CHINE : TAIWAN NE SERA PAS L'UKRAINE

tourtaux-jacques Par Le 11/06/2022 0

Dans CHINE

Wei a Austin : Taïwan ne sera pas l'Ukraine

Friday, 10 June 2022 6:05 PM  [ Last Update: Friday, 10 June 2022 6:05 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

L'armée chinoise. ©CGTN

Lors d'une rencontre entre le ministre chinois de la Défense Wei Fenghe et son homologue américain à Singapour, le ministre chinois a averti le chef du Pentagone Lloyd Austin que la Chine était prête à une confrontation militaire avec les États-Unis si Washington soutenait l'indépendance de Taïwan. Il s'agissait de la première rencontre en privé entre Wei Fenghe et son homologue américain. La chaîne CNN reprend les conclusions de la conversation entre les chefs des départements militaires des deux pays, citant le porte-parole du ministère chinois de la Défense nationale, Wu Qian.

Le chef du Pentagone a tenté de rassurer son homologue chinois sur le fait que la Maison Blanche soutient la politique d'"une seule Chine". Mais dans le même temps, il a noté que les actions de l'armée chinoise dans la région sont "non professionnelles et irresponsables". Ce à quoi le ministre de la défense de la République populaire de Chine a répondu que les États-Unis "provoquaient l'instabilité" en fournissant une assistance militaire à Taïwan.

Taïwan: USA capitulent déjà!

Taïwan: USA capitulent déjà!

À son tour, le porte-parole du ministère de la défense de la RPC, Wu Qian, commentant le dialogue entre les chefs des départements militaires des deux pays, a déclaré que le ministre chinois avait ainsi averti Austin de la volonté de la RPC de mener des opérations militaires au cas où Taïwan passerait au séparatisme direct.

"Si quelqu'un décide de séparer Taïwan de la Chine, les militaires chinois n'hésiteront pas à déclencher une guerre, quelles que soient les pertes."

Taïwan: l'alerte à l'EMP contre la Chine!

Taïwan: l'alerte à l'EMP contre la Chine!

le chef du Governement Communication Headerquarters (GCHQ) - le service gouvernemental britannique responsable du renseignement

À en juger par le fait que Lloyd Austin a demandé aux militaires chinois de ne pas provoquer d'instabilité dans la région et de ne pas modifier le statu quo, le dialogue entre les deux chefs militaires n'a débouché sur aucun compromis.

http://french.presstv.ir/Detail/2022/06/10/683676/L-arm%C3%A9e-chinoise-avertit-le-Pentagone-

 

Le ministre chinois de la Défense réitère la position résolue de son pays sur la question de Taiwan

 

Par : french.china.org.cn |  Mots clés : Singapour,Shangri-La,USA,rencontre,Chine
French.china.org.cn | Mis à jour le 11-06-2022

Le ministre chinois de la Défense Wei Fenghe

[Favoris] [Imprimer[Envoyer] [Commenter] [Corriger] [Caractère:A A]

Le conseiller d'Etat et ministre chinois de la Défense nationale Wei Fenghe a réitéré vendredi la position résolue de la Chine sur la question de Taiwan.

Taiwan est une partie inaliénable du territoire chinois et le principe d'une seule Chine est le fondement politique des relations sino-américaines. Vouloir utiliser les questions liées à Taiwan pour contenir la Chine est voué à l'échec, a-t-il dit lors de sa rencontre avec son homologue américain Lloyd Austin, en marge du 19e Dialogue Shangri-La à Singapour.

Au cours de celle-ci, M. Wei a déclaré que la nouvelle série de ventes d'armes à Taiwan annoncée récemment par la partie américaine violait gravement le principe d'une seule Chine et les stipulations des trois communiqués conjoints sino-américains, portait atteinte à la souveraineté nationale et aux intérêts de sécurité de la Chine et causait de graves dommages aux relations sino-américaines, ainsi qu'à la paix et à la stabilité dans le détroit de Taiwan, selon Wu Qian, porte-parole du ministère chinois de la Défense nationale.

Notant que la Chine s'opposait fermement et condamnait avec force ces ventes d'armes, M. Wei a souligné que si quelqu'un ose séparer Taiwan de la Chine, l'Armée populaire de libération (APL) de Chine n'aura pas d'autre choix que de se battre à tout prix et d'écraser toute tentative d'"indépendance de Taiwan" et de sauvegarder la souveraineté nationale et l'intégrité territoriale, a rapporté M. Wu lors d'un point de presse après la rencontre.

Dans un autre point de presse suivant le discours du Premier ministre japonais Fumio Kishida vendredi soir, He Lei, ancien directeur adjoint de l'Académie des sciences militaires de Chine, a déclaré que Taiwan était une partie inaliénable du territoire sacré de la Chine et que la question de Taiwan touchait aux intérêts fondamentaux de la Chine et relevait de ses affaires intérieures.

Le gouvernement de la République populaire de Chine est le seul gouvernement légal de la Chine. La Chine sera et doit être unifiée. L'APL a la détermination, la confiance, la capacité et les moyens de réaliser la réunification complète de la mère patrie. L'"indépendance de Taiwan" est vouée à l'échec, a dit M. He, selon qui elle ne mènera nulle part et est donc vouée à l'échec. La soutenir ne donnera jamais rien de bon, a-t-il ajouté.

"Le développement de la Chine renforce la force de la paix dans le monde et le développement de la capacité militaire de la Chine renforce la force de la défense des intérêts nationaux et de la paix mondiale", selon lui.

http://french.china.org.cn/foreign/txt/2022-06/11/content_78265434.htm

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire