L’ANCIEN MINISTRE BRESILIEN DES AE REAFFIRME L’INNOCENCE DE LULA

tourtaux-jacques Par Le 07/09/2021 0

Dans BRESIL

7 Septembre 2021

Édité par Reynaldo Henquen
2021-09-06 16:08:11

      

Brasilia, 6 septembre (RHC) L’ancien ministre brésilien des Affaires Étrangères, Celso Amorim a réaffirmé aujourd’hui l’innocence de l’ancien président Luiz Inácio Lula da Silva, après que toutes ses condamnations sans preuve aient été annulées en mars par le Tribunal fédéral suprême (STF).

'Lula est innocent. Le reste est de l’imagination ou de la calomnie', a déclaré Celso Amorím qui a été aussi ministre de la Défense lors d’une interview accordée à TV 247.

Selon la loi et la Constitution, « tout le monde est innocent jusqu’à ce que sa culpabilité soit prouvée. Et il n’y a aucune preuve. Il est donc innocent, a-t-il souligné.

Il a rappelé que toutes les sanctions judiciaires contre le fondateur du Parti des travailleurs ont été annulées et que, par conséquent, il est innocent, et il qu’il est hors de question d’en discuter.

Amorim a souligné que 'Lula est innocent, il est inutile de dire qu’il ne l’est pas. Il est innocent! '.

L’ancien dirigeant ouvrier a étendu son avantage sur le président dans les intentions de vote pour les élections de 2022, a révélé un sondage le 1 septembre.

L’enquête de la société de conseil Queast Consulting et Genial Bank, en septembre, montre Lula avec près de la moitié des bulletins pour gouverner au premier tour, passant au second tour avec Bolsonaro et gagnant également la dispute.

Dans cinq scénarios de premier tour, l’ancien président mène avec une fourchette de 44 à 47 pour cent des intentions de vote et le président a entre 25 et 26 pour cent.

Lors d’un éventuel second tour entre les deux, Lula obtiendrait 55 pour cent des voix et l’ex-militaire 30 pour cent.

L’ancien capitaine de l’armée ne gagnerait un second tour possible que face au président du Sénat, Rodrigo Pacheco (36 à 33 %).

Selon le sondage, deux mille personnes ont été interrogées au moyen d’un questionnaire en face à face entre les 26 et 29 août dans les 27 États.

La marge d’erreur est de 2,0 points plus ou moins et le niveau de confiance est de 95 pour cent.

L’impopularité croissante de Bolsonaro coïncide avec l’avancement des travaux d’une commission du Sénat, qui enquête sur la gestion gouvernementale auprès de la Covid-19, qui a fait plus de 580 mille morts et près de 21 millions de contagions.

De son côté, l’intention de vote de Lula s’est renforcée depuis qu’il a recouvré ses droits politiques après qu’un juge du STF a annulé toutes ses condamnations.

Source Prensa Latina

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/269259-lancien-ministre-bresilien-des-affaires-etrangeres-reaffirme-linnocence-de-lula

Tag(s) : #brésil

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire