CHINE : LA PIRE PERTE US AU MOYEN-ORIENT ?

tourtaux-jacques Par Le 26/12/2021 0

Dans CHINE

Les alliés US à l'heure des armements chinois

Saturday, 25 December 2021 6:12 PM  [ Last Update: Saturday, 25 December 2021 6:12 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

L'Assemblée générale de l'ONU a adopté une résolution proposée par la Chine sur le contrôle des armements. (Illustration)

L'Assemblée générale des Nations Unies (AGNU) a adopté vendredi une résolution proposée par la Chine sur le contrôle des armements, qui, selon la Chine, protège les droits légitimes de tous les pays à l'utilisation pacifique de la science et de la technologie et à participer à la coopération internationale.

La résolution intitulée « Promouvoir la coopération internationale sur les utilisations pacifiques dans le contexte de la sécurité internationale » a été adoptée lors de la réunion plénière de la 76e session de l'AGNU.

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian, a souligné vendredi que la résolution portait haut la bannière d'une communauté de destin pour l'humanité et prônait la sécurité universelle et le développement commun.

Toutes ces armes chinoises qui effraient?

Toutes ces armes chinoises qui effraient?

Les USA ne sont pas capables de contrer les missiles supersoniques chinois.

La résolution appelle à protéger les droits légitimes de tous les pays à l'utilisation pacifique de la science et de la technologie et à participer à la coopération internationale, a déclaré Zhao.

« Il exhorte également les pays concernés à supprimer les restrictions excessives et les contrôles discriminatoires à l'exportation imposés à l'utilisation pacifique de la science et de la technologie par les pays en développement », a-t-il ajouté.

Selon le porte-parole, la résolution demande également au secrétaire général de l'ONU de soumettre un rapport à la 77e session de l'AGNU l'année prochaine pour une discussion plus approfondie par les États membres.

En ce qui concerne les mesures de suivi de la résolution par la Chine, a déclaré Zhao, la Chine, l'initiateur de la résolution, est prête à travailler avec toutes les parties pour faire avancer le processus de suivi de l'AGNU et assurer la mise en œuvre pleine et effective de la résolution.

C'était la première fois en 30 ans que la Chine proposait une mesure sur les questions internationales de contrôle des armements et de désarmement à l'ONU.

Les efforts internationaux de contrôle des armements de la Chine interviennent alors que le gouvernement américain a formé un groupe de travail spécial contre la Chine à la fin de l'année dernière.

Chine/Iran: le coup

Chine/Iran: le coup

« Nous devons faire face aux défis que la Chine a [pour nous] », a déclaré Biden. « J'annonce la formation d'un groupe de travail spécial au Pentagone pour évaluer les politiques envers la Chine et faire des propositions pour la contrer. »

Le Financial Times a également récemment rapporté que la Chine avait testé un missile supersonique capable de transporter une ogive nucléaire en août, qui tournait autour de la Terre avant d'accélérer vers sa cible, ce qui a montré une capacité spatiale avancée chinoise qui a surpris la communauté du renseignement américain.

Mais le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian, a déclaré que le rapport du Financial Times était faux et que Pékin testait un vaisseau spatial, pas un missile supersonique. Il a également noté que le test avait été effectué en juin, contrairement aux affirmations du Financial Times.

En outre, le département américain du Commerce a accusé la semaine dernière 37 entreprises de se livrer à des activités contraires à la politique étrangère ou à la sécurité nationale des États-Unis et leur a imposé des restrictions à l'exportation. Le département américain du Commerce a déclaré dans un communiqué que les entreprises figuraient sur la liste des entités. Parmi elles, plusieurs entreprises chinoises ont été incluses dans la liste sous prétexte d'essayer de construire un dispositif de contrôle du cerveau humain.

Poutine sort sa

Cela intervient alors que la Chine a exhorté les États-Unis à revoir leur politique de pression maximale sur l'Iran et à supprimer toutes les sanctions illégales qu'ils ont imposées à Téhéran après leur retrait unilatéral de l'accord.

« Je voudrais réitérer qu'en tant que coupables de la crise nucléaire iranienne, les États-Unis devraient réviser leur politique erronée de « pression maximale et lever toutes les sanctions illégales contre l'Iran et la « juridiction au bras long » sur les tiers », a souligné le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian, vendredi lors d'une conférence de presse régulière à Pékin avant le nouveau cycle des pourparlers de Vienne entre l'Iran et les cinq autres parties à l'accord nucléaire de 2015.

« Nous espérons que toutes les parties adopteront une attitude sérieuse, se concentreront sur les questions en suspens et continueront de faire avancer les négociations pour obtenir des résultats rapides », a ajouté le porte-parole.

Vienne/Iran: la révélation de la Russie!

Vienne/Iran: la révélation de la Russie!

Le diplomate russe Mikhail Ulyanov a déclaré qu’il n’y avait pas de front uni contre l’Iran dans les pourparlers à Vienne.

Il a déclaré que la Chine continuerait à jouer un « rôle actif et constructif » et à travailler avec toutes les parties pour « remettre le PGAC sur la bonne voie le plus rapidement possible ». Il a toutefois souligné que Pékin protégerait fermement ses droits et intérêts légitimes.

Dans un tweet jeudi, le chef adjoint de la politique étrangère de l'Union européenne, Enrique Mora, a déclaré que l'Iran et les cinq parties à l'accord de 2015, reprendraient les pourparlers sur la levée des sanctions anti-iraniennes à Vienne lundi pour « discuter et définir la voie à suivre ».

« Il est important d'accélérer le rythme sur les principales questions en suspens et d'aller de l'avant, en travaillant en étroite collaboration avec les États-Unis. Bienvenue au 8e tour », a tweeté Mora, qui représente l'UE dans les pourparlers de Vienne.

Israël, surpris par la position ferme de Téhéran

Israël, surpris par la position ferme de Téhéran

http://french.presstv.ir/Detail/2021/12/25/673379/Iran-Chine-armements-nucl%C3%A9aires-PGAC-sanctions

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire