LULA AFFIRME AVOIR ETE VICTIME DU PLUS GRAND MENSONGE JURIDIQUE JAMAIS RACONTE EN 500 ANS D’HISTOIRE DU BRESIL

tourtaux-jacques Par Le 11/03/2021 0

Dans BRESIL

11 Mars 2021

 

Brasilia, 10 mars (Prensa Latina) Lors de sa première prise de parole publique suite à l’annulation de ses condamnations, l’ancien président Luiz Inácio Lula da Silva a affirmé aujourd’hui avoir été victime du plus grand mensonge juridique en 500 ans d’histoire du Brésil.

'Je sais que j’ai été victime du plus grand mensonge juridique jamais raconté en 500 ans d’histoire (du Brésil)', a déclaré le fondateur du Parti des travailleurs au Syndicat des métallurgistes de l’ABC, à Sao Bernado do Campo (Sao Paulo), au sujet des procédures menées par les procureurs de l’opération Lava Jato et jugées par l’ancien magistrat Sérgio Moro.

« J´étais sûr que la vérité triompherait, et ce jour-là est arrivé », a déclaré l’ancien mandataire.

Il a expliqué que la tension suscitée par les poursuites pour corruption avait affecté sa famille. « Ma femme Marisa est morte en raison de cette pression », a-t-il déploré.

Puis il a insisté sur le fait que la souffrance que le peuple brésilien subit en ce moment en raison de la pandémie de la Covid-19, en particulier les pauvres, est plus grande que celle qu´il a dû affronter. 'La douleur que je ressens n’est rien en comparaison avec celle que subissent des millions de personnes et les familles de près de 270 mille morts de la Covid-19', a-t-il dit.

Il a exprimé sa solidarité avec les familles des victimes et avec les professionnels de la santé qui restent en première ligne du combat face à l’agent pathogène.

Lula a également critiqué la posture du président de la République, Jair Bolsonaro, face à son peuple et à la situation sanitaire actuelle du pays.

Au cours de sa longue allocution, l’ancien dirigeant ouvrier a remercié le président argentin, Alberto Fernández, le pape François, le Groupe de Puebla, le Forum de Sao Paulo, les anciens chefs d’État José (Pepe) Mujica (Uruguay), Evo Morales (Bolivie) et d’autres dirigeants politiques mondiaux pour leur soutien.

Il a également remercié le juge Edson Fachin, du Tribunal Fédéral Suprême (STF), qui a annulé cette semaine ses condamnations par la justice de l’État du Paraná concernant ladite opération Lava Jato.

Suite à cette décision, Lula récupère ses droits politiques et redevient éligible à tout poste public.

L’ancien président a insisté sur le fait que, pour la première fois et après tant de mensonges, la vérité a prévalu au STF. 'Je suis heureux avec la vérité', a-t-il manifesté.

Lula a eu des mots d’éloge pour sa défense, composée par les avocats Cristiano Zanin et Valeska Teixeira, qui par leur 'courage' ont permis la décision du STF et qui ont respecté le fait que « je n´échangerais jamais ma dignité pour la liberté ».

Dans son intervention, l’ancien syndicaliste a annoncé qu´il serait vacciné contre la Covid-19 la semaine prochaine et a exhorté le peuple brésilien à se faire vacciner et à continuer de respecter les mesures visant à freiner la propagation de la pandémie.

peo/mgt/ocs

source:http://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=885791:lula-affirme-avoir-ete-victime-du-plus-grand-mensonge-juridique-au-bresil&opcion=pl-ver-noticia&catid=19&Itemid=101

Tag(s) : #Lula

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire