CHINE : COUP DE JARNAC ANTI-US ?

tourtaux-jacques Par Le 06/07/2021 0

Dans CHINE

Après les silos à ICBM, la Chine affûte ses J-20 en mer de Chine si…

Monday, 05 July 2021 1:26 PM  [ Last Update: Monday, 05 July 2021 1:26 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Les avions de guerre chinois en mer de Chine (Archives)

Décidément les Chinois ne le font pas dans la dentelle : Après avoir impressionné le camp d'en face par ces 119 silos pour des missiles balistiques intercontinentaux (ICBM) qu'elle fait construire dans le désert au nord-ouest de la ville de Yumen, dans la province de Gansu, silos dont les images montrent des "sites de construction pratiquement identiques", répartis sur une région de plusieurs centaines de kilomètres carrés, "qui présentent des caractéristiques ressemblant à celles vues sur des sites de lancement abritant déjà l'arsenal de missiles balistiques à têtes nucléaires de la Chine", la voilà au stade de faire une démonstration de force aérienne à coup de J-20, ses avions de 5ème génération.  Après tout, le président Xi Jinping a récemment adressé aux Américains cette mise en garde : "le peuple chinois ne permettra jamais à des forces étrangères de l'intimider, de l'opprimer ou de l'asservir. Quiconque s'y risquerait sera anéanti devant une Grande muraille d'acier édifiée par 1,4 milliard de Chinois". 

Ainsi, la Chine expose 15 jets J-20 à l'occasion de l'anniversaire de la fondation du Parti communiste, ce qui met les États-Unis en état d'alerte sur fond de tensions déjà élevées entre les deux pays. Lors de la cérémonie organisée la semaine dernière pour le 100e anniversaire de la fondation du Parti communiste chinois, Pékin a exhibé sa puissance aérienne militaire. Parmi ses machines de guerre, on pouvait voir notamment 15 chasseurs furtifs J-20 en plein vol, un chiffre record par rapport au défilé de 2019 où seulement trois avions de ce type avait survolé la capitale.

Pékin sort sa puissance furtive!

Pékin sort sa puissance furtive!

La Chine déploiera 150 nouveaux avions de combat furtifs sur sa côte Est.

Pour l'expert militaire Fu Qianshao, l'exposition de 15 avions de combat lors d'un spectacle aérien ou d'un défilé militaire est assez surprenante et montre que la Chine maîtrise la technologie des avions de combat J-20 et est entrée dans la phase de leurs productions en masse. Le Chengdu J-20 est un avion de cinquième génération, conçu avec une capacité d'attaque au sol, et est le troisième avion furtif de technologie de pointe actuellement en service dans le monde, après les F-22 et F-35 américains.

Le premier avion J-20, également connu sous le nom de « puissant dragon », est entré en service en mars 2017. En juillet 2020, la Chine a lancé la production en série de l'avion de combat furtif J-20B. Le South China Morning Post a rapporté jeudi que Pékin avait décidé de mettre en service la première version du J-20 plus tôt que prévu en 2017, alors que les États-Unis commençaient à déployer leur chasseur furtif F-35 de cinquième génération la même année.

Guerre USA/Chine: pronostic russe?

Guerre USA/Chine: pronostic russe?

Mais le J-20 chinois pourrait-il devenir un cauchemar pour les États-Unis ? Les experts pensent que le J-20 est une conception qui entre en compétition avec les modèles occidentaux, en particulier en matière d'électronique et d'armement. Pendant ce temps, la Chine continue d'essayer d'améliorer son moteur.

Lire plus : Mer de Chine orientale: exercices entre les USA et ses alliés 

Le South China Morning Post a noté, dans une note publiée le 26 juin, que la Chine a livré un total de 150 avions de combat J-20 à au moins quatre brigades d'aviation, dont deux bases d'entraînement dans la région autonome de Mongolie intérieure (Chine du Nord) et dans la province du Hebei et deux brigades d'aviation dans les commandements des théâtres nord et est. Ce déploiement, selon les analystes, est un signal d'alarme pour les États-Unis au milieu des tensions sur la question de Taïwan, une île revendiquée par la Chine.

USA: le Rubicon chinois franchi?

USA: le Rubicon chinois franchi?

La mise en garde chinoise intervient après que Taiwan a envoyé ses 4 avions militaires F-16 aux États-Unis en mission d’entraînement.

La question de Taïwan, entre autres, est une source de tension entre Washington et Pékin, et conduit même les observateurs à mettre en garde contre une guerre, alors que les États-Unis renforcent leur présence militaire près de Taïwan.

http://french.presstv.ir/Detail/2021/07/05/661561/Chine-J-20-les-F-35-dans-le-collimateur

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire