CHINE : LE PRESIDENT XI JINPING A HONG KONG POUR DES CELEBRATIONS D'ANNIVERSAIRE

tourtaux-jacques Par Le 30/06/2022 0

Dans CHINE

(RASHK 25) Le président Xi Jinping arrive à Hong Kong pour des célébrations d'anniversaire

   

French.news.cn | 2022-06-30 à 20:18

(Xinhua/Xie Huanchi)

HONG KONG, 30 juin (Xinhua) -- Le président chinois, Xi Jinping, est arrivé à Hong Kong en train jeudi après-midi.

M. Xi, également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois et président de la Commission militaire centrale, assistera le 1er juillet à une réunion célébrant le 25e anniversaire de la rétrocession de Hong Kong à la patrie et à la cérémonie d'investiture du gouvernement du sixième mandat de la Région administrative spéciale de Hong Kong (RASHK).

M. Xi inspectera également la RASHK.

(Xinhua/Ju Peng)

M. Xi et son épouse Peng Liyuan ont été accueillis par la cheffe de l'exécutif de la RASHK, Carrie Lam, et son mari, Lam Siu-por, à la gare de West Kowloon.

Des centaines de jeunes Hongkongais et de membres du public ont brandi des drapeaux et des fleurs lors de la cérémonie d'accueil qui a été marquée par la prestation de la fanfare de la police de Hong Kong et la danse du lion.

(Xinhua/Yue Yuewei)

M. Xi a félicité les compatriotes de Hong Kong et leur a adressé ses meilleurs vœux à l'occasion des célébrations du 25e anniversaire de la rétrocession de Hong Kong à la patrie.

(Xinhua/Yue Yuewei)

M. Xi a déclaré qu'il s'était toujours soucié de Hong Kong. "Mon cœur et celui du gouvernement central sont toujours avec les compatriotes de Hong Kong".

Pendant un certain temps, Hong Kong a résisté à une série de tests graves et surmonté plusieurs risques et défis. Depuis, Hong Kong a émergé plus fort et montré une plus grande vigueur, a indiqué M. Xi.

Les faits ont prouvé la grande vitalité d'"un pays, deux systèmes", qui garantit la prospérité et la stabilité à long terme de Hong Kong et assure le bien-être des compatriotes hongkongais, a indiqué M. Xi.

Tant que le principe "un pays, deux systèmes" est fermement maintenu, Hong Kong jouira sûrement d'un avenir encore plus radieux et apportera de nouvelles contributions plus importantes au grand renouveau de la nation chinoise, a souligné M. Xi.

Le vice-président du Comité national de la Conférence consultative politique du Peuple chinois Leung Chun-ying et le chef de l'exécutif du sixième mandat de la RASHK John Lee ont également assisté à la cérémonie d'accueil. Fin

http://french.news.cn/20220630/314ffe8a5c6240f0a0283f85e8649aa1/c.html

 

 

La raison du succès du PCC : placer le peuple au premier rang de ses préoccupations, selon le responsable d'un média togolais (INTERVIEW)

   

French.news.cn | 2022-06-29 à 17:13

LOME, 29 juin (Xinhua) -- Quand on analyse de près les succès remportés par la Chine, sous la direction du Parti communiste chinois (PCC), "ce que l'on retient surtout est que le PCC place toujours l'humain, sinon le peuple, au premier rang de ses préoccupations", a estimé Motchosso Korolakina, directeur de publication du journal Togo Matin, lors d'un récent entretien par écrit avec Xinhua.

"Sa démarche consiste à servir d'abord le peuple en travaillant constamment pour une meilleure éducation, un emploi plus stable, un revenu plus satisfaisant, une protection sociale plus sûre, des services médicaux et sanitaires d'un bon niveau, une habitation plus confortable, etc", a-t-il expliqué.

M.Korolakina a rappelé qu'en 2019, lors d'une visite en Italie, le président chinois Xi Jinping avait déclaré : "Pour le bien de mon peuple, je mettrai de côté mon propre bien-être. Je suis prêt à être altruiste et à me consacrer au développement de la Chine".

"A ce langage, on reconnaît effectivement la philosophie du PCC. Je pense que c'est en restant attachée à cette philosophie, à son socialisme qui lui est propre, que la Chine, sous le PCC, a accompli des merveilles dans plusieurs domaines" tels que la lutte contre la pauvreté et celle contre la COVID-19, a-t-il poursuivi.

M. Korolakina a souligné : "Dès que la philosophie et la politique sont centrées sur l'humain et le bonheur du peuple, surtout si celles-ci s'appuient sur des aspirations profondes, sociologiques, anthropologiques, historiques du peuple (...), je pense qu'on trouve toujours la voie pour réaliser l'exploit tel que la Chine le fait sous le PCC".

La Chine est le plus grand partenaire commercial de l'Afrique depuis 2009. Fin 2020, les investissements directs des entreprises chinoises en Afrique ont dépassé 43,4 milliards de dollars, selon le ministère chinois du Commerce. Plus de 3.500 entreprises chinoises opérant sur le continent ont directement et indirectement créé des millions d'emplois tandis que plus de 80% de leurs employés sont locaux.

"Tout prouve que les relations entre la Chine et l'Afrique sont au beau fixe (...). Ce sont là quelques éléments tangibles qui montrent que l'Afrique et la Chine sous le PCC vivent des relations privilégiées", a précisé M. Korolakina.

Il a présenté son espoir de voir les relations sino-africaines se renforcer encore davantage et connaître de meilleures perspectives. "La coopération sino-africaine pourrait contribuer à rebattre les cartes géopolitiques, et elle pourrait servir d'exemple pour la coopération mondiale au développement en montrant un nouveau chemin pour la construction d'un nouveau type de relations internationales", a-t-il ajouté.

M. Korolakina a également salué le développement de la coopération sino-togolaise au cours des dernières années dans les domaines tels que la politique, l'économie, l'agriculture, les infrastructures, entre autres, disant : "Je pense bien que tout cela tient au fait que la Chine, contrairement à certains partenaires, ne se comporte pas comme un gendarme (...). Le principe de la non-ingérence dans les affaires intérieures est bon ciment et un élément très rassurant et motivant pour un partenaire. C'est un gage de confiance". Fin

http://french.news.cn/20220629/884349b0186f47e39944247df9af5c70/c.html

 

La Chine demande au G7 de cesser toutes les attaques et tous les ternissements de l'image contre elle

   

French.news.cn | 2022-06-30 à 11:03

BEIJING, 30 juin (Xinhua) -- La Chine a demandé mercredi au G7 de mettre fin à toutes les actions visant à attaquer et à ternir l'image de la Chine, et de cesser les ingérences sous toutes les formes dans les affaires intérieures de la Chine, à la suite d'un récent communiqué publié à l'issue du sommet du G7 portant des accusations injustifiées concernant des questions liées à la Chine.

Soulignant que le communiqué du G7 fait le battage médiatique autour de l'histoire de "la démocratie VS l'autocratie" tout en incitant à la confrontation, Zhao Lijian, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a indiqué que ceci prouvait pleinement que le G7 n'avait aucune intention de mener un dialogue et une coopération sur la base de l'égalité et du respect. Selon lui, le G7 reste attaché à la mentalité de la Guerre froide et aux préjugés idéologiques, et fait recours aux politiques des blocs sur la base des intérêts de ses propres "petites cliques".

Concernant les affaires de Hong Kong, le porte-parole a rappelé que depuis la rétrocession de Hong Kong à la mère patrie, les droits démocratiques et libertés dont jouissent les résidents de Hong Kong conformément à la loi ont été entièrement garantis. Le gouvernement chinois a administré Hong Kong en conformité avec la Constitution de la République populaire de Chine et la Loi fondamentale de la Région administrative spéciale de Hong Kong.

S'adressant à une conférence de presse quotidienne, M. Zhao réitère qu'il n'y a qu'une seule Chine au monde et que Taiwan est une partie inaliénable du territoire chinois. Les activités séparatistes pour "l'indépendance de Taiwan" et les tentatives de certains pays d'"utiliser Taiwan pour contenir la Chine" constituent les plus graves menaces pour la paix et la stabilité à travers le détroit de Taiwan, a-t-il poursuivi.

"La Chine a le droit de prendre toutes les actions nécessaires pour sauvegarder résolument la souveraineté et la sécurité nationales", a-t-il noté.

D'après le porte-parole, la Chine a toujours suivi consciencieusement les objectifs et principes de la Charte des Nations unies, tout en restant un défenseur ferme de la paix et du développement mondiaux, et de la sécurité et de la stabilité régionales, au contraire des Etats-Unis, qui font la guerre partout dans le monde et adoptent fréquemment des sanctions unilatérales.

Concernant le G7, qui a bénéficié des plus grands dividendes de développement provenant de la mondialisation, M. Zhao l'a appelé à assumer les responsabilités spéciales pour promouvoir la mondialisation et la croissance économique mondiale, et pour faire face aux difficultés économiques mondiales. Pourtant, à ce moment crucial de réponse à la COVID-19 et de reprise économique, le G7 s'intéresse à créer la division et la confrontation.

"Je voudrais souligner que la population des pays du G7 ne représente qu'environ un dixième du total mondial. Ces pays ne sont pas en position de représenter le monde entier, et encore moins pour prendre leurs propres valeurs et normes comme normes universelles à l'échelon international", a ajouté le porte-parole.

La Chine demande au G7 d'assumer dûment toutes ses responsabilités, d'accomplir dûment toutes ses obligations internationales et de sauvegarder le véritable multilatéralisme, a-t-il conclu. Fin

http://french.news.cn/20220630/f95735a7188d4620ba455941115b64e2/c.html

 

Mise en service d'une nouvelle route dans le plus grand désert de Chine

   

French.news.cn | 2022-06-30 à 15:38

(Xinhua/Li Xiang)

URUMQI, 30 juin (Xinhua) -- Une nouvelle route traversant le désert du Taklamakan, dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang (nord-ouest de la Chine), a été mise en service jeudi.

Située dans la préfecture autonome mongole de Bayin'gholin, dans le sud du Xinjiang, cette route reliant les districts de Yuli et de Qiemo est la troisième à traverser le désert du Taklamakan, le deuxième plus grand désert de sable mouvant du monde.

Conçue pour une vitesse de 60 ou 80 km/h sur différents tronçons, la route possède une longueur totale de 334 km, dont 307 km à travers le désert.

La route a été construite avec un investissement total estimé à environ 1,75 milliard de yuans (environ 261,5 millions de dollars), et ses travaux avaient commencé en octobre 2017. Fin

(Xinhua/Li Xiang)

(Xinhua/Li Xiang)

(Xinhua/Li Xiang)

(Xinhua/Li Xiang)

(Xinhua/Gu Yu)

(Xinhua/Gu Yu)

http://french.news.cn/20220630/8ba81ecd1be34005b0e51cd057a38f29/c.html

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire