CHINE: UN PAS IMPORTANT VERS L'INTERNALISATION DU YUAN

 
Yuan

Chine: un pas important vers l'internationalisation du yuan

© Fotolia/ selensergen
 
Economie
 
URL courte
 
71987460

Selon la directrice de l'Institut de l'économie mondiale de l'Académie chinoise des relations internationales contemporaines, le renminbi pourrait devenir une monnaie de réserve.

 

La Banque populaire de Chine (BPC) a lancé officiellement son propre centre opérationnel à Londres, et a mené simultanément à Pékin, à Londres et à Singapour une cérémonie d’émissions obligataires en yuan.

Pour la première fois, la bourse de Londres a vu des obligations libellées en yuan à l’automne 2013. Par la suite, la Banque industrielle et commerciale de Chine a levé 2 milliards de yuans à Londres qui pourraient être utilisés pour des opérations de crédit à l'étranger.

Un peu plus tard, un autre milliard a été investi dans la China Construction Bank.

 

Toutefois, ce n'est pas spécialement le montant qui impressionne, mais plutôt le fait que pendant chaque période de levée de fonds à la bourse de Londres, les demandes des investisseurs ont tout de suite surpassé les propositions des émetteurs.

Un tel intérêt est lié à plusieurs facteurs. Premièrement, cela est dû à la réussite de la Chine en tant que puissance commerciale mondiale. Deuxièmement, les actifs en yuan commencent à être attractifs face aux problèmes économiques dans la zone euro et aux Etats-Unis. Finalement, il faut noter la politique des autorités financières chinoises qui ont érigé le yuan en tant que l'une des plus importantes valeurs mondiales.

"L'internationalisation du yuan est une tendance qui se consolide petit à petit. Il y a également des accords entre la Chine et les Etats-Unis, et il est probable que les Etats-Unis examineront la question sur l'ouverture d’un centre de règlements en renminbi. Il est possible qu'un tel centre apparaisse à New York", a déclaré la directrice de l'Institut de l'économie mondiale de l'Académie chinoise des relations internationales contemporaines, Chen Fengyin, à Sputnik.

De même, selon elle, il n'y a plus de problème de décalage horaire, "auparavant, il existait ce problème dans le commerce offshore à cause du décalage horaire entre l'Asie et l'Europe. Actuellement, cette question n’est plus  — il n'y a pas de décalage horaire, cela a résolu un des problèmes liés à l'internationalisation du yuan. Cela permettra au yuan de devenir une monnaie de règlement."

En outre, Mme Chen a indiqué que la Chine avait émis à Londres des obligations souveraines pour un montant de 5 milliards de yuans et que cette monnaie était maintenant une composante des réserves de change du Royaume-Uni. Donc, selon la directrice, ceci est un grand pas pour transformer le yuan en monnaie de réserve.

 
 

 
 
 

 

 


 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau