ancien dirigeant ouvrier sur Twitter, qui a été libéré vendredi après 580 jours en prison politique.

Le fondateur du Parti des Travailleurs, qui avait déjà exprimé sa solidarité avec Evo Morales dans un discours prononcé hier dans la municipalité de Sao Bernardo do Campo, à Sao Paulo, a qualifié de "regrettable que l'Amérique latine ait une élite économique qui ne sait pas comment coexister avec la démocratie et l'inclusion sociale des plus pauvres".

Lors d'une intervention diffusée en direct à la télévision de son pays, Morales a expliqué à son peuple qu'il démissionnait de son poste pour éviter les attaques et agressions de Carlos Mesa et Fernando Camacho contre ses camarades du Mouvement pour le socialisme.

Je regrette beaucoup ce coup d'état civique avec une partie de la police pour plier et attaquer la démocratie, contre la paix sociale, par la violence, par l'intimidation pour intimider le peuple bolivien ", a-t-il dit dans une intervention depuis Chimoré, Cochabamba, un bastion du processus du changement.

Il a averti que Camacho et Mesa sont responsables du cours des événements en Bolivie, et même de ce qui pourrait lui arriver ainsi qu'au vice-président, Álvaro García Linera.

mem/ocs
source :  https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=319837&SEO=lula-condena-golpe-de-estado-contra-evo-morales-en-bolivia


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire